un-échafaudage-a-été-construit-pour-rénover-la-façade
Articles

Rénovation: l’essentiel de la transformation et de l’assainissement en bref

Nouvelle cuisine, réfection et isolation de l’enveloppe extérieure ou panneaux solaires sur le toit: la rénovation et la transformation comportent de nombreuses facettes. Découvrez ce que vous devez savoir pour la planification et les possibilités de financement qui s’offrent à vous.

La construction a le vent en poupe. Mais aujourd’hui, on préfère encore transformer que construire. Selon les dernières statistiques de la construction en 2015, les investissements dans la construction de bâtiments ont augmenté de 1,7% en un an. En hausse de 3,1%, les travaux de transformation se détachent nettement des constructions neuves, à 1,0%.

Transformation, préservation de valeur et modernisation

Au-delà des taux bas, d’autres bonnes raisons incitent à investir dans la rénovation (Link to Article 002). La réfection due au vieillissement est probablement l’une des premières. Beaucoup de maisons suisses ont une centaine d’années. Des mesures de préservation de valeur s’imposent.

Parfois, une modernisation doit également apporter un plus grand confort, quel que soit l’âge du bâtiment. Nouvelle peinture, nouveaux carrelages dans la salle de bains ou changement de cuisine en sont quelques exemples. Sans oublier qu’il faut remplacer régulièrement certains éléments d’une maison. Les menuiseries en bois ont ainsi une durée de vie moyenne de 25 à 35 ans. L’agrandissement de la famille peut aussi rendre une transformation nécessaire. On peut alors aménager les combles ou construire une annexe de plain-pied pour gagner de la place.

Améliorer l’efficacité énergétique paie

Mais la structure du bâtiment ne doit pas concentrer toutes les attentions. La rénovation énergétique est particulièrement intéressante pour les anciennes maisons: l’environnement y gagne, mais aussi vos finances personnelles. Très concrètement, une nouvelle isolation thermique permet ainsi de réduire la facture de chauffage. Vous pouvez aussi remplacer votre système de chauffage, par exemple par un poêle à granulés ou une pompe à chaleur. Vous pouvez aussi utiliser des capteurs solaires pour chauffer votre eau. À terme, investir dans l’efficacité énergétique se révèle rentable.

D’autant que les rénovations énergétiques sont encouragées. Différents programmes d’encouragement et subventions pour renforcer l’efficacité énergétique existent selon votre canton de domicile. Mieux vaut vérifier à temps les conditions de l’encouragement afin d’en tenir compte, le cas échéant, dans la planification. En effet, une fois les travaux commencés, il est parfois trop tard pour demander des subventions.

Coûts et financement d’une rénovation

Quelles que soient les raisons de la rénovation, bien planifier est essentiel. Que voulez-vous transformer concrètement et comment? Avez-vous besoin d’un spécialiste pour coordonner les travaux? Avez-vous besoin d’un permis de construire? Vous devez prendre en compte une série de facteurs pour planifier votre rénovation.

Une fois le gros de la planification réglé, vous devez encore réfléchir au financement. C’est le moment de contacter votre banque, si vous ne l’avez pas déjà fait. Elle vérifiera alors le devis estimatif et la situation hypothécaire du client. La valeur du bien, les hypothèques existantes et les fonds propres disponibles donnent un plafond de coûts pour la rénovation prévue.

Avant même le début de la planification détaillée, mieux vaut travailler avec la banque à la solution de financement concrète. Ce sera notamment l’occasion de calculer la valeur vénale future de la maison ou de l’appartement. En cas d’erreurs dans la planification du projet, vous pourriez encore corriger le tir. L’essentiel dans votre planification, c’est de trouver un modèle de financement que vous pourrez assumer durablement. En effet, vous devez pouvoir profiter longtemps de votre nouvelle cuisine ou de vos panneaux solaires sans que des difficultés financières viennent gâcher la fête.