La pandémie devrait donner lieu à des intérêts bas sur le long terme.
Articles

Entretien avec Michael Strobaek: ce qui attend les investisseurs après la pandémie

La pandémie constitue un défi majeur pour l’économie mondiale et pèse en particulier sur le secteur des prestations de services. Selon Michael Strobaek, Global Chief Investment Officer du Credit Suisse, la pandémie a néanmoins aussi des effets positifs: des actions attrayantes et des intérêts bas dans un monde post-COVID.

Le secteur des prestations de services est fortement touché par la pandémie

La COVID-19 provoque une incertitude à l’échelle mondiale et influence grandement le comportement des consommateurs. Ces changements sont surtout notables dans le secteur des prestations de services. En effet, l’hôtellerie-restauration, y compris dans le secteur touristique, est frappée de plein fouet par la pandémie, certains établissements risquant de ne pas survivre financièrement à une seconde vague.

«Les marchés doivent désormais observer ce qui se passe aux États-Unis et quelles autres mesures peuvent être attendues du gouvernement. Il n’est en effet pas possible de rester les bras croisés et ne pas fournir des moyens budgétaires supplémentaires», indique Michael Strobaek. Les marchés financiers le savent aussi et se préparent à des mesures budgétaires. Les annonces de vaccins efficaces suscitent en outre l’espoir d’assister d’ici à la mi-2021 à une forte diminution du nombre de cas par rapport aux chiffres actuels. Michael Strobaek nous en dit davantage au cours de l’entretien.

Entretien avec Michael Strobaek, Global Chief Investment Officer, Credit Suisse (exclusivement disponsible en anglais).

Dans l’entretien, Michael Strobaek évoque la pandémie et les actions attrayantes

Des actions attrayantes dans le sillage de la pandémie

L’espoir d’un vaccin permet d’envisager plus clairement l’avenir. «L’année 2020 et les cinq prochaines années marquent l’avènement d’un monde post-pandémie», indique Michael Strobaek. Les marchés des capitaux devraient se caractériser sur le long terme par des intérêts bas qui décaleront les rendements relatifs en direction des actions, rendues comparativement plus attrayantes par la pandémie. Découvrez dans la vidéo avec Michael Strobaek l’influence de cette évolution sur l’allocation d’actifs stratégique des investisseurs et les effets des mesures de relance sur le dollar américain.

Vous avez des questions sur ce thème?

Convenir d’un rendez-vous de conseil This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller. Appelez-nous au 0844 844 003.