Silvio Mariani spécialiste de leasing senior CS Solutions pour les entreprises

Grâce au leasing, produire de manière plus efficace et moins cher

Credit Suisse (Suisse) SA propose des leasings depuis plus de 50 ans sur le marché suisse, dont il est également le leader en raison de son offre très diversifiée. La tendance au leasing concerne également les entreprises et les PME sont toujours plus nombreuses à avoir recours à cet instrument comme forme de financement possible. Silvio Mariani, spécialiste de leasing senior auprès de Credit Suisse (Suisse) SA, explique les raisons pour lesquelles la branche de la construction en particulier apprécie autant les avantages du leasing et, de manière générale, quel est le potentiel du leasing.

Le Credit Suisse est présent ici, au salon BAUMAG de Lucerne dédié à la branche de la construction, avec un stand et des conseillers clientèle. Que font ici les spécialistes de leasing d'une banque?

Silvio Mariani: Pour nous en tant que «Banque des entrepreneurs», la branche des machines de chantier est très importante. Sur les salons tels que BAUMAG, nous informons sur la forme de financement qu'est le leasing et nous nous rendons sur les stands de nos clients, c'est-à-dire les constructeurs, importateurs ou fournisseurs de machines de chantier. Pour les clients finaux, à savoir ceux qui achètent ces produits, il est nécessaire de travailler de manière très efficace et d'être à la pointe sur le plan technologique. Cela implique souvent des investissements immédiats dans des machines de chantier. Le leasing est idéal dans ce genre de situation. Nos spécialistes sont donc ici sur place pour répondre aux questions concernant ce type de financement et apporter leurs conseils.

À quels questions et feed-back avez-vous été confronté au cours de ces journées?

Les questions portaient essentiellement sur la possession des appareils, les coûts mensuels, les taux d'intérêt applicables et l'échéance du leasing. Nous avons reçu deux types de feed-back: les réactions des entrepreneurs, qui apprécient de pouvoir discuter avec des spécialistes des possibilités de financement, sont majoritairement positives.

Cela fait déjà 50 ans que le Credit Suisse propose le leasing. Malgré tout, ce type de financement semble ne pas encore être très répandu chez les PME.

En effet. L'idée prévalait autrefois que le leasing ne s'adressait qu'aux entreprises ayant trop peu de liquidités. Aujourd'hui, outre le paiement en espèces, il existe également le crédit de livraison ou le recours au crédit comme forme usuelle de financement, qui est intéressant ne serait-ce que pour des raisons fiscales. Qui plus est, nous ne concluons des contrats de leasing qu'avec des clients présentant une bonne solvabilité.

Le leasing devrait donc être considéré aujourd'hui comme faisant partie intégrante du mix de financement d'une PME?

Oui, absolument. Comme je l'ai dit, le leasing pour PME n'est certes pas encore très populaire chez nous en Suisse, mais il présente un grand potentiel comme composant additionnel du mix de financement.

Quels sont les avantages du leasing?

L'entrepreneur est uniquement le détenteur de l'objet en location, la banque en est la propriétaire. Il possède donc l'intégralité des droits de jouissance malgré une somme d'argent liée moindre. L'entrepreneur prend par exemple en leasing une machine de chantier et en règle le loyer avec le gain mensuel provenant de ses services, tout en conservant les liquidités nécessaires pour payer les salaires, les loyers de ses immeubles et l'essence. Dans le secteur du leasing, ce concept est appelé «pay as you earn». En outre, les coûts liés peuvent être planifiés avec une très grande précision. Un autre avantage est indubitablement la possibilité dont dispose une entreprise de choisir à nouveau, au bout de cinq ans, la technologie la plus récente, ce qui lui permet d'être bien plus efficace, voire même de travailler en réduisant ses coûts.

Quels sont les types de leasing proposés par le Credit Suisse?

Il existe deux modèles: le Vendor Leasing et le Leasing de biens d'investissement. Avec le Vendor Leasing, notre partenaire de leasing peut aussi fournir à ses clients, en plus de ses produits, un financement sous la forme d’un leasing ou d’un loyer. Les deux parties bénéficient par conséquent d'un plus grand nombre d'options commerciales. Nous avons ainsi en Suisse de nombreux «partenaires Vendor» dans différents secteurs, qui nous font intervenir dans leurs affaires et que nous aidons, de notre côté, à réaliser un chiffre d'affaires plus important. Le deuxième modèle est celui des biens d'investissement. L'entrepreneur prend un objet en leasing directement pour lui-même, par exemple des grues ou des «Pistenbully», des dameuses, mais aussi des remontées mécaniques ou encore des sièges de dentiste.

