La conjoncture s’effondre pour les prestataires de services et l’industrie suisse
Articles

L’économie suisse souffre du confinement

L’économie suisse se lamente sous le poids des mesures visant à contenir la propagation du coronavirus. La mise en œuvre du confinement a assombri la conjoncture pour de nombreuses entreprises suisses de l’industrie et du secteur des services. Les mesures de soutien publiques constituent néanmoins une aide en cette période de crise.

Les perspectives s’assombrissent pour l’industrie suisse

Le confinement mis en œuvre pour enrayer la propagation du coronavirus affecte l’économie suisse. Les perspectives d’avenir sont désormais plus sombres qu’elles ne l’étaient déjà dans de nombreux secteurs. L’indice des directeurs d’achat (PMI) établi par procure.ch et le Credit Suisse a ainsi enregistré une baisse de 5,9 points, à 43,7, pour l’industrie en mars 2020. Ce chiffre est nettement inférieur au seuil de croissance de 50 points et constitue le plus faible niveau de l’indice PMI depuis juillet 2009.

Outre la production et le carnet de commandes, la situation du marché du travail s’est, elle aussi, très fortement dégradée. Le sous-indice «emploi» a ainsi enregistré un repli de 8,4 points et son niveau actuel de 42,5 points signale une baisse du besoin de main-d’œuvre. Plus d’un quart des entreprises industrielles participantes ont d’ores et déjà introduit une demande de réduction de l’horaire de travail, impactant environ 13 pour cent des salariés.

L’indice PMI de l’industrie suisse passe sous le seuil de croissance

L’indice PMI de l’industrie suisse passe sous le seuil de croissance

Évolution de l’indice PMI industrie
Source: procure.ch, Credit Suisse

Les difficultés de livraison constituent une charge supplémentaire pour l’industrie suisse

Les entreprises industrielles suisses sont également confrontées à des difficultés croissantes dans leurs achats. La disponibilité des marchandises devient en effet de plus en plus problématique, notamment en ce qui concerne les marchandises en provenance d’Italie, mais aussi pour celles venant d’Allemagne et de Chine. Cela entraîne un allongement des délais de livraison par rapport aux mois précédents.

En temps normal, des délais de livraison plus longs suggèrent un meilleur taux d’exploitation des capacités. Or, les délais de livraison s’allongent actuellement non pas en raison d’une meilleure exploitation des capacités de production, mais du fait de ruptures d’approvisionnement liées aux mesures prises contre la propagation du coronavirus. Les prix d’achat et les stocks n’ont guère évolué en dépit des difficultés d’approvisionnement. Le niveau des prix d’achat s’inscrit toujours en léger, tandis que les stocks de matières premières augmentent un peu.

L’industrie suisse doit faire face à un allongement des délais de livraison

L’industrie suisse doit faire face à un allongement des délais de livraison

Évolution des délais de livraison pour l’industrie suisse
Source: procure.ch, Credit Suisse

La conjoncture est particulièrement inconfortable pour les prestataires de services

Le secteur des services est encore plus fortement affecté par ces mesures que le secteur industriel. Le PMI du secteur des services s’est littéralement effondré, cédant 23,9 points en glissement mensuel pour clôturer à 28,1 points. Une chose est sûre: le confinement touche plus directement les prestataires que les entreprises industrielles, puisque bon nombre de services ne peuvent tout simplement plus être prestés. L’activité commerciale s’est par conséquent largement arrêtée et les nouvelles commandes ainsi que le carnet de commandes ont enregistré une contraction.

Cela se répercute sur les besoins en personnel. Comme dans l’industrie, la réduction de l’horaire de travail est plébiscitée et largement utilisée: plus d’un quart des entreprises l’utilisent et 17 pour cent des effectifs sont concernés. Cela dit, un soutien sur le front des achats semble encore plus nécessaire que chez les entreprises industrielles, surtout dans le commerce international. La situation compliquée en matière d’approvisionnements et la faible demande se reflètent dans l’évolution des prix: les prix d’achat ont augmenté, tandis que les prix de vente ont reculé.

La crise du coronavirus provoque un effondrement de la conjoncture pour les prestataires de services

La crise du coronavirus provoque un effondrement de la conjoncture pour les prestataires de services

Évolution du PMI du secteur des services
Source: procure.ch, Credit Suisse

Les mesures publiques apportent un soutien efficace à l’économie suisse

Les entreprises industrielles et les prestataires de services ont certainement un point commun: pour les unes comme pour les autres, les mesures de soutien adoptées par les autorités publiques pour faire face à la crise du coronavirus revêtent une importance significative. Outre le chômage partiel, auquel il est déjà largement recouru, les instruments de garantie des liquidités, tels que les prêts récemment mis à disposition, sont également bien notés. Le fait, notamment, que les mesures aient pu être mises en œuvre aussi rapidement et sans bureaucratie constitue un point particulièrement important pour de nombreuses entreprises suisses.

Vous avez des questions sur ce thème?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Appelez-nous au 0844 844 003.