Économie mondiale: évolution conjoncturelle post-covid
Articles

L’économie mondiale après le COVID-19. Conséquences pour les marchés mondiaux.

Quelle direction prendra l’économie mondiale après le choc du COVID-19? Et quelles tendances domineront son évolution sur les marchés mondiaux? Lisez les analyses des experts financiers du Credit Suisse dans notre Investment Outlook.

La pandémie induira une évolution économique volatile.

2020 restera dans les annales comme l’année du «Grand confinement», avec une trajectoire économique véritablement unique: la pire contraction trimestrielle jamais enregistrée du produit intérieur brut (PIB) mondial, qui a eu lieu au deuxième trimestre à la suite de la première vague de la pandémie de COVID-19, a été suivie par le plus fort rebond trimestriel de tous les temps. Celui-ci a été précédé par un assouplissement des restrictions liées au coronavirus ainsi que par des mesures budgétaires et monétaires inédites, accompagnées de plans de relance massifs.

Reprise rapide de l’économie mondiale après le choc du coronavirus

L’économie mondiale a connu une forte reprise après le choc.

Dernières données au: 30.06.2020
Source: Bloomberg, Credit Suisse

Les remous causés par la pandémie se répercutent sur l’économie mondiale.

Un choc tel que la pandémie de COVID-19 peut également avoir un impact sur la productivité. À plus long terme, la pandémie pourrait améliorer la productivité, à tout le moins dans certains secteurs. Le confinement a entraîné nombre de bouleversements qui devraient accélérer l’adoption de nouveaux modèles économiques, tels que la télémédecine et de nouveaux modes de travail. Des coûts à court terme en résulteront, mais ces modèles émergents peuvent générer des gains d’efficacité à long terme.

Alors que les effets de la pandémie devraient contenir l’inflation en 2021, les conséquences à long terme de la crise sur ce phénomène sont moins claires. Sur la durée, les déficits budgétaires et la dette publique devraient probablement augmenter. La déstabilisation des finances publiques peut engendrer de l’inflation, à condition toutefois que les banques centrales ne parviennent pas à remédier aux futures pressions inflationnistes ou s’en abstiennent. Bien qu’il soit encore trop tôt pour évaluer ces risques de perte extrême, les investisseurs devraient surveiller de près la soutenabilité des finances publiques.

Rendements réels sur les marchés mondiaux comparés aux taux d’inflation

L’économie mondiale a connu une forte reprise après le choc.

* Percentiles d’inflation sur 2516 années-pays; rendement des obligations et des actions la même année
Dernières données au: 31.12.2019
Source: Elroy Dimson, Paul Marsh et Mike Staunton, Ensemble de données DMS. Ne pas reproduire sans l’autorisation écrite expresse des auteurs.

Comment la pandémie de COVID-19 va transformer l’économie mondiale

Les crises se muent souvent en force de transformation. Celle du coronavirus devrait, elle aussi, avoir des conséquences durables et accélérer les tendances existantes. Agir aujourd’hui en vue du monde post- COVID-19 peut aider à réduire la probabilité de survenance d’une nouvelle crise mondiale liée à une pandémie. Ce peut être aussi l’occasion d’aborder certaines problématiques qui ont entravé la croissance et la prospérité au cours des dernières décennies. Les tendances suivantes devraient façonner l’avenir:

1 Risque lié l’inflation

Le régime d’inflation bénigne des dernières décennies se maintiendra à moyen terme, mais les risques de perte extrême liés à la déflation et à l’inflation se sont intensifiés.

2 Multilatéralisme 2.0

Soit le multilatéralisme sera remis à plat et réformé soit il cédera la place au multipolarisme, résultat des interactions entre les États-Unis et la Chine.

3 Démocratie/autocratie

Les deux régimes politiques peuvent échouer ou prospérer en temps de pandémie et continueront à coexister. La gestion des crises, les capacités de l’État et la confiance des citoyens importent plus.

4 Un État fort

L’extension des pouvoirs de l’État subsistera après la crise, d’où des changements salutaires, mais renforcera le risque d’atteinte à la dynamique du marché et à la responsabilité individuelle.

5 Nearshoring

La mondialisation ne reculera pas, mais continuera de ralentir. L’accent sera placé sur la diversification régionale, la délocalisation de proximité de la production et la résilience plutôt que sur la rentabilité.

6 Surveillance

La surveillance et la collecte des données personnelles permettent désormais aux États et aux entreprises d’être de véritables empires de l’information. Des lois exhaustives sur la protection de la vie privée sont cruciales.  

7 Travail 

Le travail à distance est voué à perdurer, favorisant une flexibilisation accrue et de nouvelles normes dans le monde du travail.

8 Formation

Le développement permanent des connaissances deviendra un élément clé dans la vie de tout un chacun pour créer une main-d’oeuvre capable de s’adapter et développer des compétences soulignant l’avantage de l’humain par rapport aux machines.

9 Inégalités

Les inégalités demeureront l’une des préoccupations majeures et engendreront éventuellement une redistribution plus importante, qui entraînera à son tour des flux de capitaux et de personnes.

10 Décentralisation

Les villes survivront, mais passeront par une période d’adaptation qui se traduira par une plus grande décentralisation régionale et la renaissance des petites villes dans les pays développés.

Vous avez des questions à ce thème?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Appelez-nous au 0844 844 003.