Stratégie de placement 2020: léger tassement des marchés des actions
Articles

Michael Strobaek en vidéo: les marchés des actions résistent aux crises géopolitiques

Alors que, après une année 2019 couronnée de succès, les actions devraient en 2020 évoluer de manière plus modérée, les marchés continuent en revanche d'offrir de nombreuses opportunités. Michael Strobaek, Global CIO du Credit Suisse, explique dans notre vidéo quelles catégories de placement devraient connaître un fort essor et quelle stratégie est actuellement très prometteuse.

Léger tassement des marchés des actions en 2020

L'année boursière a débuté de manière très mouvementée. Le conflit entre les États-Unis et l'Iran a pesé sur les marchés des actions. Mais tant que la situation au Moyen-Orient ne s'envenime pas davantage, les marchés ne devraient pas être déstabilisés de manière durable. En général, les risques géopolitiques n'ont à moyen terme que peu de répercussions sur les marchés financiers.

Michael Strobaek, Global CIO du Credit Suisse, recommande toutefois pour 2020 une stratégie de placement plus prudente. En effet: «Les marchés connaissent une certaine surchauffe», explique-t-il. 2019 a été une année exceptionnelle avec des rendements record à la bourse. Les craintes d'une nouvelle correction des cours des actions ne sont toutefois pas fondées car l'économie mondiale poursuit sa croissance. Découvrez dans notre vidéo la manière dont les investisseurs doivent orienter leur allocation d'actions dans le contexte actuel.

Entretien vidéo avec Michael Strobaek, Global CIO du Credit Suisse.

Dans notre vidéo, Michael Strobaek évoque l'avenir des marchés des actions et indique quels placements permettent de réduire les risques de marché.

Stratégie de placement pour 2020: les matières premières offrent des opportunités pour les investisseurs

La nouvelle reprise de l'économie mondiale plaide notamment en faveur des placements en matières premières comme le pétrole ou l'or. Ces placements devraient bénéficier de l'amélioration de la conjoncture. «Et en cas de nouvelle détérioration de la situation au Moyen-Orient, les matières premières permettront de couvrir ce risque», précise Michael Strobaek. Dans notre vidéo, il explique pourquoi le dollar des États-Unis devrait, en revanche, s'affaiblir.

Vous avez des questions sur ce thème?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Appelez-nous au 0844 844 003.