Capital-ou-rente-une-décision-aux-conséquences–non-négligeables-sur-les-revenus-des-retraités.

Forme de perception des prestations de vieillesse

Afin de répondre le mieux possible à la nouvelle réalité de la prévoyance, à savoir des taux d’intérêt bas et un vieillissement progressif de la population, les caisses de pension exploitent la marge de manœuvre existante dans le régime surobligatoire. La tendance observable à l’abaissement des taux de conversion et des taux d’intérêt techniques dans la part surobligatoire de la prévoyance professionnelle devrait se confirmer ces prochaines années. Les futurs retraités doivent s’attendre à une réduction de leurs prestations de vieillesse.

Pour les employeurs, le versement d’un capital et les plans de prévoyance «1e» permettent de réduire les risques

On constate également le transfert d’une partie des risques de placement et de longévité des institutions de prévoyance vers les assurés. Afin d’éviter des engagements de rentes à long terme, les nouveaux retraités (notamment ceux disposant de revenus élevés) sont de plus en plus contraints de percevoir une partie de l’avoir de vieillesse épargné sous forme de capital. Par ailleurs, les plans de prévoyance «1e» gagnent en importance pour la partie du salaire supérieure à 127 980 francs. Les assurés peuvent choisir leur propre stratégie de placement et ne sont pas obligés d’accepter la redistribution contraire au système entre les actifs et les retraités. Avec les plans «1e», contrairement à d’autres solutions de prévoyance, l’assuré assume la totalité du risque de placement et, en règle générale, obtient le versement en capital au moment du départ à la retraite.

Les nouveaux modèles de travail peuvent induire des lacunes de prévoyance

Les évolutions de la société telles que la généralisation croissante du travail à temps partiel et d’autres formes de travail flexibles (les contrats de travail temporaires ou les activités professionnelles indépendantes, par exemple) mettent le système de prévoyance à l’épreuve. Dans la configuration actuelle, elles peuvent causer des lacunes de prévoyance pour les personnes concernées. La nouvelle étude du Credit Suisse montre, à travers différents scénarios, l’impact du travail à temps partiel, d’un congé parental et de la retraite anticipée sur la constitution d’un patrimoine.

Différences régionales de revenu net annuel

Source: Étude du Credit Suisse: Prévoyance professionnelle: capital ou rente?

Capital ou rente? Une décision aux conséquences non négligeables sur les revenus des retraités.

L’avoir auprès des caisses de pension représente souvent, à la fin de la vie active, la majeure partie du patrimoine. Il est donc important de réfléchir s’il faut demander son versement sous forme de capital ou de rente de vieillesse. L’étude analyse l’ampleur du retrait en capital aujourd’hui, les facteurs à prendre en considération avant d’opter pour un versement sous forme de rente ou de capital et montre dans quelle mesure cette décision irrévocable peut, selon le lieu de domicile et la situation fiscale, nettement influencer le revenu disponible à un âge avancé.