Marché financier: les prix des matières premières grimpent en flèche.
Articles

Les prix des matières premières grimpent en flèche. L’industrie énergétique récupère-t-elle?

Les domaines de placement de l’énergie et de l’efficacité énergétique devraient profiter de perspectives du marché favorables en bourse en 2022. Néanmoins, les énergies renouvelables sont encore à la traîne actuellement. La hausse des prix des matières premières et le redressement de l’industrie énergétique traditionnelle sur les marchés financiers devraient toutefois également favoriser les sources d’énergie alternatives.

La transition énergétique engendre une hausse fulgurante des prix des matières premières

Les titres du secteur de l’énergie ont connu une hausse au cours des derniers mois. Cela a un rapport avec le changement de cap de la politique monétaire mondiale. L’augmentation record des prix du pétrole et du gaz a cependant aussi favorisé cette évolution. Avec une élévation respective de 17 et 16 pour cent, ces deux énergies fossiles ont signé la plus forte hausse jamais enregistrée au mois de janvier depuis trente ans. Après de nombreuses années boursières de vaches maigres pour les secteurs de l’énergie et de l’efficacité énergétique, les perspectives de ces derniers restent bonnes en termes de placements.

La hausse des prix des matières premières influence les bénéfices du secteur de l’énergie

La hausse des prix des matières premières ainsi que la forte limitation des coûts et des investissements ces dernières années font à nouveau grimper les bénéfices dans tous les secteurs de l’industrie pétrolière et gazière. Les rendements de 4,6 pour cent émanant des dividendes sont deux fois supérieurs à la moyenne mondiale, et les bénéfices par action devraient doubler en 2022 par rapport à 2021. En dépit de ces évolutions favorables, le ratio cours/bénéfice (PER) de 10,9 de l’indice MSCI World Energy reflète une décote de 34 pour cent par rapport au marché mondial. En outre, les cours des titres énergétiques sont étroitement corrélés aux rendements des marchés des capitaux. En effet, en période de hausse des rendements obligataires, les investisseurs privilégient généralement la rentabilité élevée des entreprises et les rendements des dividendes.

Marché financier: forte corrélation entre les rendements et les valeurs de l’énergie

Marché financier: forte corrélation entre les rendements et les valeurs de l’énergie

Source: Bloomberg, Credit Suisse
Dernières données: 28 janvier 2022

Les évolutions antérieures et les scénarios élaborés pour les marchés financiers ne sont pas des indicateurs fiables des résultats futurs.

Le secteur de l’énergie affiche un pouvoir de fixation des prix plus élevé sur les marchés financiers

Le pouvoir de fixation des prix dans le secteur énergétique mondial est actuellement particulièrement élevé, car l’offre est affaiblie par les retards pris au niveau des investissements. Les marges bénéficiaires le reflètent également. Du fait de la forte intensité capitalistique de cette branche, il faudra du temps pour que l’offre de différentes sources d’énergie augmente de manière suffisante et que les prix baissent à nouveau durablement.

La bourse en 2022: les titres du secteur de l’énergie rattrapent leur retard par rapport à l’indice mondial des actions

La bourse en 2022: les titres du secteur de l’énergie rattrapent leur retard par rapport à l’indice mondial des actions

Source: Bloomberg, Credit Suisse
Dernières données: 28 janvier 2022

Les évolutions antérieures et les scénarios élaborés pour les marchés financiers ne sont pas des indicateurs fiables des résultats futurs.

Pourquoi les énergies renouvelables ne profitent-elles pas encore de la bourse en 2022?

Bien que les énergies renouvelables soient à présent les plus rentables, leurs cours boursiers ont également opéré une correction. Pourquoi? Parce qu’à l’instar des entreprises technologiques, leurs titres sont souvent fortement valorisés.

Avec un PER de 21,3, l’indice S&P Clean Energy affiche toujours une prime de valorisation de 28 pour cent par rapport au MSCI World, alors que le rendement des dividendes de 2,4 pour cent est à peine supérieur à la moyenne. Néanmoins, la croissance des bénéfices est attrayante et la reprise du secteur énergétique traditionnel va certainement soutenir également les cours des énergies renouvelables.

Des incitations financières pour davantage de durabilité

Ces dernières années, l’engouement pour les placements durables a exercé une grande influence sur le coût du capital des entreprises. Ainsi, les entreprises affichant des modèles opérationnels durables par exemple peuvent mobiliser des capitaux plus avantageux que d’autres. L’efficacité énergétique de la production et les installations d’automatisation, qui apportent une contribution essentielle à la transition énergétique dans le pays, présentent un autre potentiel de réduction des coûts. Les entreprises suisses l’ont compris et effectuent des placements en conséquence afin d’améliorer ces domaines.

Marché financier: les entreprises suisses réagissent face à la transition énergétique

Les entreprises suisses ont réagi par les mesures suivantes face à la transition énergétique

Source: procure.ch, Credit Suisse
Dernières données : janvier 2022

Vous avez des questions à ce sujet? 

Convenir d’un entretien de conseil
Nous serons ravis de vous aider. Appelez-nous au 0844 844 003.