Placer ses liquidités excédentaires. Éviter les taux d’intérêt négatifs.

Placer ses liquidités excédentaires. Éviter les taux d’intérêt négatifs.

En période de taux d’intérêt négatifs, les liquidités excédentaires prennent la forme de réserves en espèces conséquentes et coûteuses. C’est la raison pour laquelle bon nombre d’entreprises doivent repenser la gestion de leurs liquidités. Le placement ciblé des liquidités offre des alternatives intéressantes au compte bancaire.

La présence de liquidités excédentaires sur le compte bancaire engendre des coûts supplémentaires

Les entreprises qui se constituent des liquidités durant les périodes fastes peuvent souvent en profiter par la suite. Elles peuvent par exemple choisir d’anticiper des temps plus difficiles ou de disposer immédiatement de liquidités dans le cas où une opportunité stratégique se présenterait de manière inopinée. La conservation des bénéfices est une mesure éprouvée et appréciée par de nombreuses PME.

Toutefois, l’environnement de taux historiquement bas représente un nouveau défi pour de nombreuses entreprises. Celles-ci doivent s’interroger sur la manière d’utiliser leurs encaisses car à partir d’un certain seuil, tout capital laissé sur un compte bancaire se voit appliquer des taux d’intérêt négatifs sources de coûts supplémentaires évitables. Cela vaut par conséquent la peine de réfléchir aux affectations possibles des liquidités non nécessaires à l’exploitation.

Optimiser la gestion des liquidités par des placements financiers

Les placements financiers de la fortune commerciale permettent de compenser les effets néfastes des taux d’intérêt négatifs. Dans un premier temps, il convient d’établir précisément les liquidités excédentaires dont dispose l’entreprise. Elles dépendent de différents facteurs tels que les liquidités nécessaires pour la marche générale des affaires, la politique de distribution, le capital nécessaire pour les investissements prévus ou encore des réserves stratégiques et opérationnelles requises.

Le choix de la stratégie de placement doit prendre en considération les particularités et les différences qui existent avec les placements privés. La décision de placement de la fortune commerciale doit suivre une directive de placement interne qui tienne compte de la marche des affaires et des objectifs de l’entreprise. Il convient en outre de respecter les nombreuses obligations comptables lors de chaque transaction et de tenir compte des différences fiscales qui existent avec les placements privés. Ainsi, les gains en capital dans le cadre de la fortune commerciale sont imposables mais les pertes en capital peuvent être déduites des éventuels gains pendant sept ans.

Les placements de liquidités excédentaires diffèrent des placements privés

Les placements de liquidités excédentaires sont soumis à des exigences particulières

Source: Credit Suisse

Choisir les bons instruments de placement pour les liquidités excédentaires

Le choix des instruments de mise en œuvre de la stratégie de placement passe par la prise en compte de différents points. Ils doivent non seulement être très sûrs, afin d’éviter des risques inutiles pour la fortune commerciale, mais également être aussi liquides que possible afin de pouvoir être rapidement débloqués et transformés en espèces si nécessaire. Des conseils complets aident à identifier les instruments de placement parfaitement adaptés à la situation spécifique d’une entreprise et donc à trouver la meilleure solution d’investissement des liquidités excédentaires.

Trois alternatives aux réserves en espèces

  • Les opérations de change telles que les placements double-monnaie conviennent particulièrement aux entreprises opérant à l’international car elles éliminent le coût des taux d’intérêt négatifs tout en tenant compte des besoins en devises de l’entreprise. Pour que le profit soit maximal, il faut que les monnaies utilisées correspondent aux besoins commerciaux de l’entreprise.
  • Les fonds défensifs ne sont guère chronophages pour l’entreprise, contribuent à compenser les taux d’intérêt négatifs et permettent à moyen terme d’obtenir à moindre risque de modestes rendements. Ces produits donnent accès aux investisseurs à des opportunités de placement institutionnelles inaccessibles aux investisseurs individuels.
  • Les solutions de mandat individuelles et les fonds de fortune mixte ouvrent aux entreprises l’éventail complet des solutions de placement. Les experts investissent les liquidités excédentaires de manière flexible conformément aux exigences de risque/de rendement individuelles de l’entreprise. Ils appliquent un processus de placement rigoureux, durable et tenant compte des différentes sources de rendement. Combiné à une étroite surveillance et à une gestion rigoureuse des risques, celui-ci permet de générer des rendements.

Vous souhaitez en savoir plus sur les placements de la fortune commerciale?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window