Économie suisse: la croissance économique se poursuit

La reprise de l'économie suisse

Alors que la pandémie est en perte de vitesse, l'économie suisse redémarre en flèche. Quelle croissance économique les entreprises peuvent-elles espérer et pourquoi la reprise de la conjoncture en Suisse risque-t-elle de s'essouffler en 2022.

L'économie suisse a moins souffert pendant la deuxième vague de pandémie

Les dégâts économiques de la deuxième vague de la pandémie sont moins importants que ceux de la première. Selon le Secrétariat d'État à l'économie (SECO), les performances économiques n'ont enregistré au 1er trimestre 2021 qu'une légère diminution de moins 0,5% par rapport au trimestre précédent. Plusieurs raisons peuvent l'expliquer:

  • La conjoncture suisse a bénéficié directement ou indirectement de la reprise précoce de la demande asiatique et les frontières sont restées ouvertes au commerce.
  • La mobilité de la population a diminué moins fortement qu'au printemps 2020 et les performances économiques ont moins réagi à la baisse de la mobilité.
  • Les restrictions étaient moins sévères et les services de garde d'enfants assurés.

Le deuxième semestre 2021 devrait connaître une croissance économique dynamique

Avec la réouverture de larges pans de l'économie suisse, la reprise s'est installée automatiquement. Une grande partie des ménages ont également accumulé un excédent d'épargne pendant la deuxième vague, dont la majorité est désormais dépensée. Par conséquent, la consommation privée devrait se normaliser à nouveau au début de l'automne, avec certaines exceptions, comme dans le secteur de l'événementiel et dans certaines parties de l'hôtellerie-restauration.

La reprise est également au beau fixe dans l'industrie. C'est ce que montre l'indice des directeurs d'achats (PMI) pour l'industrie, qui est actuellement à son niveau le plus élevé depuis le début des relevés en 1995. Dans l'ensemble, les experts s'attendent à une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 3,5% en 2021. Cette augmentation devrait plus que compenser la chute de moins 2,6% en 2020.

Économie suisse: la conjoncture suisse redémarre

L'économie suisse redémarre au fur et à mesure de l'ouverture

Indice du chiffre d'affaires, moyennes hebdomadaires. 1er octobre 2020 = 100
Source: Monitoring Consumption Switzerland, Credit Suisse

En 2022, la reprise de la conjoncture suisse devrait s'affaiblir

En 2022, la dynamique de croissance devrait ralentir et atteindre 2% avec la disparition croissante des effets de rattrapage. En outre, les experts du Credit Suisse estiment qu'environ 30% de l'épargne des deux confinements va devenir des «épargnes de précaution».

Dès à présent, les entreprises montrent un certain scepticisme quant à la durée de l'essor de la reprise. En effet, malgré les signes de pénurie dans l'industrie, l'embauche de nouveaux personnels se fait avec réticence.

Économie suisse: l'emploi reste en retrait par rapport au PMI

L'emploi reste en retrait par rapport au PMI

Seuil de croissance = 50
Source: procure, Credit Suisse
 

Le chômage baisse depuis janvier 2021

Dans tous les secteurs, le chômage est en baisse après avoir atteint son niveau le plus élevé depuis la crise financière de 2009 en janvier 2021. Il est toutefois frappant de constater que le nombre de demandeurs d'emploi qui ne sont pas au chômage n'a pratiquement pas diminué. Il s'agit de personnes à la recherche d'un emploi, mais pas immédiatement employables.

Le nombre de personnes occupant un emploi intermédiaire a également augmenté tous les mois depuis le début de l'année. Cela inclut les emplois que les bénéficiaires d'allocations chômage acceptent afin d'améliorer leur situation financière, même si le salaire est inférieur à leur allocation journalière. Les emplois temporaires dans les centres de vaccination contre le coronavirus en sont un exemple.

Économie suisse: de nombreux travailleurs occupent des emplois intermédiaires

Le nombre de personnes occupant un emploi intermédiaire augmente régulièrement

Nombre de chômeurs enregistrés ou de demandeurs d'emploi, dernières données: mai 2021
Source: procure, Credit Suisse