Monsieur Loosli, quels types de surfaces n’appréciez-vous pas du tout?

Les choses qui sont «caoutchouteuses» et collantes. C’est étrange pour moi de toucher de telles surfaces. On y reste collé et on ne sait pas vraiment si elles sont sales ou non.

 

Qu’est-ce qui est important pour les surfaces de vos produits?

Nous créons des interfaces remplissant des fonctions de commande et d’appel définies. Celles-ci doivent être ergonomiques et intuitives pour que les conducteurs de tram, par exemple, puissent les utiliser sans même les regarder, sachant au premier contact quel élément d’interaction ils sont en train d’actionner. La géométrie des éléments de commande – c’est-à-dire leur forme – est bien plus importante ici que les propriétés de leurs matériaux. Le feed-back actif que les utilisateurs et utilisatrices reçoivent lorsqu’ils enfoncent un bouton est également important. Qu’il s’agisse d’un clic ou d’un bip, le principal est de savoir si l’ordre est bien passé.

 

Was gehört alles zum Tätigkeitsfeld von EAO?

Wir entwickeln innovative, intuitive und zuverlässige mechatronische Produkte, welche die Interaktion von Mensch und Maschine ermöglichen. Das sind beispielsweise Tasten, Joysticks und Tastaturen, aber auch komplette Bediensysteme, sogenannte HMI-Produkte (Human Machine Interfaces). Unsere Produkte finden sich primär in öffentlichen Verkehrsmitteln, im Maschinenbau und in Spezialfahrzeugen wie Bagger, Traktoren und Feuerwehrautos; dort wo Langlebigkeit und Robustheit gefordert sind. Zu unseren Tätigkeiten zählen auch der weltweite Vertrieb und die Beratung. Wir haben eigene Verkaufsgesellschaften und Distributionsvertretungen in rund 60 Ländern weltweit und arbeiten als Hersteller mit internationalen Lieferanten zusammen.

Vous venez de le dire: vous êtes actifs partout dans le monde. Comment faites-vous la différence face à vos concurrents internationaux?

La plupart de nos concurrents proposent une gamme de produits restreinte. Nous nous sommes spécialisés, mais proposons malgré tout un très large choix de produits et de possibilités d’association. Grâce à la modularité de notre catalogue, nous pouvons également maintenir les coûts à un niveau relativement bas. Nous accordons par ailleurs une grande importance au design: nous mettons ainsi toujours en avant la «beauté» de nos éléments de commande. Pour nous, une simple fonction on/off ne suffit pas; nos boutons se doivent d’être esthétiques. Nous avons même remporté deux nouveaux prix de design internationaux récemment. Cela nous rend très fiers.

27/09/2022

Vous êtes la deuxième génération à la tête d’EAO. Pourquoi avoir décidé de rejoindre l’entreprise familiale?

Un peu par hasard. En 1996, la seconde famille de fondateurs a décidé de vendre les actions qu’elle détenait dans l’entreprise. À l’époque, je travaillais pour une société de conseil et j’étais sur le point de partir pour l’Asie. Lorsque ma mère a décidé de reprendre la totalité de l’entreprise, je suis resté ici et je l’ai rejointe, au début dans le département en charge du développement des produits. L’idée était simple: nous souhaitions nous recentrer sur nos activités de base – les Human Machine Interfaces – et avons successivement revendu les autres produits initialement créés par l’entreprise, comme les transformateurs et onduleurs.

 

Dans quelle mesure EAO reste-t-elle une entreprise de tradition?

Nous sommes restés fidèles à Olten car c’est ici que notre famille et notre entreprise trouvent leurs racines. On nous connaît. Notre proximité et le contact direct avec nos clients et clientes du monde entier, mais aussi avec nos collaborateurs, ont toujours été et resteront très importants pour nous. C’est une longue tradition chez nous; cela fait véritablement partie de notre ADN. En tant qu’entreprise familiale, nous accordons également une grande importance à une gestion professionnelle de nos affaires car nous ne devons pas oublier que nous sommes actifs sur la scène internationale: nous ressentons la pression de la concurrence et devons composer avec les fluctuations du marché et d’autres facteurs internationaux. La pandémie de coronavirus en est un exemple récent car les problèmes d’approvisionnement ont également touché notre secteur d’activité.

 

Quels sont les principaux enseignements que vous tirez de l’histoire de votre entreprise, longue de 75 ans?

L’interaction entre l’homme et la machine est un besoin fondamental. Nous ne manquons donc jamais de travail. Nous concentrer sur cette activité a ainsi été un atout exceptionnel, nous permettant d’assurer notre avenir à très long terme. Cependant, il est souvent difficile, sur des marchés matures et saturés, de décider si un investissement en vaut vraiment la peine ou non. Nous développons en principe des produits faits pour durer, mais souhaitons malgré tout rester à la pointe dans de nombreux domaines. Nous devons donc observer très attentivement le marché et décider pour lesquels de nos nombreux clients internationaux nous souhaitons continuer à développer un produit ou non. Nous avons eu l’occasion de nous en rendre compte: parfois, mieux vaut ne pas trop analyser la situation, mais expérimenter et faire preuve de courage – c’est-à-dire agir en entrepreneur.

Et comment procédez-vous en tant qu’entrepreneur et CEO?

Selon moi, un CEO doit être personnellement présent et ne pas se cacher dans son bureau. Il est important de garder le contact avec ses collaborateurs, mais aussi avec sa clientèle, de prendre leur pouls et d’identifier leurs besoins. Il ne suffit pas de communiquer sur les visions de l’entreprise, il faut aussi y travailler et les vivre ensemble. Enfin, un bon CEO doit comprendre ses propres produits, pouvoir anticiper les besoins de ses clients et connaître les facteurs de différenciation. Un CEO doit sans cesse se poser cette question: que pouvons-nous encore améliorer pour nos clients?

27/09/2022

Quels sont les objectifs d’EAO pour les années à venir?

D’une part, nous souhaitons continuer à faire évoluer et encore étendre notre position de leader dans les principaux pays industrialisés. D’autre part, nous souhaitons combler certaines lacunes intéressantes en termes de produits de manière à renforcer notre position de fournisseur complet. Il va nous falloir procéder à des investissements ciblés dans ce cadre. Nous travaillons en outre depuis quelques années maintenant à la numérisation de notre catalogue de produits. Un configurateur numérique développé au sein de notre entreprise nous permet déjà de reproduire nos produits en 3D et en temps réel. Notre objectif est de rendre l’ensemble du processus de commande extrêmement interactif et très intuitif pour nos clients grâce à un modèle numérique. Le client reçoit ainsi les documents spécifiques au produit choisi au format numérique, ce qui est totalement nouveau. Personne ne propose encore cette solution.

À propos de l’entreprise

Nombre de collaborateurs: us de 600
Année de création: 1947
Siège de l’entreprise: Olten
Domaine d’activité: développement et fabrication de composants et systèmes dits HMI (Human Machine Interfaces)
Remarquable: EAO fêtera ses 75 ans en 2022