Nos partenaires Fleurop: Faire parler les fleurs

Fleurop: Faire parler les fleurs

Les fleurs sont un grand classique de la Saint-Valentin. Mais existe-t-il des alternatives à la rose rouge? Nous avons rencontré Rinaldo Waser, COO de Fleurop-Interflora (Suisse) SA. Il nous dévoile tout au sujet de la Saint-Valentin et de son origine, ainsi que ce qu’il faut savoir lorsqu’on offre des fleurs.

Monsieur Walser, beaucoup racontent que Fleurop aurait inventé la Saint-Valentin. Est-ce exact?

Non, malheureusement. La Saint-Valentin existait déjà à l’époque de la Rome antique, mais l’idée d’offrir des fleurs date seulement de 1908. Il y a 2000 ans, les Romains célébraient la fécondité du 13 au 15 février avec une loterie de l’amour. C’est de là que vient la Saint-Valentin, aujourd’hui connue dans la majeure partie du monde.
Toutefois, Fleurop est bien liée à la Rome antique: notre logo représente le dieu romain Mercure. Il était également connu pour être le messager des dieux.

À la Saint-Valentin, beaucoup de gens offrent des fleurs en signe d’amour. Combien de messages d’amour Fleurop envoie-t-elle ce jour-là?

Chaque année en Suisse, le nombre de commandes à la Saint-Valentin s’élève à environ 30 000. Cela correspond à près de 10% du chiffre d’affaires total. Il n’y a cependant pas que des particuliers qui achètent des fleurs, les entreprises le font aussi. Le plus souvent, elles commandent de grands volumes de fleurs pour leurs campagnes de la Saint-Valentin.

S’agit-il pour la plupart de commandes de dernière minute?

Oui, très souvent. Près d’un tiers des commandes sont pour le jour même. Mais ce n’est pas seulement propre à la Saint-Valentin, car c’est un fait normal chez Fleurop. Chez nous, il est possible de passer commande jusqu’à 15h. La livraison a ensuite lieu le jour même. C’est là la spécificité de Fleurop: où d’autre pouvez-vous passer une commande pour une livraison quelques heures plus tard?

Les roses rouges sont le symbole de l’amour. Sont-elles les fleurs les plus commandées le 14 février?

Oui, les roses rouges sont un grand classique et sont très convoitées. La couleur et la forme du bouquet jouent un rôle particulièrement important à la Saint-Valentin: les fleurs roses et rouges sont les plus populaires. Les compositions en forme de cœur font également partie des meilleures ventes. On remarque aussi des préférences en matière d’arrangement du bouquet qui diffèrent entre les régions de Suisse. En Suisse alémanique, les bouquets aérés rencontrent plus de succès, tandis qu’on préfère les bouquets denses en Suisse romande.

Les cinq meilleures alternatives aux roses rouges à la Saint-Valentin

Les roses ne sont pas indispensables: Fleurop nous dévoile les cinq meilleures alternatives pour la Saint-Valentin ainsi que la signification de chacune.

Que faut-il savoir d’autre lorsqu’on offre des fleurs à la Saint-Valentin? Par exemple, la taille du bouquet ou le nombre de fleurs ont-ils une signification particulière?

C’est une vieille tradition, qui est respectée aujourd’hui encore: un bouquet de roses devrait toujours comporter un nombre impair de fleurs, du moins jusqu’à onze. Cette tradition vient de France. Autrefois, il convenait de montrer qu’on avait acheté ses fleurs chez le fleuriste et non pas au marché. Et sur le marché, les fleurs étaient à l’époque toujours vendues en nombre pair.

Et vous personnellement, quelles fleurs offrez-vous à la Saint-Valentin?

J’aime offrir un bouquet de roses multicolores à ma femme. J’adore également les compositions florales. Les fleurs tiennent plus longtemps et le vase peut ensuite être réutilisé. Et quand je souhaite me démarquer avec un bouquet, j’y ajoute un cadeau complémentaire comme une peluche, du miel ou du vin.

Fleurop a sans doute connu de nombreuses histoires d’amour émouvantes. Pourriez-vous nous en raconter une pour conclure?

Il y a vraiment toutes sortes d’histoires. Par exemple, une boutique partenaire à Paris a dû livrer un bouquet de 101 roses rouges à longues tiges en haut de la Tour Eiffel pour la Saint-Valentin. Le jeune homme voulait demander la main de sa bien-aimée sur la plate-forme panoramique. Mais tout a failli capoter: le fleuriste était bien à l’heure sur la plate-forme, mais il y a soudainement eu une coupure de courant. Le jeune couple a dû monter les nombreuses marches jusqu’à la plate-forme à pied. La jeune fille portait des talons hauts et était très mécontente. Son ami a dû réunir toute son énergie pour réussir à la convaincre. Mais tout est bien qui finit bien! C’est le pouvoir des fleurs.