Transition énergétique: quels placements s’avèrent intéressants pour les investisseurs
Articles

La transition énergétique a le vent en poupe. Neuf thèmes pour les investisseurs.

Le passage aux énergies renouvelables n’a jamais été porté par une dynamique aussi forte. Le changement climatique mondial et la crise de l’approvisionnement énergétique rendent la transition énergétique indispensable. L’économie, la recherche et la politique: toutes s’efforcent de coopérer et déplacent des montagnes. La troisième révolution énergétique de l’histoire est en cours et offre des opportunités de placement insoupçonnées. Quels placements s’avèrent particulièrement intéressants pour les investisseurs à l’heure actuelle.

Sortis des starting-blocks: course mondiale aux énergies renouvelables

Les acteurs de l’économie et de la politique ont trop attendu avant de s’engager dans la transition énergétique. Malheureusement, il est souvent nécessaire qu’une crise éclate pour secouer enfin la société. C'est certainement le cas en 2022. L’élévation du mercure, la guerre en Ukraine, la pénurie d’énergies et la flambée de leurs prix, l’inflation et l’émergence d’un nouvel ordre mondial ont fait plus pour la transition énergétique que tous les longs discours à son égard.

Pour les entreprises de nombreux secteurs comme énergie, exploitation minière ou informatique, cette évolution constitue à la fois une opportunité unique et un défi. Elle nous concerne tous. En effet, dans le cadre de la transition énergétique mondiale, les États et les entreprises sont depuis longtemps sortis des starting-blocks et se disputent les ressources ainsi que le leadership du secteur technologique et du marché.

Dans le cadre de la troisième révolution énergétique, les énergies renouvelables ont commencé à remplacer les énergies fossiles: un processus irréversible. Rien d’étonnant donc à ce que les multinationales du secteur pétrolier comptent parmi les plus grands investisseurs dans la transition énergétique. Mais les marchés des capitaux ne leur rendent pas encore justice, sans doute parce que cette transition revêt des inconnues à bien des égards pour l’instant. Les investisseurs jouent là un rôle important. Nombre d’entre vous se posent à présent la question: dans quoi investir?

La transition énergétique soutient de nombreux secteurs

En ce qui concerne la transition énergétique, il n’existe pas encore d’indices de référence ni de placements collectifs globaux. Il est donc d’autant plus important d’approfondir le sujet. Sans prétention d’exhaustivité, neuf thèmes majeurs sont présentés ci-après, qui jouent différents rôles dans la transition énergétique mondiale. Le point central: les thèmes sont une garantie de diversification et optimisent le potentiel de rendement.

1. Installations éoliennes et photovoltaïques:

Des carnets de commandes bien remplis et le pouvoir de fixation des prix donnent des ailes à ce secteur en dépit de pénuries en termes de personnel et de matériaux. Cependant, les risques des cycles d’expansion et de ralentissement des activités en amont liées à la transition énergétique apparaissent clairement. Le «mini-boom» et la correction consécutive de l’indice S&P Clean Energy au cours des deux dernières années en sont un parfait exemple. Si le secteur a d’abord été soutenu par un engouement pour les placements ESG, les investisseurs ont fui lorsqu’ils ont constaté que les fabricants faisaient face à des pénuries de matériaux et de personnel alors que leurs carnets de commandes étaient pleins.

La capacité photovoltaïque a fortement augmenté

Sources d’énergie renouvelables: la capacité des installations photovoltaïques à travers le monde a explosé depuis 2001 et le potentiel de rattrapage en Europe, en Amérique et en Afrique est grand.

Dernières données en: 2021
Source: AIE

2. Production d’électricité à partir de sources d’énergie renouvelables

D’un point de vue optimiste, l’électricité renouvelable est pour l’instant la plus rentable sur un plan purement économique. D’un un point de vue pessimiste, son succès fait beaucoup d’envieux. Alors qu’elle était subventionnée il y a peu de temps encore, elle devrait être davantage taxée à l’avenir. Le secteur des fournisseurs d’énergie ne fera pas exception à cet égard. Par conséquent, une diversification à l’échelle mondiale est également de mise pour les placements dans les sociétés productrices d’électricité.

