Coup d’œil sur l’évolution économique au Viêtnam et en Chine
Articles

Coup d’œil sur les récentes évolutions économiques au Viêtnam et en Chine

Les évolutions économiques des deux voisins que sont la Chine et le Viêtnam sont actuellement aux antipodes l’une de l’autre. L’économie vietnamienne est en plein essor, alors que la Chine est confrontée à de nouveaux défis. Les leçons que les investisseurs peuvent tirer de la dynamique sous-jacente à la croissance économique en Asie.

Comprendre la croissance économique en Asie à travers les exemples du Viêtnam et de la Chine

Les bourses connaissent des hauts et des bas. La success story du Viêtnam illustre à merveille les raisons pour lesquelles l’essor de l’Asie reste à ce jour un thème central. Quoique le Viêtnam commence à peine à exploiter son potentiel économique, les évolutions socio-économiques actuelles en révèlent d’ores et déjà l’ampleur. Offrant un contraste saisissant, les pertes en bourse subies par la Chine illustrent les conflits intérieurs et extérieurs auxquels ce pays est confronté.

L’économie vietnamienne progresse plus rapidement que celle de ses voisins

La performance économique moyenne du Viêtnam, chiffrée à 2600 francs suisses par an, classe le pays parmi les petites économies nationales. Ce dernier fait cependant partie depuis 30 ans déjà des cinq économies nationales dont la croissance est la plus rapide. Son taux de croissance dépasse même clairement celui de ses pays voisins que sont la Malaisie, la Thaïlande et les Philippines, qui affichent pourtant des revenus supérieurs.

Le Viêtnam affiche une croissance économique exceptionnelle

Performance économique par habitant des pays asiatiques

Dernières données: 2020
Source: Banque mondiale, The Economist

Tel un phénix renaissant de ses cendres, le Viêtnam est parvenu à s’extraire de la pauvreté extrême dans laquelle l’avaient jeté vingt ans de guerre. Le moteur de ce changement était notamment l’espoir d’une vie meilleure: les conditions défavorables qui règnent dans le secteur des chaussures de sport et du textile ont favorisé le développement de l’entrepreneuriat privé. L’évolution fulgurante de l’économie vietnamienne résulte essentiellement du boom qu’ont connu les investissements étrangers.

Le Viêtnam a cessé de tout miser sur l’industrie du textile et est parvenu à s’imposer dans la chaîne d’approvisionnement mondiale des smartphones, au sein de laquelle il occupe désormais la place de leader mondial. Le commerce extérieur revêt une importance capitale pour le pays.

Le Viêtnam vise une évolution économique ambitieuse

La faiblesse des salaires, le dynamisme du secteur privé et la situation géographique dans la mer de Chine méridionale, associés à l’ouverture au commerce et aux investissements étrangers directs, favorisent cette croissance. Les investissements étrangers directs augmentent chaque année, tout comme la demande en produits et services de grande qualité, en particulier dans les secteurs de l’industrie des services. Mais ce n’est pas tout: le gouvernement vietnamien prévoit que le pays rejoindra le groupe des économies à revenu élevé en 2045. Pour atteindre cet objectif ambitieux, le Viêtnam devra enregistrer une croissance économique annuelle d’au moins 5% au cours des 24 prochaines années.

À l’heure actuelle, l’inflation est faible, la monnaie est stable et les finances publiques en bonne santé. Les trois agences américaines de notation, Moody’s, Fitch et S&P, ont révisé en 2021 à «positive» la perspective de leurs notations BB pour le Viêtnam. La Bourse vietnamienne aussi semble croire au potentiel de l’économie nationale: une hausse de plus de 100% depuis le creux enregistré en mars 2020 la place parmi les bourses les plus performantes du monde.

Des conflits intérieurs et extérieurs marquent l’évolution économique de la Chine

La politique de l’enfant unique, décrétée en 1979, va provoquer au cours des prochaines années une augmentation de la part de la population chinoise qui quitte le marché du travail. Ce phénomène entraînera à son tour une diminution des économies de prévoyance et un déficit de la balance des opérations courantes. Cette constatation a incité les autorités à viser, pour des raisons stratégiques, une augmentation de la profondeur et de la largeur du marché des capitaux. Il n’est donc pas étonnant que les IPO chinoises aux États-Unis aient été pénalisées au cours des derniers mois.

À ce premier facteur s’ajoutent les répercussions des mesures disciplinaires appliquées par Pékin au secteur privé. Les autorités de réglementation chinoises ont en effet renforcé cette année les prescriptions relatives à la transparence du bilan et à la gouvernance lors des entrées en bourse. Cette mesure, qui aurait par ailleurs dû être prise il y a longtemps, a entraîné des retards pour quelque 30 IPO chinoises.

À cela s’ajoute que toute une série d’entreprises, essentiellement issues de l’industrie technologique, ont fait l’objet de mesures ciblées. Dans ces cas aussi, les raisons invoquées liées à la protection des investisseurs s’entremêlent à des motifs de politique intérieure et sociale. Ces raisons, sans oublier la surprenante volonté de protéger les données et la sphère privée, suscitent le scepticisme des investisseurs et soulèvent la question de l’application de critères plus stricts aux entreprises privées qu’aux entreprises proches de l’État.

Les leçons que les investisseurs peuvent tirer des récentes évolutions économiques en Asie

1.    Les évolutions économiques arrivent souvent sur la pointe des pieds.

2.    Le développement économique du Viêtnam recèle un grand potentiel et la bourse du pays est pour l’instant encore étroite et petite.

3.    La Chine est en pleine mutation: elle souhaite accroître la durabilité de son économie et quitter le groupe des pays à revenu moyen pour rejoindre celui des pays à revenu élevé.

4.    Le Viêtnam comme la Chine vont continuer à croître. Mais cette croissance se présentera différemment que par le passé.

5.     Une stratégie de placement active et durable, notamment dans les marchés en plein essor, mais aussi très éloignés, est généralement préférable à une stratégie de placement passive.

Avez-vous des questions à ce sujet?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window
Nous y répondrons volontiers. Appelez-nous au 0844 844 003.