Thèmes d’investissement Placements immobiliers durables

Placements immobiliers durables

L’univers des placements durables connaît une formidable croissance en Suisse. 

Selon les derniers chiffres disponibles, il pesait près de 700 milliards CHF fin 2018, soit une progression de 83% par rapport à 2017. Si l’on considère uniquement les fonds de placement durables, cette augmentation est même supérieure à 100%. Les placements immobiliers sont particulièrement importants en Suisse: ils représentent 22% de toutes les solutions de placement durables, juste derrière les actions avec environ 27%.

L’évolution observée au cours des dernières années montre que cette tendance s’inscrit bel et bien dans la durée. Selon l’association Forum Nachhaltige Geldanlagen (FNG)1, le marché des placements durables en Suisse progresse de 30% par an en moyenne depuis 2005.

Approche globale de la durabilité

Le comportement d’investissement se reflète dans l’évolution sociétale. Ainsi, les Objectifs de développement durable des Nations Unies («UN Sustainable Development Goals»), adoptés par la communauté internationale, ainsi que les Principes pour l’investissement responsable (PRI), également établis par les Nations Unies, ont contribué à instaurer une nouvelle dynamique sur le marché des placements durables. Le secteur financier de l'UE travaille actuellement sur un plan d'action pour les investissements durables. À l'avenir, une classification uniforme des investissements durables devrait être possible, ainsi que des critères de référence et des exigences de divulgation uniformes. Pour les investisseurs privés, le plan d'action de l'UE prévoit une détermination obligatoire des préférences personnelles en matière de durabilité dès 2021. La question connexe du changement climatique est devenue un enjeu social de premier plan dans le monde entier.

L’immobilier et les placements immobiliers sont responsables d’une grande partie de la consommation mondiale d’énergie, de CO₂ et de ressources. Il est donc très important de poursuivre une approche globale de la durabilité dans ce secteur. De nombreux gestionnaires immobiliers adoptent une démarche holistique d’intégration de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

L’immobilier durable peut créer une valeur ajoutée à long terme et contribuer à l’amélioration du rapport risque/rendement. De nombreuses études permettent désormais d’apporter des réponses convaincantes à une question récurrente, à savoir: la durabilité implique-t-elle un sacrifice en matière de rendement? Il ressort d’une analyse approfondie de plus de 2000 études que l’intégration de critères ESG a une influence positive sur l’évolution économique (rendement des fonds propres – ROE) dans 63% des cas, alors qu’une influence négative sur le ROE n’est observée que dans 8% des cas. Dans près de 90% des études, aucune incidence négative d’une focalisation sur la durabilité n’a pu être constatée.

Des labels gages de transparence

La durabilité devrait faire partie intégrante de la gestion active de portefeuilles immobiliers et être considérée tout au long de la chaîne de valeur: de la planification et du développement de projets de construction à la rénovation ou à la déconstruction, en passant par la gestion opérationnelle. Outre l’orientation et l’optimisation durables systématiques des biens immobiliers, l’objectif est également de créer de la transparence pour les investisseurs.

Cette transparence peut par exemple être générée par des labels de construction reconnus à l’échelle internationale, de vastes programmes d’optimisation des bâtiments ou encore la participation annuelle au Global Real Estate Sustainability Benchmark (GRESB)2. Les investisseurs obtiennent ainsi un aperçu détaillé de la performance de durabilité des biens immobiliers et peuvent comparer les produits d’investissement avec leurs groupes de référence respectifs.Cette transparence peut par exemple être générée par des labels de construction reconnus à l’échelle internationale, de vastes programmes d’optimisation des bâtiments ou encore la participation annuelle au Global Real Estate Sustainability Benchmark (GRESB)2. Les investisseurs obtiennent ainsi un aperçu détaillé de la performance de durabilité des biens immobiliers et peuvent comparer les produits d’investissement avec leurs groupes de référence respectifs.

Les placements immobiliers durables ne sont pas un phénomène temporaire. Ils offrent aux investisseurs la possibilité d’obtenir des rendements tout en contribuant à un développement écologique et social durable.