Solutions pour vos objectifs Étude de cas Fondation de placement durable 

Étude de cas Fondation de placement durable 

Le Conseil d’administration d’une grande fondation caritative suisse cherchait à intégrer des critères de durabilité dans la gestion de ses dotations. Il voulait aussi intégrer la durabilité dans ses directives de placement et s’assurer que sa fortune était utilisée pour soutenir la mission globale de la fondation. N’ayant que peu d’expérience dans la mise en œuvre de techniques de placement durable dans un gros portefeuille, il décida de demander conseil au Credit Suisse.

De nos jours, les fondations caritatives voient leur gestion, leur gouvernance et leurs investissements soumis à une surveillance accrue du public et des organismes de réglementation. Les donateurs, les bénéficiaires et d’autres personnes recherchent plus de transparence en termes de stratégie d’investissement de la fondation, et les régulateurs du monde entier recommandent de plus en plus que les fondations alignent leur stratégie d’investissement sur leur mission et sur des critères de durabilité.

Cette fondation suisse particulière n’a pas échappé à la règle. C’est la raison pour laquelle son Conseil d’administration, à l’instar de nombreux autres conseils d’administration de fondations dans le monde, a décidé d’intégrer la durabilité dans ses directives d’investissement et de recourir à des techniques de placement durable – en les alignant sur sa mission – dans la gestion de ses dotations.

Les bons critères

Le placement durable offre aux fondations de multiples avantages potentiels. Il peut les aider à éviter les placements en conflit avec leur mission et les protéger ainsi contre le risque de réputation. Concevoir un portefeuille en ayant à l’esprit des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) peut considérablement améliorer son profil risque/rendement à long terme, tout en contribuant à gérer le risque au niveau du portefeuille.

Les placements durables peuvent aussi aider les fondations à réaliser leur mission avec des investissements ciblés qui ont un impact positif dans les régions dans lesquelles elles se concentrent, tout en générant un rendement financier. Des placements alternatifs dans l’immobilier durable, par exemple, peuvent aider à diversifier un portefeuille et à accroître sa performance – un supplément bienvenu dans l’environnement actuel de taux d’intérêt bas – tout en réduisant l’empreinte carbone de la fondation.

Si le placement durable offre de nombreux avantages, ce n’est toutefois pas un processus simple. Les investisseurs doivent bien comprendre les critères qu’ils utilisent et avoir les moyens de sélectionner tous leurs placements en fonction de ces critères. On peut aussi choisir différentes approches de sélection: celles qui excluent les investissements dans les entreprises liées à certaines activités controversées (sélection négative), celles qui recherchent activement des entreprises gérées durablement (sélection positive), ou encore les approches qui se concentrent sur des thèmes spécifiques qui soutiennent la mission de la fondation.

Un partenaire durable

Sachant que nous sommes leaders dans la fourniture de conseils et de produits de placement durables, la fondation a demandé au Credit Suisse de la conseiller et de l’assister.

L’équipe du Credit Suisse a analysé et passé au crible le portefeuille existant en se fondant sur les standards de durabilité du Credit Suisse (qui sont dérivés des classements MSCI ESG). Ces examens ont révélé un certain nombre d’opportunités permettant à la fondation de réduire le risque du portefeuille lié à la durabilité, y compris par des cessions de positions dans certaines industries et entreprises controversées et en contradiction avec la mission de la fondation.

Credit Suisse fondation profil de durabilité actuel du portefeuille

Profil de durabilité actuel du portefeuille

Gauche: pourcentage d’investissements directs dans des entreprises qui génèrent des revenus à partir d’activités commerciales non éthiques. Droite: pourcentage d’investissements dans des entreprises impliquées dans des controverses ESG en cours. (Source: Credit Suisse AG)
Format paysage recommandé pour les utilisateurs de smartphones.

Les experts ont identifié en même temps un nombre de domaines dans lesquels la fondation pouvait améliorer la durabilité de son portefeuille. Cela incluait le fait d’accroître des placements durables par le biais d’investissements dans l’immobilier durable, d’identifier un certain nombre de placements à impact susceptibles à la fois de soutenir la mission de la fondation et de contribuer à assurer la performance globale du portefeuille. Le Credit Suisse a également contribué à l’ébauche de directives d’investissement adaptées.

Aligné pour l’avenir

Aujourd’hui, le portefeuille de la fondation est plus conforme à sa mission qu’avant l’analyse. En étant moins exposée aux entreprises controversées, la fondation est non seulement dans une position qui lui permet de mieux soutenir ses objectifs – mais elle a aussi atténué le risque de réputation associé à ses choix d’investissement.

La bonne nouvelle est que les changements apportés à son approche d’investissement n’ont pas exigé de la fondation le moindre compromis en termes de rendements attendus sur le portefeuille ou de volatilité. Grâce en partie à l’aide du Credit Suisse, le Conseil d’administration a pu renforcer ses dotations tout en ajoutant un impact social et environnemental positif, en plus et au-delà de l’impact qu’il produit via ses dons directs.