Presse

Afin de vous tenir au courant des dernières nouvelles et annonces concernant CSEIP, nous vous invitons à consulter nos derniers communiqués de presse et des articles récemment publiés à notre sujet.

05/2017

Finews: «Credit Suisse unter Strom»

Les investissements dans les infrastructures énergétiques sont attractifs pour les fonds de pension. CSF Energy Infrastructure Switzerland, qui est spécialisé dans ce type d’investissement, a atteint un volume de souscription de 600 mio CHF à sa troisième ouverture. Il s’agit du plus grand véhicule de placement investissant exclusivement dans les infrastructures suisses.

11/2016 

Bilanz: «Wie die CSEIP Rentengelder für das Stromnetz sammelt»

Le gestionnaire d’actifs du Credit Suisse, CSEIP, rapproche les fonds de pensions du secteur énergétique. Le modèle d’affaires: identifier des actifs du secteur énergétique requérant des investissements et les proposer à des investisseurs institutionnels à la recherche de rendements attrayants, mais cependant stables. C’est ce à quoi s’emploie le groupe d’investissement CSF Energy Infrastructure Switzerland.

10/2016

FuW: «Neue Option für Energie-Investoren»

A travers son acquisition d’un tiers des parts d’Energie Zürichsee Linth, le groupe d’investissement CSF Energy Infrastructure Switzerland offre de nouvelles opportunités pour les investisseurs dans le secteur énergétique.

10/2016

NZZ: «Millionen für Rapperswil-Jona»

Le groupe d’investissement CSF Energy Infrastructure Switzerland, géré par Credit Suisse Energy Infrastructure Partners, acquiert une participation dans Energie Zürichsee Linth, ce qui permet à la ville de Rapperswil de lever 44 mio CHF.

07/2016

Solutions et produits d’investissement du Credit Suisse: «Infrastructure énergétique: un terrain inconnu attractif pour les investisseurs»

Les projets d’infrastructures énergétiques offrent des opportunités d’investissement intéressantes dans le contexte actuel, du fait que ces investissements garantissent un niveau de visibilité élevé sur les flux de trésorerie. Credit Suisse Energy Infrastructure Partners est une société d’investissement spécialisée dans ce secteur. Il compte notamment à son actif un investissement dans le plus grand projet éolien onshore européen et une participation indirecte dans le pipeline de gaz naturel à haute pression suisse.

03/2016

SRF: «Pensionskassengelder für Alpiqs Wasserkraftwerke?»

Après avoir acquis une participation dans le réseau de transmission électrique suisse, CSEIP et le groupe d’investissement CSF Energy Infrastructure Switzerland s’attaquent désormais au secteur hydroélectrique suisse. L’investissement de CSEIP dans le plus grand parc éolien onshore européen a déjà fourni la démonstration que les investissements dans les infrastructures énergétiques peuvent être attractifs pour les investisseurs institutionnels.

02/2016

Renewable Energy World: «Statkraft, Credit Suisse Fund to Invest USD 1.2 bn in Wind Power in Norway»

Credit Suisse Energy Infrastructure Partners investit dans le plus grand parc éolien onshore européen basé en Norvège. Le projet coûte au total 1,2 mia EUR et pose les fondations d’un développement industriel respectueux de l’environnement.

02/2016

Berner Zeitung: «BKW beteiligt sich an Windkraftprojekt in Norwegen»

Credit Suisse Energy Infrastructure Partners et BKW s’associent à des investisseurs institutionnels pour acquérir une participation de 40% dans Fosen Vind, le plus grand projet éolien onshore d’Europe. La société d’investissement Nordic Wind DA a été créée pour cette occasion. 

11/2014

NZZ: «Westschweizer Kantone wollen Stromnetz-Aktien übernehmen»

La société de services publics Alpiq envisage de céder sa participation dans Swissgrid. Le groupe d’investissement CSF Energy Infrastructure Switzerland, qui est entré au capital de Swissgrid en rachetant des parts à BKW, a montré comment il était possible de mettre en œuvre une telle transaction.

07/2014

NZZ: «BKW lagert Swissgrid-Beteiligung in Tochter aus und überträgt Forderungen an CSA»

CSF Energy Infrastructure Switzerland rachète à BKW une portion de sa participation au capital de Swissgrid. Les deux parties tirent profit de cette approche, car celle-ci permet à BKW d’accroître sa flexibilité financière sans céder toute sa participation.