Position restrictive des banques centrales: la conjoncture serait suffisamment solide
Articles

Les banques centrales adoptent une position restrictive en 2022

Finie l’orientation favorable aux investisseurs. Les banques centrales resserrent la vis des taux d’intérêt et adoptent une position restrictive. Où les investisseurs peuvent-ils tout de même trouver des opportunités de rendement attrayantes: prévisions pour les marchés financiers en 2022.

Qu’implique la position restrictive des banques centrales pour les investisseurs en 2022?

Les banques centrales ont attiré l’attention lorsqu’elles ont annoncé leurs décisions finales en 2021. Après des mois d’inflation supérieure à la fourchette cible dans l’ensemble des pays développés, les principales banques centrales estiment désormais que l’environnement de croissance est suffisamment solide pour introduire des mesures monétaires moins expansionnistes et commencer à lutter contre le renchérissement élevé. Pour 2022, les banques centrales ont annoncé, entre autres, des hausses des taux d’intérêt et la réduction des achats d’obligations. La position des banques centrales majeures devrait ainsi s’avérer moins favorable pour les investisseurs en 2022 que pendant ces deux dernières années de pandémie.

Les stratégies à long terme font leurs preuves sur les marchés financiers

Ce début d’année, les investisseurs sont confrontés à un certain nombre d’incertitudes telles que les craintes inflationnistes, les inconnues concernant la politique des banques centrales et un regain de préoccupations en lien avec le COVID-19. Pour gérer ces stratégies, il est intéressant de garder à l’esprit une citation du professeur d’économie Benjamin Graham: «Investir avec succès implique de contrôler les risques, pas de les éviter.»

Cette citation évoque l’importance d’une stratégie à long terme, qui détermine plus de 82% de la performance du portefeuille à longue échéance. En général, il est recommandé aux investisseurs de gérer aussi en 2022 un portefeuille bien diversifié et équilibré avec une allocation stratégique des actifs clairement définie et qui leur permet de s’engager sur le marché de manière constante et en contrôlant les risques.

Conjoncture: la stratégie est déterminante pour la performance

La performance du portefeuille se base sur la bonne stratégie en fonction de la conjoncture

Source: Feri Trust 2022, Financial Analysts Journal, Mai/Juni 1991: Gary Brinson, Brian Singer und Gilbert Beebower, «Determinants of Portfolio Performance ||: An Update», Credit Suisse

Prévisions en matière d’évolution des marchés financiers en 2022

Actions:

Néanmoins, malgré les risques actuels les perspectives économiques demeurent favorables aux marchés des actions à moyen terme. Les marchés boursiers mondiaux restent soutenus par la solide croissance des bénéfices et devraient dégager de bons rendements à un chiffre en 2022. Sous l’effet de la reflation, les bénéfices devraient continuer de croître, mais à un rythme nettement plus faible que les trimestres passés. Les investisseurs devraient trouver des opportunités de placement intéressantes en particulier dans les marchés cycliques tels que l’Allemagne et le Japon, dans les secteurs de la finance et des matières premières notamment, et au niveau des actions Value dans la zone euro et des small caps du monde entier.

Revenu fixe:

2022 devrait se révéler complexe sur le plan des obligations. Comme les banques centrales se concentrent sur l’abandon de l’assouplissement quantitatif et entreprennent de normaliser leur politique monétaire, il est probable que les rendements augmenteront modérément et que les obligations d’État dégageront des rendements négatifs en 2022. Il est recommandé aux investisseurs de procéder de manière sélective avec les placements à revenu fixe et de privilégier les durations courtes. En 2022, les prêts mondiaux de premier rang devraient profiter d’un rendement plus élevé des emprunts d’État, de taux de défaillance prévus moindres et de meilleures notations, devenant ainsi une solution alternative intéressante.

Marché financier 2022: la phase haussière de longue date du marché des obligations touche à sa fin.

Marché financier 2022: le marché haussier des obligations amorcé il y a plusieurs décennies touche à sa fin

Source: Bloomberg, Credit Suisse AG
Dernières données au: 4 janvier 2022

Devises:

La normalisation de la politique de la Fed devrait soutenir le dollar US, en particulier face au franc suisse et au yen. Les prévisions pour le cours EUR/USD indiquent qu’il restera faible au début de l’année 2022. Il devrait cependant se stabiliser par la suite avec l’amélioration des fondamentaux pour la zone euro.

Matières premières et immobilier:

Les prix des matières premières, surtout le cours du pétrole, et la volatilité des marchés du gaz et de l’électricité demeurent à un niveau inhabituellement élevé. Entre-temps, l’or n’a pas tiré profit des inquiétudes macroéconomiques, les banques centrales semblant poursuivre leurs plans de durcissement monétaire. Les perspectives pour les métaux de base restent sombres à court terme et les risques liés à l’immobilier en Chine persistent. D’éventuelles corrections pourraient offrir l’occasion de prendre des positions pour les investisseurs , car les perspectives à plus long terme sont encourageantes. Cependant, malgré la nervosité des marchés à risque, les matières premières servent toujours de protection contre l’inflation inattendue en contexte de portefeuille.

Le potentiel de hausse pour l’immobilier est limité, car la perspective d’une élévation des rendements des indices de référence tend à nuire au secteur immobilier coté sensible aux rendements, tandis que les perspectives de bénéfices restent modérées en raison de la popularité croissante du commerce électronique et du travail à domicile.

Marchés privés et hedge funds:

Le contexte économique demeure favorable aux marchés privés tandis que les conditions d’investissement sont plus concurrentielles. Les conditions de marché pour les hedge funds restent encourageantes, mais l’IC préfère les stratégies à faible bêta. En outre, les placements alternatifs en private equity, en immobilier et en hedge funds constituent des opportunités de diversification des portefeuilles et des rendements.

La conjoncture se calme – l’inflation devrait retomber

Une normalisation de l’inflation est prévue en 2022, bien que les taux de renchérissement devraient rester à un niveau plus élevé qu’avant la pandémie. Dans certains domaines, notamment les immeubles d’habitation et les salaires, l’inflation pourrait en revanche s’avérer plus tenace.

L’importance de la durabilité se ressent sur le marché financier en 2022

La pandémie stimule l’intérêt des investisseurs pour la durabilité: enfin, les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) continueront d’influencer le comportement des consommateurs, les entreprises et les décisions de placement en 2022. Alors que cette tendance mettra certaines entreprises et certains secteurs sous pression, elle devrait également offrir de toutes nouvelles opportunités et possibilités pour d’autres.

Vous avez des questions à ce sujet?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window
Nous serons ravis de vous aider. Appelez-nous au 0844 844 003.