Articles

Entretien avec Nannette Hechler-Fayd’herbe: la reprise de l’économie augmente la volatilité des actions

La reprise économique se poursuit à un rythme rapide. Les investisseurs se demandent: sommes-nous d’ores et déjà dans une bulle? Nannette Hechler-Fayd’herbe s’exprime sur la situation de marché. Pourquoi les investisseurs doivent-ils s’attendre à une volatilité des actions et quels développements sont à prévoir sur le marché obligataire.

La hausse des taux d’intérêt entraîne la volatilité des actions

La reprise progressive prend de l’ampleur. Une politique continue de stimulation économique et la réouverture dans différents secteurs ont fait repartir le marché des actions à la hausse. «Il est temps que les taux d’intérêt commencent à refléter ce tableau optimiste», déclare Nannette Hechler-Fayd’herbe, CIO International Wealth Management et Global Head of Economics et Research, Credit Suisse. Par conséquent, il faut s’attendre à ce que les marchés connaissent un peu plus de volatilité ces prochains mois et semaines. Découvrez dans cet entretien comment le Credit Suisse en tiendra compte dans sa pondération des actions.

Credit Suisse House View avril/mai 2021

Nannette Hechler-Fayd’herbe s’exprime sur les développements attendus sur le marché des actions et les mesures d’adaptation du Credit Suisse.

Les investissements dans le marché obligataire sont actuellement peu attractifs

Les investissements en obligations ne présentent en revanche actuellement guère de rendement en raison de la hausse des taux d’intérêt – «C’est d’ailleurs toujours le cas dans les phases de reprise», explique Nannette Hechler-Fayd’herbe. La responsable de la recherche économique dévoile dans l’entretien les segments spécifiques dans lesquels les investisseurs peuvent toutefois dégager des revenus avec des obligations.

Vous avez des questions sur ce thème?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Appelez-nous au 0844 844 003.