Assainir le système de chauffage tout en préservant le portemonnaie et l’environnement
Articles

Assainir le système de chauffage. Préserver l’environnement et le portemonnaie.

De la réduction des coûts de chauffage à la réduction des nuisances environnementales: l’assainissement d’un système de chauffage s’avère rentable à plusieurs égards. Néanmoins, le remplacement du système de chauffage dans ses quatre murs est une opération complexe et coûteuse. La bonne procédure pour la rénovation d’un système de chauffage – étape par étape.

L’assainissement du système de chauffage présente de nombreux avantages

Aucun propriétaire de maison ne peut y échapper: au bout de 15 à 20 ans au maximum, tout système de chauffage doit généralement être remplacé. Cela entraîne des investissements élevés, mais cela apporte également de nombreux avantages:

  1. Un coût moindre à moyen et long termes: le remplacement d’un ancien système de chauffage peut permettre aux propriétaires de maison de réaliser des économies importantes sur les frais de chauffage pendant toute la durée de vie de la nouvelle installation. En général, l’amortissement de cet investissement est donc relativement rapide.
  2. Préservation de la valeur de l’immeuble: tout système de chauffage moderne optimise l’efficacité énergétique de l’ensemble du bâtiment et contribue ainsi à préserver la valeur de l’immeuble.
  3. Protection de l’environnement: l’amélioration des procédés de combustion dans les systèmes de chauffage modernes au mazout et au gaz, l’installation d’une pompe à chaleur ou l’utilisation des énergies renouvelables pour le chauffage réduisent l’empreinte CO2 et optimisent l’écobilan.
  4. Une plus grande fiabilité: la vulnérabilité aux dysfonctionnements de toute installation augmente au fil du temps. Un nouveau système de chauffage permet de réduire à un minimum le risque de panne.
  5. Lois et prescriptions: après l’assainissement de l’ancien système de chauffage, les nouvelles exigences légales sont à nouveau remplies sur le long terme.

Rénover un système de chauffage: procéder étape par étape

À long terme, le remplacement du système de chauffage a des répercussions tout autant financières qu’environnementales. Pour une solution optimale, il est important que les propriétaires de maisons s’y prennent suffisamment tôt. Dans l’idéal, il faudrait que la planification du renouvellement du système de chauffage commence environ dix ans après son installation. Cela permet en effet de réduire le risque d’une panne inattendue de la chaudière et laisse également suffisamment de temps pour examiner avec précision la totalité des options.

Surtout lorsque l’on envisage de passer à des énergies renouvelables. Pour le remplacement d’un système de chauffage existant au mazout par une pompe à chaleur ou pour l’installation d’un système solaire d’appoint, des adaptations de construction doivent également être effectuées et il peut également être nécessaire d’obtenir des permis de construire. Pour que la modernisation s’effectue sans accrocs, il est conseillé de procéder étape par étape.

1. Analyser la situation actuelle avec précision

Avant l’assainissement, il convient de procéder à une analyse aussi précise que possible de la situation actuelle. Outre l’âge et la taille de l’immeuble, les frais courants de fonctionnement et d’entretien de l’ancien système de chauffage jouent également un rôle important. Il convient aussi de noter si la distribution de la chaleur se fait via un chauffage au sol ou au moyen de radiateurs, de savoir combien de personnes vivent dans l’immeuble et combien de jours par an le chauffage doit généralement être allumé.

Au cours de cette phase, il est en outre conseillé d’examiner de près la situation énergétique globale de l’immeuble. Selon la situation, un assainissement complet du bâtiment peut se révéler utile. La pose d’une meilleure isolation ou l’installation de nouvelles fenêtres peuvent effectivement réduire le volume d’énergie consommée pour le chauffage.

2. Sélectionner le vecteur de chauffage

L’étape suivante consiste à choisir le vecteur de chauffage. Le choix effectué en matière de chauffage (mazout, gaz ou énergies renouvelables, telles que les pompes à chaleur ou les granulés de bois) aura des répercussions décisives sur les frais d’entretien et de fonctionnement futurs ainsi que sur la compatibilité environnementale du chauffage. La solution la plus simple, et liée aux investissements les moins importants, consiste généralement à remplacer l’installation existante par un nouveau système de chauffage utilisant le même vecteur de chauffage. Sur le long terme, cette solution n’est pas forcément idéale. Il arrive en effet fréquemment que, malgré des investissements initiaux plus élevés, l’intégration des énergies renouvelables se révèle rentable du fait de la réduction des coûts de chauffage et des émissions.

