Beaucoup de potentiel inexploité dans le 2e pilier
Articles

Des centaines de milliers de rachats

Les institutions de prévoyance du 2e pilier disposent d'environ 800 milliards de francs. Ce montant pourrait nettement augmenter si les assurés effectuaient des rachats libres dans leur caisse de pension.

Chez Publica, la plus grande caisse de pension suisse comptant 63 500 assurés et 43 000 bénéficiaires de rente, des versements supplémentaires de 6,4 milliards de francs seraient possibles, soit environ 100 000 francs par assuré. Or ils n’atteignaient dernièrement que 77 millions de francs dans la Caisse de prévoyance de la Confédération. 

Les moyens de profiter font défaut

Cette réticence s’explique par le budget limité des ménages. Selon l’étude auprès des CP du Credit Suisse, ce sont principalement les 20% des preneurs de prévoyance ayant les revenus les plus élevés qui peuvent alimenter correctement les trois piliers. Pourtant, les versements libres dans la prévoyance vieillesse, et notamment les rachats dans la caisse de pension, sont bénéfiques pour tous les assurés.