Cinq conseils précieux sur les réseaux sociaux pour les PME

Cinq conseils précieux sur les réseaux sociaux pour les PME

Les réseaux sociaux font partie d'un bon mix de communication pour les PME.

1. La stratégie

La question n’est pas de savoir si les PME doivent intégrer les réseaux sociaux à leurs processus de communication classiques, mais plutôt dans quelle mesure, sur quels canaux et dans quelles conditions. À l’évidence, s’engager dans les réseaux sociaux sans stratégie appartient au passé. Utilisés à bon escient, les réseaux sociaux sont aujourd’hui un facteur de réussite stratégique. À cet égard, une PME doit se poser des questions pertinentes: Comment nous positionner? Quel est notre message-clé? Qu’est-ce qui nous rend uniques? À partir des réponses, on bâtit une stratégie qui place au premier plan les objectifs à long terme de l’entreprise.

2. Le choix des canaux

Avant de lancer une campagne sur les réseaux sociaux, il faut analyser le public à atteindre et le canal pour le faire. Car chaque réseau a ses spécificités, et toutes les plates-formes ne conviennent pas à chaque entreprise et à chaque branche. Ainsi, LinkedIn (2 millions d’utilisateurs en Suisse) est très axé sur le côté professionnel et les relations B2B, Twitter fait la part belle aux actualités et Instagram mise sur les instantanés du quotidien. Avec ses 3,5 millions d’utilisateurs rien qu’en Suisse, Facebook est aussi prisé par les Millennials que par la generation X et les babyboomers; de plus, il est doté d’un algorithme très performant et c’est lui qui offre la plus grande diversité de formats.

3. Le storytelling

À notre époque de matraquage publicitaire, les messages qui ne se démar­quent pas des autres sont vite oubliés. Et comme le public aime et retient mieux les belles histoires, une marque peut se distinguer grâce au storytelling. Des histoires prenantes et bien ficelées fidélisent le groupe-cible, suscitent la réflexion et l’empathie et font naître un lien personnel avec la marque et le produit. On ne parle pas de conte de fées: chaque entreprise, quelle que soit sa taille ou sa branche, a des histoires uniques à raconter. Le groupe-cible peut par exemple avoir envie de savoir comment et pourquoi un produit est fabriqué, et comment il peut changer la vie des utilisateurs. L’entreprise elle-même peut inspirer bien des histoires passionnantes: comment naissent les idées? Quelle est la motivation des fondateurs de l’entreprise? Quelles valeurs défend la PME? Un storytelling savamment orchestré donne un visage à l’entreprise et permet une relation clientèle durable.

4. La relation clientèle

«Nomen est omen»: il ne faut jamais sous-estimer l’aspect «social» des réseaux. Les réseaux sociaux peuvent tout à fait servir d’outils de distribution. En outre, ils sont un moyen efficace et bon marché de communiquer personnellement avec les intéressés, de construire une vraie relation avec la communauté et de recueillir de précieuses informations. Les entreprises peuvent par exemple s’enquérir des besoins de leurs utilisateurs ou consolider leur image positive par un service à la clientèle rapide et efficace. Il faut veiller ce faisant à ce que l’engagement sur les réseaux sociaux soit bien une communication à double sens: contrairement à une publicité, un post reçoit en effet un feed-back immédiat de l’utilisateur. Et même si chaque commentaire n’a pas de réponse, il est important d’entretenir régulièrement le dialogue avec le groupe-cible et de le suivre en permanence. De même, une hotline ne peut pas non plus se permettre de fermer pendant les vacances.

Connaître ses interlocuteurs est crucial: pour produire et distribuer du contenu, il faut savoir quand aborder un groupe cible, et sur quel canal.

Connaître ses interlocuteurs est crucial: pour produire et distribuer du contenu, il faut savoir quand aborder un groupe cible, et sur quel canal.

5. Une gestion professionnelle

Quelles ressources personnelles et financières sont à disposition en interne? L’aide extérieure de rédacteurs en ligne ou de graphistes est-elle nécessaire? Quels contenus et quelles histoires mènent le mieux l’entreprise vers ses objectifs? Si la gestion professionnelle des réseaux sociaux est bon marché, la production demande, elle, beaucoup d’efforts. De ce fait, pour une PME d’une certaine taille, il peut être rentable d’investir dans une agence spécialisée dans les contenus en ligne. Celle-ci apporte son soutien à l’entreprise dans tous les domaines – production de contenus, publication, gestion de la communauté, suivi, analyse ou encore reporting – et garantit ainsi le succès sur le long terme de la stratégie sur les réseaux sociaux.