Le Credit Suisse lancera sous peu la possibilité du leasing en ligne.

C'est exact. Le leasing de biens d'investissement et de véhicules sera accessible en format numérique pour les clients à partir de juin 2017 et leur permettra d'établir eux-mêmes très rapidement des offres sans engagement et des offres fermes. L'univers numérique permet un traitement sans papier des contrats. Par ailleurs, les documents générés sur le nouveau portail de banque en ligne pour la clientèle entreprises, Credit Suisse Direct Business, seront disponibles à tout moment.

Que couvre votre conseil?

Dès que les durées, les taux d'intérêt et les fonds propres du client sont clarifiés, nous conseillons les clients de A à Z dans le domaine financier. Nous ne nous mêlons cependant pas des décisions de l'entreprise, en ce qui concerne par exemple la gamme de produits. Notre preneur de leasing s'occupe pour sa part lui-même du contrat et de l'ensemble des négociations concernant les prix et remises; tous les documents, à l'exception de la facture, sont à son nom. De nombreuses autres sociétés de leasing veulent que tous les contrats soient à leur nom.

Pouvez-vous me citer un exemple de leasing réussi?

Oui, nous avons pu récemment mettre en leasing des machines pour 1,25 million de francs à une société de construction mécanique qui fabrique des pièces de laine pour les chemins de fer. La société a pris contact avec nous car elle n'était plus en mesure d'assurer le niveau élevé des entrées de commandes avec ses anciennes machines de production, mais ne disposait pas, en raison d'un déménagement, des liquidités nécessaires pour acheter de nouvelles machines. Un grand client de cette société menaçait de mettre fin au contrat en cas de non-livraison dans les délais, à qualité égale. La société a donc décidé de prendre en leasing le tour, la machine de production, la machine CNC et les robots pour répondre à cette situation. Les installations ont été livrées le mois dernier. La société a pu conserver son client et a même réussi à revendre l'ancienne machine. Elle est très satisfaite du résultat global.

Le Credit Suisse rachète-t-il aussi des appareils d'occasion?

Oui, l'activité s'appelle «sale and lease back». Si l'objet et la solvabilité du preneur de leasing sont satisfaisants, ce dernier peut nous vendre pratiquement tout ce qui a déjà été acheté par une entreprise et qui n'est pas trop ancien, afin de se constituer ainsi des liquidités. Par exemple, nous achetons une grue de deux ans qui a coûté 300 000 francs et nous la donnons en leasing à la même société. À la fin du contrat de leasing, l'appareil doit à nouveau appartenir à celui qui nous l'a vendu.

Dans les différentes branches, comment les comportements vis-à-vis du leasing ont-ils évolué au cours de ces dernières années?

Des branches qui voyaient le leasing d'un œil plutôt négatif ont, dans une large mesure, changé d'opinion. C'est notamment le cas du secteur de la santé, dont l'intérêt porté au leasing a considérablement augmenté au cours de ces dernières années. Nous avons aujourd'hui dans notre portefeuille un grand nombre de médecins, d'hôpitaux, de cliniques et de maisons de retraite, qui prennent désormais tout en leasing, des appareils pour la tomographie assistée par ordinateur et pour la fabrication d'implants, à l'équipement complet de cabinets. Ici aussi, une chose est claire: le leasing permet de supprimer dans une large mesure le risque de connaître une pénurie de liquidités, pour autant qu'on dispose d'un chiffre d'affaires mensuel pour faire face à un tel investissement.

La banque refinance donc en arrière-plan et désamorce ainsi une certaine immobilisation du capital?

Les solutions de leasing représentent d'une part une solution transitoire face à une pénurie temporaire de ressources, telles que des locaux ou des infrastructures. Mais elles sont aussi des possibilités de financement à long terme. Il existe pour ainsi dire une solution de leasing pour presque tous les cas de figure, du leasing courant sur des années pour une remontée mécanique au dépannage à court terme par le leasing d'une installation en cas de pénurie de production.