economie-la-faible-inflation-et-le-commerce-mondial-portent-la-croissance
Articles

La croissance de l'économie mondiale ne faiblit pas – conséquences pour les investisseurs 

La croissance économique mondiale devrait rester solide en 2018, les économies développées et émergentes enregistrant une reprise synchronisée. Pour avoir un aperçu de l'économie mondiale et pour en connaître les conséquences pour vous en tant qu'investisseur.

Sauf crise géopolitique majeure ou concrétisation de risques extrêmes, nous pensons que la croissance mondiale restera solide en 2018 et pourrait même s’accélérer. La combinaison des relais de croissance nouveaux et existants, notamment le dynamisme de l’emploi et des salaires, devrait largement compenser les facteurs négatifs, en particulier la politique monétaire moins accommodante, le modeste durcissement des conditions de crédit et la légère augmentation des prix des matières premières.

De plus, nous devrions assister à une nouvelle synchronisation des cycles économiques entre pays développés et pays émergents en 2018. Il devrait en résulter une nouvelle hausse des volumes des échanges commerciaux internationaux.

Le commerce mondial et les investissements soutiennent l'économie

Depuis quelques années, l’emploi et la consommation sont les principaux relais de croissance, et les taux d’intérêt bas ont suscité une augmentation des investissements dans l’immobilier dans un certain nombre de pays. Les dépenses d’investissement des entreprises assez faibles. Les dépenses d’investissement des entreprises ont toutefois été assez faibles.

L’amélioration des perspectives de croissance et du climat des affaires, et le resserrement des marchés du travail alors que la rentabilité est élevée sont autant d’éléments qui nous amènent à considérer que les dépenses d’investissement des entreprises devraient devenir un moteur de croissance clé à l’avenir. Les réductions fiscales et un certain assouplissement budgétaire aux États-Unis et en Allemagne notamment devraient également alimenter la croissance. Les échanges commerciaux mondiaux devraient s’intensifier, compensant les tendances au protectionnisme.

evolution-du-commerce-mondial

Reprise du commerce mondial

Indices des volumes d’échange, moyenne mobile sur 3 mois (janv. 2000 = 100)
Sources: CPB World Trade Monitor, Credit Suisse
Dernier point des données: juillet 2017

L'inflation demeure faible

Les forces structurelles sources de désinflation, comme l’économie à la tâche (marché du travail dans lequel les travailleurs offrent des services temporaires), sont toujours présentes. Par ailleurs, dans certains secteurs tels que le commerce de détail, l’utilisation d’Internet s’accompagne d’une plus grande transparence des prix et de pressions accrues sur les marges. De plus, les anticipations d’inflation restent ancrées à de bas niveaux.

Enfin, un certain nombre de secteurs continuent de souffrir de capacités de production excédentaires. Toutefois, avec le resserrement du marché du travail dans certains pays, comme les États-Unis, l’Allemagne et le Japon, la croissance des salaires pourrait s’accélérer, et entraîner une augmentation des prix un peu plus rapide. Enfin, une hausse inattendue des prix des matières premières constitue un facteur de risque supplémentaire.

Les banques centrales resserrent l’offre de liquidités

En octobre 2017, la Réserve fédérale américaine (Fed) a pris des mesures visant à réduire la taille de son bilan. La Banque centrale européenne (BCE) et d’autres banques centrales devraient, quant à elles, progressivement réduire le rythme de leurs achats d’actifs en 2018.

Fin 2018, les bilans cumulés des principales banques centrales vont donc commencer à diminuer. Courant 2018, un certain nombre de grandes banques centrales devraient également emboiter le pas à la Fed et relever leurs taux d’intérêt. Sur les marchés émergents, les programmes d’assouplissement quantitatif touchent à leur fin. Dans l’ensemble, les politiques monétaires devraient devenir nettement moins accommodantes.

Investment Outlook

Sur les traces de la prochaine génération

Quels seront les moteurs qui auront un impact sur les marchés financiers en 2018? Comment évolue l'économie mondiale? Des réponses à ces questions et sur d'autres sujets vous sont données dans l'Investment Outlook 2018 du Credit Suisse. L'accent est mis sur la génération des «Millennials» comme future force motrice.

Vous trouverez l'intégralité de l'Investment Outlook 2018 ici