city-logistics-online-retail-presents-logistics-with-new-tasks

OpportunityNet: bourse d’intermédiation pour les entrepreneurs souhaitant reprendre ou vendre une entreprise

Les plates-formes d’intermédiation existent pour les relations privées, mais aussi pour les entrepreneurs. Avec OpportunityNet, le Credit Suisse gère l’une des plus grandes banques de données du genre en Suisse. Il met ainsi en relation les vendeurs potentiels d’entreprises avec les repreneurs, et inversement.

La génération du baby-boom commence à atteindre l’âge de la retraite. D’une part, la génération suivante sera moins nombreuse que la précédente et, d’autre part, les descendants ne prennent aujourd’hui plus systématiquement la relève de leurs parents entrepreneurs. Que deviennent donc les PME dont le propriétaire souhaite partir à la retraite? Parfois, il existe au sein de l’entreprise une solution de reprise du côté de la direction existante. Sinon, la vente à une entité extérieure est souvent la décision la plus judicieuse.

Succession d’entreprise: les points importants

Mais trouver le bon repreneur peut se révéler compliqué. Et cela prend du temps, que bon nombre d’entrepreneurs n’ont pas. En outre, la plupart des vendeurs potentiels sont liés émotionnellement à leur PME et à leurs collaborateurs. Par conséquent, ils se font une certaine idée du changement de propriétaire.

Avec la bourse d’entreprises OpportunityNet, le Credit Suisse crée de nouvelles possibilités d’achat ou de vente d’entreprises suisses. Cependant, OpportunityNet ne met pas seulement en relation des repreneurs et des vendeurs potentiels d’entreprises, mais aussi des investisseurs et des entreprises qui ont des besoins de financement. Ainsi, les avantages d’OpportunityNet en tant que plate-forme d’intermédiation vont bien au-delà de la seule succession d’entreprise.

Fonctionnement d’OpportunityNet

Le conseiller clientèle du Credit Suisse évoque avec le client le thème émotionnel de la succession et le renvoie à la bourse d’entreprises interne (OpportunityNet) si le client se montre intéressé. Stefanie Aubert-Graber est désormais responsable du portail: «Notre mission consiste à réunir autant de données que possible sur l’entreprise à reprendre et à trouver des points communs avec d’autres clients déjà enregistrés dans la base». L’équipe établit un profil anonyme afin que les conseillers clientèle du Credit Suisse puissent le proposer aux acheteurs potentiels. Ce profil permet généralement de connaître le secteur, le chiffre d’affaires, le nombre de collaborateurs, les bénéfices, le prix envisagé et la région. Il arrive que certains détails ne soient pas mentionnés, par exemple si la combinaison secteur/région permet immédiatement aux connaisseurs de savoir de quelle entreprise il s’agit. Le respect de l’anonymat est une priorité absolue.

Si acheteur et vendeur trouvent le profil de l’autre partie intéressant, les deux sont mis en relation. À partir de ce moment, les conseillers clientèle et une équipe d’experts en succession internes à la banque prennent la main pour accompagner les deux parties étape par étape, jusqu’à la clôture de la transaction.

Le Credit Suisse, expert en règlement de succession

Pourquoi le Credit Suisse propose-t-il une telle plate-forme d’intermédiation? En tant que banque des entrepreneurs, le Credit Suisse est spécialisé dans les successions d’entreprises. Ainsi, il dispose de l’expertise nécessaire pour gérer cette banque de données. En effet, les conseillers clientèle entreprises connaissent bien les diverses possibilités de succession, leurs avantages et leurs inconvénients ainsi que tous les aspects juridiques. Pour certains thèmes comme le droit successoral, étroitement lié à la succession d’entreprise, on peut faire appel à des experts internes à la banque au cours d’un tel processus. S’il s’agit d’une transaction d’envergure, ce sont les spécialistes de «Mergers & Acquisitions» qui interviennent.

Les conseillers à la clientèle du Credit Suisse constataient régulièrement, bien avant OpportunityNet, qu’ils conseillaient d’un côté des clients qui voulaient vendre, et d’un autre, des acheteurs potentiels. Liés par le secret bancaire, toute intervention leur était interdite. Pour ces raisons, le Credit Suisse a pris l’initiative de créer la prestation Opportunity Net en 2007. Aujourd’hui, les conseillers du Credit Suisse gèrent leurs clients avec des besoins d’achat ou de vente via cette plate-forme. Il naît ainsi chaque année jusqu’à 20 relations d’affaires avec un volume de transactions compris entre 1 et 20 millions de francs suisses.

Vous souhaitez en savoir plus sur OpportunityNet ou d’autres solutions financières pour votre entreprise?

Convenir d’un entretien de conseil Vers la plate-forme des entrepreneurs This link target opens in a new window