Qualité de la localisation: concurrence entre cantons ralentie

Apaisement temporaire de la concurrence entre les cantons

Après des années de bouleversement dues à la réforme de l’impôt sur les sociétés, le classement sur la qualité de la localisation semble stable pour 2021. Le canton de Zoug consolide sa position de leader dans la concurrence entre sites devant Bâle-Ville.

Zoug remporte également la compétition entre sites en 2021

Le canton de Zoug a conservé sa position en tête du classement sur la qualité de la localisation du Credit Suisse, et occupe à nouveau la première place devant Bâle-Ville. Cela s’explique par la réduction temporaire du coefficient annuel des impôts cantonaux – passant alors de 82 à 80% – adoptée en mars 2021 par le corps électoral de Zoug. Elle s’applique aux années fiscales 2021 à 2023. La mesure a pour but d’aider la population et les entreprises à gérer les conséquences financières du COVID-19.

Viennent ensuite les cantons de Zurich et de Genève, avec un peu d’écart par rapport au duo de tête. Les cantons d’Argovie, de Nidwald et de Schwyz ont eux aussi des résultats nettement au-dessus de la moyenne. Le canton du Valais ferme encore la marche, même s’il a pu améliorer son attractivité et remonter, suivant de près le canton du Jura.

Qualité de la localisation des cantons suisses

Aperçu de la qualité de localisation des cantons suisses

Indicateur de qualité de la localisation (IQL), indice synthétique, CH = 0
Source: Credit Suisse

Seulement quelques réductions des impôts sporadiques dans le cadre de la réforme de l’impôt sur les sociétés

Cette année encore, les principaux changements dans le classement de la qualité de la localisation sont dus à la politique fiscale. Ainsi, quelques cantons ont baissé les impôt sur les sociétés dans le cadre de la réforme de l’impôt sur les sociétés RFFA 2021, même si les glissements les plus importants ont déjà eu lieu les années précédentes. Le taux d’impôt sur le bénéfice maximum effectif à Sion (VS) s’élève désormais à 18,72%, contre 20,29% en 2020. Zurich l’a fait passer de 21,15% à 19,70%.

Il est vrai qu’au-delà de l’attractivité fiscale, la présence d’une main d’œuvre qualifiée disponible et l’accessibilité du site jouent elles aussi un rôle essentiel dans l’évaluation de la qualité de la localisation. Mais en règle générale, ces facteurs n’évoluent que lentement.

La qualité de la localisation des cantons n’a évoluée que graduellement ces dernières années

L’évolution du classement cantonal sur la qualité de la localisation entre 2013 et 2021 montre que la position de la plupart des cantons n’a quasiment pas changé. Toutefois, certains cantons s’en sortent mieux qu’en 2013 grâce à une nette augmentation de l’attractivité fiscale pour les personnes morales. Bâle-Ville fait désormais de l’ombre à Zoug, le gagnant. Les cantons de Genève et de Vaud ont gagné onze et huit places. Tandis qu’Obwald, Berne et Lucerne sont, d’un point de vue relatif, ceux qui ont perdu le plus en attractivité.

Réforme de l’imposition des entreprises: Mouvement au sein de la concurrence entre sites

La réforme de l’impôt sur les sociétés a créé des remous dans le classement des sites

Indicateur de qualité de la localisation (IQL), indice synthétique, CH = 0
Source: Credit Suisse

Réforme de l’imposition des entreprises: Mouvement au sein de la concurrence entre sites

Des réductions accomplies par étapes dans de nombreux cantons devraient apporter dans les années à venir d’autres légers changements au sein du classement des cantons. Cependant, les ambitions internationales en vue d’une réforme de l’imposition des sociétés globale risquent de pousser certains cantons à réaugmenter leurs impôts.

Avez-vous des questions sur la qualité de la localisation concernant votre entreprise?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window