Numérisation: comment investir dans les progrès technologiques, Burkhard Varnholt über Geld investieren in technischen Fortschritt
Articles

Toujours plus vite, toujours mieux, toujours plus loin – ce que représente le progrès pour les investisseurs

La numérisation croissante est un moteur important pour les progrès technologiques. Il en découle des opportunités de placement intéressantes. Les investisseurs doivent toutefois être attentifs à certains aspects.

Le progrès technologique est lié à une grande créativité et à une évolution déflationniste. Il constitue la force invisible qui écarte le «vieux» et crée le «neuf». Dans le cas des entreprises, des consommateurs et des investisseurs, il présente des avantages et des opportunités, mais aussi des risques:

une productivité en hausse pour les entreprises (qui n’avait augmenté que marginalement au cours des dernières décennies), une baisse des prix ou une meilleure qualité pour les consommateurs. Quant aux investisseurs, ils relèveront que sur les dix plus grandes entreprises du monde en 1980, une seule (ExxonMobile) ne se classe pas dans le top 10, tandis que les trois géants actuels (Apple, Alphabet, Amazon) n’ont émergé que grâce au progrès technologique de la numérisation.

La numérisation favorise la diffusion des progrès technologiques

Comme les idées se propagent de manière toujours plus rapide, les effets de réseau s’accélèrent eux aussi dès que le nombre d’utilisateurs dépasse un certain seuil. Il a fallu par exemple près de 75 ans pour que le téléphone soit utilisé par 50 millions de personnes, 68 ans pour les avions, 62 ans pour l’automobile, 46 ans pour l’ampoule électrique et seulement 22 ans pour la télévision.

Youtube, Facebook et Twitter n’ont mis respectivement que quatre, trois et deux ans pour réaliser cet exploit – et l’application «Pokémon GO» pour les smartphones seulement 19 jours1. Aussi anodin que cela puisse paraître, tous ces développements ont été, de manière variable, le marchepied et l’emblème de l’évolution technologique mondiale que nous expérimentons aujourd’hui au quotidien.

1 Certains de ces chiffres sont tirés de l’article de Barry Ritzholtz intitulé «The World is about to change even faster», publié par Bloomberg, 06.07.2017

Les investisseurs devraient retenir trois points principaux

 


1

Premièrement, nous nous trouvons au début d’un progrès technologique en accélération, qui s’impose dans tous les secteurs à l’échelle mondiale. La diffusion de nouvelles idées s’affranchit de plus en plus des évolutions politiques, mais ce n’est pas le cas du commerce ni de la production. Dans de nombreux domaines, les propriétaires de réseaux en particulier profitent de ce phénomène. Ils peuvent encaisser des rentes monopolistiques naturelles, tout comme les entreprises qui vendent de véritables innovations («The winner takes it all»).

 

2

Deuxièmement, le progrès technologique a souvent, mais pas toujours, un effet déflationniste. Il faut que les investisseurs pensent de manière globale. L’inflation doit en grande partie sa faiblesse actuelle dans le monde au progrès technologique. Mais c’est également un phénomène monétaire à long terme, et elle pourrait de nouveau augmenter. En effet, il n’y a pas de routes à sens unique sur les marchés.

 


3

Troisièmement, l’écart se creuse entre les bénéficiaires et les perdants. Les consommateurs restent essentiellement des gagnants. En revanche, les investisseurs doivent faire plus pour se protéger des pertes sans renoncer à opter pour de nouveaux véhicules. Des placements collectifs spécialises sont judicieux à cet égard, tout comme une gestion de fortune active bien diversifiée. Nos études des «Supertrends» offrent aux investisseurs des analyses et des conseils en placement spécifiques, établis de manière professionnelle.