Barrières commerciales: ces pays où les PME suisses ont du mal à exporter

Exportations vers le Brésil. Les PME suisses en difficulté.

No risk, no fun – Les PME suisses exportent majoritairement dans les pays les plus difficiles. Mais à quel point ces entreprises sont-elles réellement touchées par les mesures commerciales restrictives et quels sont les pays qui leur imposent le plus de barrières commerciales? L’étude PME 2019 fait le point.

L’Allemagne, le marché d’exportation n° 1 pour les PME suisses

Les PME suisses exportent majoritairement vers les marchés européens. C’est ce que révèle l’enquête réalisée dans le cadre de l’étude PME 2019 du Credit Suisse. L’Allemagne se classe en première position de toutes les destinations et constitue le plus gros marché d’exportation pour les PME suisses. Le marché américain représente également une destination importante pour les entreprises interrogées.

Vient ensuite l’Extrême-Orient, un peu plus loin dans le classement, notamment la Chine et l’Asie du Sud Est. C’est un élément intéressant, car la part des PME ayant répondu avoir envisagé d’exporter vers la Chine par le passé, mais y ayant finalement renoncé, a augmenté par rapport à l’étude de 2018. Ces revirements sont probablement liés aux mesures commerciales restrictives mises en place par le gouvernement chinois. Les PME suisses exportent également de plus en plus vers l’Amérique du Sud et l’Amérique centrale; c’est le cas de près de 20% des entreprises interrogées.

les-pme-exportent-majoritairement-vers-l-allemagne

Les PME exportent majoritairement vers l’Allemagne

Part des entreprises interrogées exportant vers les différentes destinations (exprimée en pourcentage).

Aucune donnée n’est disponible pour les pays non colorés.

Source: enquête PME 2019 du Credit Suisse

Les principaux marchés d’exportation de la Suisse sont ceux qui imposent le plus de barrières commerciales.

Mais dans quels pays les PME suisses sont-elles confrontées aux barrières commerciales les plus importantes? «Depuis la crise financière, plus de mille nouvelles barrières commerciales sont enregistrées chaque année», explique Alfonso Orlando, directeur de ExportHelp chez Switzerland Global Enterprise. L’Allemagne et les États-Unis semblent être les deux pays faisant planer le plus de menaces sur l’avenir du commerce international, mais sont également les deux marchés d’exportation les plus importants pour les PME suisses. Ce sont en effet ces pays qui ont mis en œuvre le plus grand nombre de mesures commerciales restrictives depuis 2009, et la Chine les suit de près dans le classement. Mais à quel point les PME suisses sont-elles touchées par les barrières commerciales et les mesures protectionnistes?

Les exportations des PME sur le marché européen à peine affectées par les barrières commerciales

Selon les résultats de l’étude, 54% des PME qui exportaient ou souhaitaient exporter vers la Chine ont effectivement été soumises à des barrières commerciales, parfois importantes. Près de la moitié des entreprises interrogées auraient également rencontré ce genre de difficultés pour exporter vers les États-Unis. La situation est bien différente sur le marché européen: les PME suisses semblent assez rarement touchées par les nombreuses mesures protectionnistes adoptées par le gouvernement allemand.

Elles exportent par ailleurs plus facilement vers le Royaume-Uni que vers les pays frontaliers de la Suisse (hormis l’Allemagne) et même que vers l’ensemble des autres pays de l’Union européenne. Selon les résultats de l’étude, ce sont la Russie et le Brésil vers lesquels il leur est le plus difficile d’exporter: plus de 60% des PME affirment être confrontées à des barrières commerciales (moyennes à importantes) dans ces deux pays. 

le-bresil-et-la-russie-imposent-les-barrieres-commerciales-les-plus-importantes

Dans quels pays les PME sont-elles touchées par les barrières commerciales les plus importantes?

Les barrières commerciales en fonction des pays de destination: le point de vue des PME interrogées qui y exportent, prévoyaient d’y exporter par le passé, ou souhaiteraient y exporter à l’avenir.

Source: enquête PME du Credit Suisse 2019

Le Royaume-Uni reste un marché intéressant pour les exportations suisses

À l’avenir, le Royaume-Uni deviendra probablement un marché aussi important que les États-Unis pour les PME suisses. En effet, certaines entreprises prévoient d’accroître leurs exportations vers le Royaume-Uni. Selon les résultats de l’étude, seul un Brexit «dur» pourrait empêcher le Royaume-Uni de devenir un marché d’exportations florissant pour les PME suisses.

Apprenez-en davantage sur les barrières commerciales et les mesures que peuvent prendre les PME en lisant l’étude dans son intégralité.

Téléchargement de l’étude PME 2019 This link target opens in a new window