Hypothèques Amortissement de votre hypothèque

Amortissement de votre hypothèque

Chaque modèle d’amortissement s’accompagne de divers avantages. Découvrez ici ce que vous devez prendre en compte pour l’amortissement de votre hypothèque.

L’«amortissement» correspond à ce que l’on entend communément par «remboursement» de l’hypothèque. L’amortissement signifie que l’hypothèque est remboursée par mensualités égales, à intervalle régulier.

Quand l’amortissement a-t-il lieu?

Certaines exigences ont été définies à ce sujet: contrairement à la première hypothèque, la deuxième hypothèque est soumise à une obligation d’amortissement. Elle doit être remboursée en l’espace de 15 ans, au plus tard lorsque le titulaire atteint l’âge de 65 ans. Dans les deux cas: si une hypothèque est remboursée plus tôt que convenu par contrat, les intérêts doivent malgré tout être payés sur toute la durée. Il s’agit là d’un dédommagement pour l’«échéance anticipée». 

Formes d’amortissement

Il existe deux variantes principales d’amortissement: la forme directe et la forme indirecte. Adressez-vous à nos experts hypothécaires pour trouver la solution la mieux adaptée à vos besoins. Ils vous conseilleront de manière ciblée.

Amortissement direct

Dans le cas de l’amortissement direct, l’hypothèque est remboursée progressivement, c’est-à-dire par tranches, comme convenu par contrat. De ce fait, non seulement le montant du crédit diminue après chaque paiement, mais la charge d’intérêts diminue elle aussi. En parallèle, la baisse des déductions fiscales entraîne une augmentation de la charge fiscale – à condition que les taux d’intérêt ne changent pas.

Amortissement direct

Amortissement indirect

Dans le cas de l’amortissement indirect, le montant est épargné dans le troisième pilier et utilisé à titre de garantie pour l’hypothèque, c’est-à-dire mis en gage. Le remboursement s’effectue ici aussi dans un délai de 15 ans et au plus tard lorsque le titulaire atteint l’âge de 65 ans. L’avantage d’un amortissement indirect: non seulement l’intégralité de la dette hypothécaire peut être déduite des impôts, mais les versements dans la prévoyance liée sont également pris en compte sur le plan fiscal.

Amortissement indirect

Amortissement à l’âge de la retraite

Un amortissement trop rapide de l’hypothèque peut entraîner des restrictions financières à la retraite. Suite à un amortissement volontaire, l’argent est lié à l’immeuble et n’est pas librement disponible. Et il est plus difficile d’augmenter à nouveau l’hypothèque à l’âge de la retraite. Nos experts hypothécaires aborderont également avec vous cet aspect de la solution de financement.

Amortissement d’hypothèques – Vos options

Amortissement direct ou indirect? Découvrez la forme qui vous convient le mieux.

Nous vous conseillons sur toutes les questions liées à l’amortissement!

Convenir d’un rendez-vous This link target opens in a new window