Cash Management Optimisation Liquidités CS Des solutions pour entrepreneurs et cadres dirigeants

Check-list: optimisation des liquidités excédentaires

Vous souhaitez optimiser l’affectation et la gestion des liquidités excédentaires de votre entreprise? Cette check-list vous aidera à réfléchir aux mesures et solutions possibles pour votre entreprise et pour votre patrimoine.

1. La gestion des liquidités excédentaires est-elle importante pour moi en tant qu’entrepreneur?

Outre la problématique générale du rendement, l’environnement actuel des taux d’intérêt bas est une raison suffisante pour se poser la question du placement de la fortune commerciale. En effet, la réduction de vos liquidités peut vous permettre d’éviter ou d’atténuer la menace de taux d’intérêt négatifs, voire la refacturation déjà effective des coûts correspondants.

2. De combien de liquidités mon entreprise a-t-elle besoin pour fonctionner?

Votre besoin en liquidités dépend beaucoup de votre modèle commercial. Bien souvent, une partie des liquidités disponibles au niveau de l’entreprise n’est pas indispensable à son exploitation et excède le montant d’une réserve stratégique («réserve de sécurité»). Le montant des réserves à conserver dans l’entreprise en plus de la «réserve de sécurité» relève également d’une décision stratégique.

3. À quoi dois-je réfléchir avant de retirer les liquidités non nécessaires à l’exploitation de l’entreprise?

Évaluez de façon critique le montant réel des liquidités non nécessaires à l’exploitation de votre entreprise. Car bon nombre d’entrepreneurs considèrent que les liquidités de leur entreprise font déjà quasiment partie de leur patrimoine privé et renoncent donc à les transférer dans leur fortune privée. Pour pouvoir apprécier correctement la situation financière de votre entreprise, tirez au clair le montant de la fortune commerciale opérationnelle, de la fortune dans la société holding ainsi que de vos fortunes privée et de prévoyance. Vérifiez s’il s’en dégage un équilibre viable pour une orientation à long terme. Au besoin, ajustez en premier lieu votre stratégie de prélèvement.

4. Quels éléments dois-je prendre en considération concernant le placement de la fortune au niveau de l’entreprise?

Deux aspects importants doivent ici être pris en compte: premièrement, les conditions fiscales en vigueur pour le placement des fortunes commerciales et des fortunes privées sont différentes. Contrairement à ce qui est en principe le cas pour les particuliers détenant des valeurs patrimoniales à titre privé, les gains en capital dans le cadre d’une fortune commerciale sont imposables. Deuxièmement, vous devez vous assurer que le but de la société permet la gestion des fonds non nécessaires à son exploitation, que le Conseil d’administration a entériné ou délégué à la direction la gestion de ces fonds et qu’un règlement de placement fixant les principes de la gestion de fortune est disponible.

5. Comment puis-je investir progressivement les liquidités cumulées?

Une solution possible est la mise en place d’un «sweeper» (en français: essuie-glace). Il s’agit d’un compte de placement qui prélève automatiquement et périodiquement les liquidités excédentaires d’autres comptes pour les investir conformément aux directives du client.

6. Quelles sont les prochaines mesures à prendre?

Si possible, procédez à une première analyse rapide des points susmentionnés, puis contactez-nous. Vous pourrez évaluer avec nous l’ensemble des étapes suivantes. Nous proposons gratuitement à nos clients une première discussion thématique ou un premier entretien en vue d’un conseil plus complet.