3. Infrastructures de réseaux et de stockage d’électricité

Plus grandes, plus puissantes, plus intelligentes: il va de soi que les infrastructures existantes doivent être adaptées à la transition énergétique en termes de puissance et d’efficacité. Comme les énergies solaire et éolienne sont souvent produites à une grande distance de leur lieu de consommation, il est également nécessaire de mettre en place des lignes de courant continu plus performantes.

Outre les réseaux électriques, il faut aussi accroître les capacités de stockage de l’électricité. L’Agence internationale de l’énergie anticipe des investissements sans précédent dans le développement des infrastructures requises pour la transition énergétique d’ici à 2050. Elle s’attend à ce que l’équivalent de 30 000 milliards de dollars américains soient injectés dans la production d’énergies renouvelables et à ce que 20 000 milliards soient respectivement investis dans l’amélioration des réseaux électriques et dans celle de l’efficacité énergétique mondiale. Cela crée des opportunités de placement majeures sur les marchés publics et privés.

Transition énergétique: nécessité d’un changement au niveau du mix électrique mondial

Transition énergétique: La transformation du mix électrique requise à l’échelle mondiale constitue une révolution énergétique

Dernières données en: 2020
Sources: AIE, Credit Suisse

4. Nucléaire

Cette ancienne technologie essaie de se réinventer. La taxonomie de l’UE a opéré en sa faveur après de longues discussions. Mais comme les critiques sur sa rentabilité et sa durabilité ne peuvent être écartées, des start-up innovantes cherchent de nouvelles solutions.

5. Hydrogène vert

Cette technologie est prometteuse et révolutionnaire, mais les batteries électriques l’ont grandement devancée sur le marché. La production d’hydrogène en haute mer et ses applications dans l’industrie lui ouvrent néanmoins des marchés mondiaux à fort potentiel commercial.

6. Mobilité électrique

La transition amorcée à l’échelle planétaire dans le domaine de la mobilité est irréversible et requiert le développement d’infrastructures d’électrification, de villes intelligentes (smart cities) et d’une «mobilité intelligente». Mais aujourd’hui déjà, elle suscite aussi une course mondiale aux ressources rares, notamment au lithium.

7. Matières premières de la transition énergétique

Des pénuries de matériaux sont prévisibles, notamment en ce qui concerne les terres rares, l’acier, le cuivre, le nickel ou encore le gravier. Parmi les conséquences possibles d’une telle évolution, citons le protectionnisme des ressources, la hausse des prix et une intensification de l’intégration verticale des entreprises. Une question à se poser à l’avenir pourrait être: «quand le premier constructeur automobile achètera-t-il une mine de lithium?».

8. Infrastructures gazières

La guerre a bouleversé le marché mondial du gaz, une évolution qui fait les choux gras des négociants. L’industrie gazière américaine est passée en un temps record «from zero to hero», autrement dit, cet importateur de gaz en est devenu le plus grand exportateur. En parallèle, l’Europe et l’Asie construisent des unités flottantes de regazéification du GNL. Mais ces terminaux et les gazoducs constituent des goulets d’étranglement critiques. Une poignée d’entreprises industrielles spécialisées dominent le marché, et elles peuvent pérenniser et accroître leurs bénéfices au moyen de contrats d’achat à long terme.

9. Multinationales intégrées

Les géants européens du pétrole et du gaz investissent massivement dans la transition énergétique. Mais les marchés boursiers ne leur accordent encore aucun crédit. Les investisseurs doivent répondre à une question: Value ou Value-Trap?

Vous avez des questions sur ce thème?

Convenir d'un entretien de conseil
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Appelez-nous au 0844 844 003.