check-list-en-10-points-pour-acquérir-une-maison
Articles

Dix points à prendre en compte lors de l’achat d’une maison

On n’achète pas une maison tous les jours. Il est donc important de prendre le temps de bien s’informer. Quels sont les points à prendre en compte pour ne pas acheter les yeux fermés? Et quand faut-il consulter un expert?

1. Définissez vos besoins avant d’acheter une maison

Clarifiez bien vos souhaits avant l’achat de votre maison. De combien de chambres avez-vous besoin aujourd’hui, et à l’avenir? Avez-vous le temps d’entretenir un jardin? Où souhaitez-vous habiter? Qu’est-ce qui est important dans votre environnement? Quel volume sonore êtes-vous prêt à accepter et quelle est pour vous l’importance d’une belle vue? Combien votre logement en propriété peut-il vous coûter par mois? Ces questions sont cruciales pour ne pas vous perdre dans les annonces et pour acheter une maison adaptée à vos besoins, et dont vous profiterez pendant des années.

2. Assurez le financement de l’achat le plus tôt possible

Il est possible d’estimer, sur la base de vos besoins, le prix que devrait valoir la maison correspondant à vos attentes. En conséquence, le deuxième point de la check-list pour l’achat d’une maison doit être son financement. Vous devez pouvoir financer sur vos fonds propres au moins 20% du prix de la maison, dont 10% au maximum peuvent provenir de la prévoyance professionnelle. En outre, la capacité à supporter la charge doit être assurée.

Le mieux est de vous faire conseiller par un expert hypothécaire. Il est judicieux de se préoccuper assez tôt d’obtenir une confirmation de financement de la banque, afin de prouver la solvabilité vis-à-vis du vendeur. Si plusieurs personnes souhaitent acheter la même maison, cela peut être décisif.

3. Achat d’une maison: cherchez sur différents canaux

Vous avez sans doute déjà surfé sur des portails immobiliers. Aujourd’hui, il s’agit de rechercher des biens de manière ciblée sur la base de vos besoins et de votre budget. Vous trouverez des maisons en vente sur les portails immobiliers, dans les journaux ou lors d’enchères forcées. Parfois, des panneaux sont affichés devant ou sur les biens eux-mêmes. Et surtout, les experts hypothécaires de la banque ont souvent connaissance de biens qui sont proposés à la vente mais ne figurent pas (encore) sur les portails immobiliers.

4. Visitez la maison que vous souhaitez acheter

Si vous avez trouvé un bien adapté, une visite s’impose. Vérifiez sur place si toutes les informations concordent avec l’objet de l’annonce. La maison correspond-elle vraiment à vos attentes?

Contrairement à un projet de construction, avec l’achat d’une maison, vous ne pouvez pas procéder à une planification complète mais devez faire des compromis. Pesez bien le pour et le contre pour les équipements. Quelles concessions devez-vous et êtes-vous prêt à faire? Quels travaux de transformation et de rénovation sont nécessaires et envisageables? Qu’est-ce qui a déjà été entrepris? Dans l’idéal, vous devriez établir une estimation à ce sujet afin de déterminer les dépenses qui vous attendent.

5. Informez-vous sur les raisons de la vente

L’acheteur devrait connaître l’histoire du bien qu’il va acquérir et les motifs de la vente. Existe-t-il des défauts qui ont poussé le propriétaire à la vente? Souvent, on aimerait aussi savoir qui a vécu auparavant dans la maison. À cet égard, il peut être judicieux d’en parler avec les voisins et de découvrir ainsi l’environnement.

6. Vérifiez toutes les informations avant d’acheter d’une maison

La confiance, c’est bien, vérifier, c’est mieux! A fortiori lors de l’achat d’une maison. Il est recommandé d’effectuer des recherches, notamment si vous souhaitez acquérir une maison auprès de particuliers. Consultez l’office du registre foncier afin de déterminer les rapports de propriété ainsi que les éventuelles servitudes, et vérifiez l’année de construction indiquée. Renseignez-vous auprès de la commune pour connaître la zone à bâtir où la maison se situe, ainsi que les exigences éventuelles.

Il est intéressant de faire vérifier la valeur vénale de la maison avant l’achat par votre expert hypothécaire au sein de la banque.

7. Informez-vous sur les environs

Qu’est-ce qui est important pour vous dans le voisinage? Vous sentez-vous à l’aise dans le quartier où vous souhaitez acheter une maison? Informez-vous sur les commerces, transports publics, écoles, zones de détente et autres infrastructures à proximité. Il est recommandé de passer plusieurs fois du temps dans la rue ou dans le quartier, à des heures différentes, afin de se faire une idée des lieux. Cela pourra même être l’occasion de faire connaissance avec les futurs voisins.

8. Faites vérifier le prix de vente de la maison

Renseignez-vous avant l’achat afin de savoir si le prix de vente correspond à la valeur de marché de la maison. Dans le cas contraire, vous pourriez avoir de mauvaises surprises par la suite, lors de la demande d’hypothèque. Votre expert hypothécaire au sein de la banque vous fournira une évaluation réaliste. En outre, il peut être utile de demander auprès de la commune si des projets de construction d’envergure sont prévus dans les prochaines années. Ceux-ci peuvent aussi bien se traduire par une plus-value que par une dépréciation du bien immobilier.

9. Prenez rendez-vous pour une deuxième visite avant d’acheter la maison

En outre, il est impératif de faire expertiser la structure du bâtiment. Celle-ci est-elle réellement aussi solide que le promet le vendeur, ou existe-t-il des défauts non visibles à l’œil nu? Quel est son bilan énergétique? Quels frais faut-il prévoir? Prenez rendez-vous pour une deuxième visite et consacrez suffisamment de temps à l’examen de la maison et des installations. Dans certains cas, vous devrez réparer vous-même les défauts que vous n’aurez détectés qu’après l’achat.

10. Passez le contrat de vente à la loupe

Lorsque vous vous êtes mis d’accord avec le vendeur, vous ne devez pas signer trop rapidement le contrat pour l’achat de la maison. Lisez-le dans le calme et présentez-le à un avocat. Attention aux formulations prévoyant une exclusion de garantie en cas de défauts: dans certaines circonstances, elles permettront au vendeur de ne plus répondre de certaines lacunes. Par ailleurs, vous devez déjà établir dans le contrat de vente la date de remise et l’acompte, ainsi que le paiement de l’impôt sur les gains immobiliers sur un compte bloqué. L’achat doit être authentifié par un notaire et le changement de propriété doit être inscrit au registre foncier pour être valable.

Vous souhaitez vous faire aider pour l’achat d’une maison?

Convenir d’un entretien de conseil
Nous nous ferons un plaisir de vous renseigner. N’hésitez pas à nous appeler au 0844 100 112.