Taux d’inflation: la hausse a peu d’impact sur la reprise économique
Articles

Entretien avec John Woods: optimisme malgré une hausse du taux d’inflation

La hausse du taux d’inflation devrait frapper les marchés au 1er semestre 2021. Elle ne devrait être toutefois que passagère. La situation sur les marchés financiers est encourageante et laisse présager une poursuite de la reprise économique.

Le taux d’inflation devrait augmenter

Une hausse du taux d’inflation est attendue vers le milieu de l’année. Une prévision qui pourrait inquiéter les marchés. «Elle s’explique par la crainte que les mutations du virus puissent avoir un impact défavorable sur les marchés et entraîner une augmentation des prix», indique John Woods, Regional CIO APAC du Credit Suisse. En outre, l’effet de base de l’année dernière exerce une pression inflationniste. Cette évolution ne devrait toutefois être que provisoire. Dans l’entretien, John Woods explique les raisons de cette estimation.

Credit Suisse House View février/mars 2021

John Woods évoque les craintes inflationnistes sur les marchés et leurs répercussions.

La reprise économique se poursuit

John Woods est confiant en ce qui concerne l’évolution au 2e semestre 2021: «En ce moment, l’économie se redresse et sort de la récession de l’année dernière.» Le Comité de placement penche par conséquent en faveur d’un renforcement de la pondération du risque dans le profil de placement. Non seulement la croissance économique sous-jacente, mais également la hausse des bénéfices des entreprises aux États-Unis étayent cette approche. Les experts s’inquiètent en revanche pour d’autres secteurs, tels que le marché économique chinois. Découvrez dans la vidéo les autres secteurs concernés et les opportunités qui s’offrent aux investisseurs.

Vous avez des questions à ce thème?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Appelez-nous au 0844 844 003.