Des hommes aux robots: Quels métiers disparaîtront avec l'automatisation?
Articles

Des hommes aux robots

Bientôt, les robots pourront prendre en charge un nombre de tâches bien plus important qu'à l'heure actuelle. Ils remplaceront donc les êtres humains dans de nombreux emplois. Néanmoins, la robotisation ne menace pas tous les métiers dans un proche avenir.

Une étude réalisée par l’Université d’Oxford estime que près de 50% des emplois de «col blanc» pourront être assurés par des robots à l’avenir. C’est pourquoi Bill Gates se prononce en faveur d’une fiscalisation de ceux-ci, mais il ne s’agit pas d’une nouveauté. L’Autriche a introduit un impôt sur les machines dans les années 70 déjà.

Qui doit s'inquiéter en priorité? Qui n'a pas de soucis à se faire? Ce sont là des questions qui reviennent fréquemment. Voici donc une citation abrégée de Shelly Palmer, un pionnier américain de la technologie dont la classification contient des explications qui valent la peine d'être lues:1

Cinq professions de «col blanc» qui seront les premières à pouvoir être exercées par des robots:

  1. Encadrement intermédiaire. L’établissement et l’évaluation d’analyses des ventes, des coûts marginaux, des processus et d’autres indices de performance de l’économie d’entreprise présentent un potentiel insoupçonné de numérisation.
  2. Vendeurs de produits standard. À l’avenir, des processus de vente entiers, de la soumission de l’offre à l’achat, en passant par la description de la prestation, se feront de plus en plus sous forme numérique. Seules les véritables innovations exigeront encore des vendeurs capables d’expliquer les aspects novateurs et de convaincre les acheteurs.
  3. Rédacteurs de rapports. Écrire de bons textes est une tâche difficile, mais ce n’est pas le cas de la rédaction des rapports. Aujourd’hui déjà, plus de 70% des rapports financiers d’entreprises américaines cotées en bourse sont rédigés par des applications automatisées en ligne. Le lecteur ne voit pratiquement plus la différence.
  4. Comptables. Certes, la comptabilité automatisée en est encore à ses balbutiements, mais les progrès réalisés et son potentiel sont impressionnants.
  5. Médecins. Surpris? Le conseil médical en ligne affiche une croissance exponentielle dans le monde entier. Mais l’emploi de robots dans la pratique est de plus en plus fréquent lui aussi. À Singapour, plus de 90% des interventions chirurgicales sont effectuées à l’aide de dispositifs robotisés.

Cinq professions qui seront les dernières à pouvoir être exercées par des robots:

  1. Enseignants d’école primaire. Nous voulons faire de nos enfants de bons citoyens, et les êtres humains seront toujours les plus aptes à cette tâche.
  2. Athlètes professionnels. Nous pouvons construire des robots qui sont meilleurs que n’importe quel athlète. Mais quel sera alors l’intérêt du jeu?
  3. Responsables politiques. Les ordinateurs pourraient peut-être prendre de meilleures décisions pour tous, mais le combat pour les compromis et l’évaluation d’intérêts divergents resteront toujours normatifs. Aucune société ne sera disposée à renoncer à ce combat.
  4. Juges. Le pouvoir de déterminer ce qui a été voulu de manière subjective et ce qui s’est produit de manière objective restera du ressort des humains à l’avenir également et ne pourra pas être confié à des robots.
  5. Psychiatres. Eux aussi sont irremplaçables car, en dépit de toute l’intelligence artificielle, seuls les hommes resteront les plus aptes à comprendre d’autres hommes.