Italianità et compétence clé en matière d’huiles alimentaires

Un quart des graines ou fruits oléagineux suisses sont traités dans l’usine de production d’Oleificio Sabo. Ils y sont transformés en huile alimentaire de qualité supérieure. De l’huile de colza d’origine suisse à l’huile d’olive italienne en passant par l’huile d’argan, la gamme de produits de cette entreprise traditionnelle comprend des huiles de toutes sortes.

15/02/2021

Tout a commencé en 1845 dans une petite pharmacie implantée au cœur de Lugano. L’une des activités de cette pharmacie consistait en la production de petites quantités d’huiles alimentaires et à usage médical. Luigi Bordoni reprit ensuite le moulin à huile de son beau-père et s’attacha, à partir de la fin de la Seconde Guerre mondiale, au développement systématique de la petite entreprise. Après quelque 170 années passées aux mains d’une seule et même famille, Oleificio Sabo a ensuite été cédée aux deux propriétaires actuels que sont Lorenzo Centonze et Alessandro Cavadini. «Pour nous, la reprise de cette entreprise traditionnelle constitue un véritable projet de vie», indique le CEO Lorenzo Centonze. Président du conseil d’administration, Alessandro Cavadini acquiesce et ajoute: «Nous sommes attachés à ce caractère familial et nous souhaitons également qu’il perdure».

 

De l’italianità pour la Suisse

La longue histoire de la société et la tradition séculaire de la famille fondatrice font non seulement partie intégrante du succès de Sabo, mais ils façonnent encore et toujours les actions et la conduite de la direction au quotidien. «Les racines méditerranéennes et le flair italien que nous apportons au marché suisse sont des éléments qu’apprécient fortement nos partenaires et nos clients», indique M. Centonze. C’est la raison pour laquelle Sabo entend rester fidèle à l’implantation de son siège au Tessin, lequel se trouve exactement dans le bâtiment dans lequel toute l’aventure a commencé. Cet attachement marqué à l’égard de la tradition constitue pour les nouveaux propriétaires la base même sur laquelle ils entendent préparer l’entreprise à affronter l’avenir. Cela porte notamment sur le développement de la gamme de produits déjà proposés. La nécessité de se distinguer de la concurrence ne laisse cependant aucune marge de manœuvre pour quelque aventure que ce soit estime le président du conseil d’administration: «La tradition signifie aussi que nous devons nous concentrer entièrement sur ce qui constitue notre cœur de métier. Et ce cœur de métier, ce sont les huiles alimentaires».

À la pointe de l’agriculture biologique

Les rayons des détaillants suisses proposent une multitude de variétés d’huile d’olive dans toutes les gammes de prix. «Par rapport à ce qu’il est possible de trouver à l’étranger nous sommes particulièrement bien choyés en Suisse», estime le CEO. Les conséquences que cela peut avoir sur le comportement des consommateurs exigent d’entretenir une proximité particulière avec la clientèle. Cela est d’autant plus important que les tendances alimentaires évoluent à un rythme particulièrement rapide. D’où la nécessité de faire preuve d’une grande proactivité et d’accepter de jouer un rôle pionnier dans ce secteur. C’est précisément sur ce point que la société Sabo peut également faire valoir un autre de ses atouts. Elle a, en effet, dès les années 80, été l’une des premières d’Europe à investir dans l’agriculture biologique et a également très fortement contribué à l’implantation de celle-ci en Suisse. M. Cavadini estime que les investissements réalisés à l’époque ont porté leurs fruits: «Nous sommes aujourd’hui les leaders de la production suisse d’huile biologique».

05/09/2022

Une puissance de production efficace

Le site de production de Horn présente une capacité de pressage de 100 tonnes par jour. Sabo a beaucoup investi dans l’usine. Jusqu’en 2013, la société disposait également d’un autre site de production à Manno. «La consolidation a constitué pour nous une tâche titanesque », se souvient M. Centonze, qui, à l’époque, présidait déjà aux destinées de la société en qualité de CEO. Le défi à relever consistait non seulement à maintenir les capacités de livraison, mais également à transmettre le savoir-faire aux nouveaux collaborateurs. Les efforts alors déployés avaient néanmoins été récompensés dès 2015, qui avait été une année record.

À propos de l’entreprise

Nombre total de collaborateurs: 91
Année de création: 1845
Siège: Lugano
Domaine d’activité: fabrication d’huile pour le secteur alimentaire
Remarquable: près d’un quart de la totalité des graines et fruits oléagineux suisses sont transformés sur les lignes de production d’Oleificio Sabo

Nous sommes toujours à vos côtés pour tout conseil et toute question, également dans le cadre d’entretiens personnels.