Création d’entreprise: réussir la fondation de sa start-up quelle que soit la situation économique

Entrepreneur par conviction. Pour réussir la création d’une entreprise.

La création de la société est la première étape des entrepreneuses et entrepreneurs. Elle doit être mûrement réfléchie car une planification adéquate, des idées commerciales innovantes et des partenaires financiers fiables constituent la base d’une croissance durable. Histoires de partenariats fructueux, offres avantageuses et conseils aux entrepreneurs pour réussir la création de leur start-up quelle que soit la situation économique.

De la création d’entreprise à la planification successorale: la banque des entrepreneurs

Le succès de l’entrepreneuriat débute dès le premier jour: la création d’une entreprise nécessite une préparation rigoureuse, une mûre réflexion et de bons partenaires. Dans ces conditions, la réussite entrepreneuriale est possible quelle que soit la conjoncture économique. En effet, les bonnes idées sont toujours les bienvenues et le courage est très souvent récompensé.

La réussite des entreprises est au cœur des préoccupations du Credit Suisse. La banque des entrepreneurs sait que les PME constituent l’épine dorsale de l’économie suisse. Selon Andreas Gerber, responsable des Affaires PME Suisse, «l’entrepreunariat helvétique est un pilier essentiel au développement de notre pays». Or, le Credit Suisse peut et veut le soutenir, mettant à sa disposition un large éventail d’offres ainsi que son très vaste réseau.

Ce réseau rassemble de nombreux experts, fondations, spécialistes de crédit engagés et des associations d’entreprises qui ont tous pour objectif de promouvoir l’esprit d’entreprise et la croissance en Suisse. «Notre réseau national et international permet par exemple à des investisseurs et à des entrepreneurs d’entrer en contact», explique Andreas Gerber. Des événements tels que des congrès d’entreprise ou la Journée des entrepreneurs viennent parfaire l’engagement diversifié de la banque des entrepreneurs. Le Credit Suisse assiste les entreprises à chaque phase de leur développement: de la création à la planification successorale.

La création d’une société requiert de l’initiative et du courage. Nous voulons renforcer cet esprit d’entreprise et soutenir au mieux les jeunes entrepreneurs.

Andreas Gerber, responsable des Affaires PME Suisse

Créer une start-up: conseils pour bien démarrer dans l’entrepreneuriat

Pour aider le mieux possible les entreprises en phase de création, le Credit Suisse entretient depuis plus de cinq ans une collaboration étroite avec STARTUPS.CH, le leader du marché de la création d’entreprises en Suisse. Les personnes souhaitant créer leur propre société peuvent le faire presque entièrement par voie numérique via STARTUPS.CH, avec les conseils compétents de ses experts.

Michele Blasucci, fondateur et CEO de STARTUPS.CH, explique dans une interview comment fonctionne la création en ligne d’une société et ce que les entrepreneurs doivent absolument prendre en compte avant le lancement.

Monsieur Blasucci, qui peut créer une entreprise via STARTUPS.CH?

Michele Blasucci: en principe, tout le monde. Mon expérience dans ce domaine m’a néanmoins appris que trois facteurs étaient essentiels pour le démarrage d’une société: la connaissance du secteur, un bon réseau de clients et, bien sûr, des capitaux. Ce sont à mon avis les trois conditions principales pour la réussite d’une start-up.

Monsieur Blasucci, qui peut créer une entreprise via STARTUPS.CH?

Michele Blasucci: en principe, tout le monde. Mon expérience dans ce domaine m'a néanmoins appris que trois facteurs étaient essentiels pour le démarrage d'une société: la connaissance du secteur, un bon réseau de clients et, bien sûr, des capitaux. Ce sont à mon avis les trois conditions principales pour la réussite d'une start-up.

Une partie des services de STARTUPS.CH consiste à proposer un processus presque entièrement numérique pour la création d’une entreprise. Comment fonctionne une telle création en ligne?


