Construire une maison en planifiant correctement. Sept éléments essentiels.
Articles

Construire une maison en planifiant correctement. Sept éléments essentiels.

Nombreux sont ceux qui rêvent de construire une maison à partir de zéro. De la maison préfabriquée à la maison individuelle en béton, plusieurs options sont possibles. Découvrez les points importants auxquels vous devez penser lorsque vous voulez construire votre propre maison individuelle.

1.    Trouver un terrain pour la maison individuelle

Le principal obstacle à la construction d’une maison en Suisse réside probablement dans la recherche d’un terrain à bâtir approprié. Ceux dont la famille possède des réserves de terrains à bâtir ont de la chance. Le terrain sur lequel se trouve la maison des parents offre ainsi peut-être de la place pour une nouvelle maison individuelle.

Les seules surfaces non bâties ne se trouvent généralement plus que dans les régions rurales, à l’écart des grands centres et des agglomérations. À de nombreux endroits à travers le pays, les terrains en situation centrale sont déjà bâtis. La seule façon d’acquérir un terrain à bâtir consiste alors à acheter un bâtiment à rénover, le démolir et construire un nouveau bâtiment à sa place.

2.    Construire une maison avec un crédit de construction

Dans la plupart des cas, la construction d’une maison est impossible sans financement par des fonds étrangers. Contrairement à l’achat d’une maison, la construction d'une maison ne fait cependant pas appel à une hypothèque, mais à un crédit de construction. Celui-ci est plus flexible qu’une hypothèque. En effet, à la différence de l'hypothèque, qui définit un montant fixe, le crédit de construction définit simplement une limite. Jusqu’à ce qu'il soit épuisé, il peut donc être utilisé pour régler les factures courantes.

Le crédit de construction peut être converti ultérieurement en hypothèque. Une telle conversion est possible à partir d’une tranche de 100 000 francs. Les taux d’intérêt du crédit de construction sont légèrement plus élevés que dans le cas d’une hypothèque, mais ne s’appliquent qu’au montant réellement utilisé et non à la totalité du cadre du crédit.

3.    Viabiliser le terrain pour la maison individuelle

La viabilisation du terrain est une condition préalable importante pour obtenir l'autorisation de construire une maison. Un permis de construire n'est délivré que s’il existe une voie d’accès suffisamment large. L’accès doit également être garanti aux services publics, tels que la collecte des ordures, les services de santé et les pompiers. Si l’accès se fait à partir d'un terrain voisin, des servitudes appropriées doivent être convenues et inscrites au registre foncier.

Il faut également penser au raccordement à la voie publique, aux branchements pour l’eau, les eaux usées et l’électricité. D'une manière générale, la viabilisation à l’extérieur du terrain relève de la responsabilité de la commune pour les zones à bâtir. Le maître d’ouvrage doit toutefois veiller lui-même à la viabilisation interne de la parcelle.

4.    Construire un logement en propriété: maison préfabriquée ou maison en dur

Les options qui s’offrent pour la construction de sa propre maison individuelle sont bien plus diversifiées aujourd’hui qu’il y a quelques années. La maison en dur classique construite en béton conserve toute son importance. Néanmoins, les maisons en bois, de même que les maisons préfabriquées jouissent d’une popularité croissante.

Une maison en modules préfabriqués est non seulement construite plus rapidement, mais peut également être conçue de manière aussi individuelle qu’une maison en dur. En Suisse, ceux qui optent pour la construction d'une maison préfabriquée bénéficient désormais d'une large gamme d’offres et peuvent transformer le bâtiment en maison de leurs rêves.

5.    La construction d’une maison en Suisse nécessite une bonne planification

Qu’il s’agisse d’une maison préfabriquée ou d’une maison d’architecte: la planification est essentielle et prend du temps. L'important est de connaître et de respecter les prescriptions en matière de construction: quelle est la hauteur maximale autorisée du bâtiment dans la zone à bâtir? À quelle distance du terrain voisin la construction peut-elle être érigée? Des réglementations s'appliquent-elles en matière de façade et de toiture?

Une fois les plans établis, une demande de permis de construire doit être déposée en Suisse. Des oppositions sont ici possibles, ce qui peut retarder la construction du nouveau bâtiment. Il sera alors éventuellement nécessaire d'apporter des modifications à la maison individuelle. Le premier coup de pioche ne peut être donné que si un permis de construire a été délivré pour le nouveau bâtiment.

6.    Construire un logement en propriété avec une couverture d’assurance appropriée

La construction d’une maison ne se déroule pas toujours sans accrocs. Une échelle peut basculer, des fenêtres être rayées ou des voleurs dérober des matériaux de construction. Il est donc judicieux de se couvrir contre les risques de construction éventuels en souscrivant une assurance des risques de construction. Dans la plupart des cantons, l’assurance durée de construction est obligatoire. Elle assure les nouveaux bâtiments contre les dommages causés par le feu et les forces de la nature, de la même manière que l’assurance des bâtiments pour les bâtiments existants.

Le maître d’ouvrage étant également responsable envers les tiers en cas de dommages, il devrait également souscrire une assurance de la responsabilité civile du maître de l’ouvrage proposant une couverture suffisante. Le cas échéant, d’autres assurances, telles qu’une assurance garantie ou une assurance de protection juridique, peuvent se révéler judicieuses.

7.    Construire une maison et emménager: les délais de garantie en vigueur en Suisse

Il faut bien sûr du temps pour construire une maison individuelle. Du premier coup de pioche à la remise des clés, la construction peut prendre de quelques mois à une année ou plus, selon qu’il s’agit d’une maison préfabriquée ou en dur.

La construction de la maison ne s’achève toutefois pas complètement avec la remise des clés. Il est important de procéder à une réception sérieuse de l’ouvrage, au cours de laquelle les défauts visibles seront immédiatement contestés. Les nouveaux défauts apparents pourront être signalés jusqu’à deux ans après la réception de l’ouvrage. Pour les vices cachés, la période de garantie est de cinq ans, conformément au Code suisse des obligations. Il est impératif que les défauts soient signalés immédiatement et par écrit.

Vous souhaitez également construire une maison?

Prendre rendez-vous This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous renseigner. N’hésitez pas à nous appeler au 0844 100 112.