Nos partenaires Table Suisse: redistribuer plutôt que jeter

Table Suisse: redistribuer plutôt que jeter

En Suisse, deux millions de tonnes de nourriture finissent chaque année à la poubelle. Table Suisse a décidé de réagir: elle collecte des denrées excédentaires irréprochables et les redistribue gratuitement à des institutions sociales. Comment cela fonctionne-t-il? Et comment lutter contre le gaspillage alimentaire?

Plus de 17 tonnes de nourriture distribuées chaque jour

Des aliments en parfait état ne sont jamais de trop. Ce qui est en surplus d’un côté peut faire cruellement défaut de l’autre. C’est sur cette idée qu’a été fondée Table Suisse en 2001. 

Dans toute la Suisse, ses membres collectent chaque jour 17 100 kilos d’aliments auprès de grands distributeurs, de producteurs et de détaillants. Ils sont remis gratuitement à des œuvres sociales telles que des foyers pour sans-abris, des soupes populaires, des centres d’accueil d’urgence et d'autres institutions.

Table Suisse collecte des aliments dont la date limite de vente est dépassée, mais pas celle de consommation. Ils sont en parfait état et peuvent ainsi être valorisés au lieu d’être jetés. Les activités sont financées par les dons et les fonds de fondations.

Trop d’aliments finissent à la poubelle

Table Suisse aide les personnes dans le besoin, mais son travail consiste aussi à sensibiliser au gaspillage alimentaire. Chaque année, en Suisse, ce sont environ deux millions de tonnes de nourriture qui sont jetées – l’équivalent d’un repas complet par jour et par habitant.

Les ménages ne sont pas seuls responsables. L’agriculture, l’industrie agroalimentaire et la distribution produisent une grande quantité de déchets alimentaires.

Les responsables du gaspillage alimentaire en Suisse

Les responsables du gaspillage alimentaire en Suisse

Source: présentation adaptée d’après www.schweizertafel.ch

Cinq astuces contre le gaspillage alimentaire chez soi

Et pourtant: la plus grosse part du gaspillage est le fait du consommateur final, c’est à dire de chacun de nous. Il est donc d’autant plus important de réduire nos déchets alimentaires. Ces cinq astuces vous aideront optimiser la gestion des denrées:

Achetez avec votre tête, pas avec votre ventre

Planifier les repas de la semaine et faire une liste permet d’optimiser ses courses. En outre, mieux vaut acheter les produits frais rapidement périssables en petites quantités et plus souvent – avant qu’ils n’atterrissent dans le frigo et ne puissent ensuite plus être consommés. Et surtout: ne faites jamais les courses le ventre vide, la faim est mauvaise conseillère!

Conservez les aliments correctement

Les produits secs comme la farine, les légumes secs, les conserves et l’huile se plairont au placard. Les produits fragiles comme le lait, la viande, les œufs, les légumes supportant le froid et les restes doivent aller au frigo. Les légumes qui craignent le froid et les pommes de terre se conservent à la cave ou au garde-manger.

Les ménages suisses jettent en moyenne 2010,27 CHF à la poubelle par an.

Ne confondez pas «expiration» et «durabilité minimale»

La date de durabilité minimale («à consommer de préférence avant fin») signifie qu’il s’agit d’aliments longue conservation pouvant être consommés même après la date. Les aliments pourvus d’une date limite de consommation («à consommer jusqu’au») ne devraient plus être mangés après pour des raisons de santé.

Valorisez les restes

Cuisiner les restes qui traînent au frigo ou dans le garde-manger n’est pas difficile. Le pain rassis peut être passé au four et les légumes flapis retrouvent de la fraîcheur une fois plongés dans l’eau. Quant aux bananes trop mûres, elles sont parfaites cuites ou en milk-shakes. Le site Restegourmet propose des recettes gourmandes pour vider son frigo tout en se faisant plaisir.

Ne commandez pas trop au restauran

On veut bien sûr se faire plaisir au restaurant. Mais là-bas, les restes finissent obligatoirement à la poubelle. Mieux vaut donc commander moins, quitte à repasser commande ensuite si l’appétit le justifie.

Journée de la Soupe de la Table Suisse le 24 novembre

Journée de la Soupe de la Table Suisse le 24 novembre

La Journée de la Soupe revient le 24 novembre 2016 dans de nombreuses villes suisses. Table Suisse attire ainsi chaque année l’attention sur la pauvreté et le gaspillage alimentaire. De nombreuses personnalités viennent à cette occasion servir la soupe pour la bonne cause.

Le Credit Suisse est partenaire pour la dixième année consécutive et organise des stands Journée de la Soupe dans onze lieux en Suisse et neuf restaurants du personnel – avec la participation d’environ 150 collaborateurs du CS.

La Journée de la Soupe se tiendra sur les sites Credit Suisse suivants: Bienne, Olten, Liestal, Rheinfelden, Soleure, St-Gall, Sursee, Wädenswil, Zofingen, Zoug, Zurich Sihlcity.

Outre son engagement pour la Journée de la Soupe, le Credit Suisse est partenaire de Table Suisse depuis 2001 et la soutient financièrement. Depuis 2011, les collaborateurs du CS peuvent aussi accompagner les tournées de distribution de Table Suisse.

www.credit-suisse.com/verantwortung