Sur notre page Web, les entrepreneurs peuvent choisir la forme juridique qu’ils souhaitent pour leur entreprise et le pack correspondant. Ils sont ensuite guidés par des fenêtres contextuelles tout au long du processus. Une fois que celui-ci est terminé et que toutes les données ont été saisies, la société STARTUPS.CH assure les étapes suivantes, notamment l’examen juridique des documents soumis. Si toutes les exigences sont remplies, elle transmet les documents au client pour signature. Enfin, elle demande la rédaction de l’acte constitutif notarié et l’inscription de l’entreprise au registre du commerce.

Que doivent préparer les entrepreneurs avant la mise en œuvre de leur projet?

Les entrepreneurs doivent établir un business plan avant la création de leur entreprise. Un tel plan présente notamment le capital à disposition et combien de temps il devrait suffire. De manière générale, je conseille toujours de planifier aussi loin que possible et d’établir des documents prévisionnels importants tels que la structure de l’entreprise.

Nous observons souvent que les clients sous-estiment cet aspect de l’entrepreneuriat. Dans le cadre de la création et de la gestion d’une société, les entrepreneurs sont confrontés à d’innombrables défis très complexes. Il leur est donc fortement conseillé de faire appel aux spécialistes de STARTUPS.CH, lesquels peuvent les soulager en se chargeant de ces affaires complexes, leur permettant ainsi de se concentrer sur d’autres tâches essentielles comme l’acquisition de clients.

Pour que la création d’une entreprise soit un succès, l’entrepreneur doit avoir en premier lieu un concept, puis un plan clair l’étayant et enfin un marché liquide.

Andreas Gerber, responsable des Affaires PME Suisse

Lors de la création d’une entreprise, quelles sont les principales sources d’erreur susceptibles de compromettre le succès?

Le domaine administratif est celui où les erreurs sont les plus fréquentes. Les entrepreneurs sous-estiment par exemple la charge de travail qu’exigent la tenue des comptes, le décompte de la TVA ou la gestion des salaires. Cela peut souvent les amener à recevoir les premières lettres de rappel des autorités, voire même un jugement ou une notification de poursuite, quelques mois seulement après la création de leur société.

Il arrive aussi fréquemment qu’un créateur de société ait signé une clause de non concurrence dans un contrat de travail qui le liait à un employeur auparavant. Après une démission, il lui est alors interdit de créer une entreprise dans le même domaine d’activité. C’est une autre raison pour laquelle je conseille aux entrepreneurs de s’adresser à des experts avant de créer leur société.

Pour terminer: quels conseils et astuces tirés de votre expérience pourriez-vous donner aux créateurs d’entreprise?

Les entrepreneurs souhaitant se lancer doivent avant tout être bien préparés et se faire conseiller par des spécialistes. Il faut par exemple déterminer dès le début qui s’occupe du volet administratif, de la gestion des salaires, de la comptabilité, etc., pour éviter plus tard de mauvaises surprises. Selon la situation, il est possible de ne pas tout miser sur une seule carte et d’avancer progressivement dans la voie de l’indépendance.

Création d’entreprise et ouverture d’un compte en ligne

Pour réussir le lancement d’une entreprise, il faut non seulement le capital requis mais aussi un Business Banking professionnel. S’il est possible aux entrepreneurs de créer leur société en ligne, ils peuvent également ouvrir des comptes entreprise de la même manière auprès du Credit Suisse. La banque des entrepreneurs accompagne ses clients Business Banking sur le long terme, que ce soit en leur offrant de nombreux produits en ligne adaptés à la structure et au niveau de développement de leur société ou en leur proposant des prestations de conseil personnalisées par des interlocuteurs locaux. «L’entrepreneuriat est dans notre ADN. Nos collaborateurs vous conseillent avec conviction et passion. Notre stratégie est entièrement axée sur la clientèle entreprises. Nous sommes la banque des entrepreneurs», souligne Andreas Gerber.

Vous souhaitez plus d'informations concernant la création d'une entreprise avec le bon partenaire à vos côtés?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window