Quelle source d’énergie convient le mieux pour le chauffage dépend toujours fortement de chaque cas individuel. Ainsi, dans les bâtiments anciens mal isolés et équipés de radiateurs indépendants, l’eau du système de chauffage doit être chauffée jusqu’à 90 degrés Celsius pour porter l’air à une température ambiante agréable. Dans ces cas, les systèmes de chauffage au mazout ou au gaz peuvent encore présenter un certain intérêt, car, contrairement aux pompes à chaleur, même lorsque les températures de départ sont aussi élevées, ils fonctionnent efficacement.

Le calculateur des coûts de chauffage de SuisseEnergie vous permet de comparer les frais d’installation, de chauffage et d’entretien des différents systèmes de chauffage.

Assainir un système de chauffage: les avantages et les inconvénients des différents vecteurs de chauffage

  Avantages Inconvénients

Système de chauffage au mazout

  • Efficience accrue
  • Technique éprouvée
  • Investissements relativement faibles
  • Pas neutre en CO2
  • Les frais de chauffage fluctuent avec le cours du pétrole
  • Besoin de place pour la cuve à mazout
  • Pollution olfactive
Système de chauffage au gaz
  • Efficience accrue
  • Technique éprouvée
  • Faible encombrement
  • Pas neutre en CO2
  • Les frais de chauffage fluctuent avec le prix du gaz
  • Nécessité d’un raccordement au réseau de gaz
Pompe à chaleur (chaleur de l’air ambiant, des eaux souterraines ou géothermique)
  • Respect de l’environnement
  • Faibles frais de chauffage
  • Faible encombrement
  • Cette source d’énergie est disponible en quantité illimitée
  • Frais d’investissement relativement élevés
  • Autorisations éventuellement nécessaires
Système de chauffage aux granulés
  • Respect de l’environnement
  • Faibles frais de chauffage
  • Taux d’utilisation élevé
  • Frais d’investissement relativement élevés
  • Besoin de place pour le stockage du bois
Chaleur à distance
  • Efficience accrue
  • Peu encombrant, car aucun système de chauffage propre n’est nécessaire
  • Nécessite le raccordement à un réseau de chauffage à distance
  • Dépendance vis-à-vis du prestataire
  • Engagement à long terme
Combinaison avec le photovoltaïque / le solaire thermique
  • Respect de l’environnement
  • Approvisionnement énergétique indépendant
  • La lumière du soleil est disponible en quantité illimitée
  • Frais d’investissement relativement élevés
  • Efficacité fortement tributaire de l’emplacement et du climat

Source: SuisseEnergie, Office fédéral de l’énergie

3. Planifier le financement

Une fois que les décisions de principe ont été prises, le temps vient alors de s’atteler à la question du financement. Le montant de l’hypothèque doit-il être augmenté pour le remplacement du système de chauffage et les autres mesures ou de l’argent est-il disponible autrement? Par exemple en procédant à un retrait de fonds de prévoyance ou grâce à une succession. Il convient également d’examiner avec soins les aspects fiscaux du financement.

4. Demander des subventions

En Suisse, les pouvoirs publics soutiennent financièrement les solutions respectueuses de l’environnement et le recours aux énergies renouvelables dans le cadre de tout assainissement du système de chauffage. Avec ces subventions, il est possible d’amortir plus rapidement les investissements initiaux plus élevés que peuvent, par exemple, impliquer l’installation d’une pompe à chaleur ou d’une installation photovoltaïque. Il est donc utile de s’informer sur les possibilités proposées à l’endroit où se trouve l’immeuble et de déposer le plus tôt possible une demande de subventions.

Le Programme Bâtiments de la Confédération et des cantons propose un aperçu exact des mesures de subventions existant au niveau cantonal.

Envisager suffisamment tôt la rénovation du système de chauffage

Dans la dernière étape, les autorités publiques doivent être informées de l’assainissement et, le cas échéant, le permis de construire doit être obtenu. Ensuite, rien ne s’oppose plus à la mise en œuvre du projet.

Pour les propriétaires de maisons, une planification initiée suffisamment tôt avec un conseil compétent et approfondi durant l’ensemble du projet en matière de besoins d’investissement et de financement constitue une solution intéressante. Alors le nouveau système de chauffage non seulement chauffera agréablement votre logement, mais préservera également l’environnement et votre portemonnaie.

Vous envisagez un assainissement de votre système de chauffage dans vos quatre murs?

Prendre rendez-vous This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller. N’hésitez pas à nous appeler au 0844 100 112.