global-wealth-report-la-chine-accroit-sensiblement-sa-fortune
Articles

La fortune mondiale progresse, la hausse est particulièrement forte en Chine et en Inde.

La fortune mondiale a progressé de 4,6% l’année dernière, comme le montre le Global Wealth Report du Credit Suisse. Mais la richesse n’a pas progressé partout de la même manière. Perspectives et enseignements importants pour les investisseurs.

La fortune a encore augmenté selon le Global Wealth Report

La fortune mondiale a progressé de 14 billions USD au cours des 12 derniers mois pour s’élever désormais à 317 billions d’USD. Le taux de croissance de 4,6% est certes quelque peu inférieur à celui de l’année précédente, mais reste plus élevé que la croissance moyenne depuis la crise financière de 2008. Il est réjouissant de constater que la richesse par habitant s’est également accrue. En effet, l’accroissement de la fortune est supérieur à l’expansion de la population. La fortune par adulte s’élève en moyenne à 63 100 dollars, en hausse de 3,2%.

C’est encore aux États-Unis que la richesse a le plus progressé, devant la Chine en deuxième position. L’Empire du Milieu a doublé le Japon pour la fortune totale, le nombre de millionnaires et le nombre de personnes ultra-riches. Toutefois, la prospérité se répartit de manière inégale, et la Chine est à la traîne par rapport aux marchés développés en ce qui concerne la fortune moyenne par habitant.

Évolution de la fortune privée totale par région de 2017 à 2018

  Fortune totale Évolution de la fortune totale Fortune par adulte Évolution de la fortune par adulte
  2018 2017–2018 2017–2018 2018 2017–2018
  USD bn USD bn % USD %
Afrique 2,553 108 4,4 4,138 1,5

Asie-Pacifique

56,715

929

1,7

48,119

0,0

Chine

51,874

2,266

4,6

47,810

4,0

Europe

85,402

4,432

5,5

144,903

5,4

Inde

5,972

151

2,6

7,024

0,7

Amérique latine

8,055

-415

-4,9

18,605

-6,5

Amérique du Nord

106,513

6,486

6,5

391,690

5,5

Monde

317,084

13,958

4,6

63,100

3,2

Source: James Davies, Rodrigo Lluberas et Anthony Shorrocks, Credit Suisse Global Wealth Databook 2018

Répartition inégale de la prospérité – rattrapage de la Chine

La fortune mondiale a fortement augmenté depuis le début du nouveau millénaire, passant de 117 billions USD au niveau actuel de 317 billions USD. Seule la crise financière de 2008 a provoqué une baisse significative, qui a cependant été vite compensée.

Il est intéressant d’observer l’évolution de la répartition de la fortune: en 2000, l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie-Pacifique (hors Chine et Inde) représentaient 92% de la richesse. Aujourd’hui, leur part s’est réduite à 78%. Ce chiffre demeure élevé, mais la Chine en particulier a rattrapé beaucoup de chemin, et sa part est passée de 3,1% à 16,4% pendant cette période. De même, la part de tous les pays émergents dans la fortune mondiale a progressé, de 10% à 24%.

répartition-de-la-fortune-mondiale

Croissance de la richesse mondiale, corrigée des taux de change.

Source: James Davies, Rodrigo Lluberas et Anthony Shorrocks, Credit Suisse Global Wealth Databook 2018

La part des pays émergents dans la fortune mondiale continue de progresser

Cette évolution devrait se poursuivre, comme le montrent les prévisions du Global Wealth Report. D’ici à 2023, la Chine devrait accroître à 19% sa part dans la richesse mondiale. Au cours des cinq prochaines années, on prévoit une hausse de 23 billions USD, soit une augmentation de 44% de la fortune chinoise.

Les économistes du Credit Suisse tablent sur un scénario similaire pour l’ensemble des marchés émergents. Certes, leur taux de croissance a ralenti ces cinq dernières années, mais leurs économies devraient repartir. Les pronostics de croissance annuelle de 7% se situent nettement au-dessus de ceux de 4% des pays développés. Ainsi, leur part dans la richesse mondiale serait portée à 27% en 2023.

fortune-des-pays-emergents

Fortune des pays émergents en pourcentage de la richesse mondiale

Source: James Davies, Rodrigo Lluberas et Anthony Shorrocks, Credit Suisse Global Wealth Databook 2018

La richesse progresse particulièrement vite en Chine et en Inde

Les pays du segment de revenus intermédiaire profiteront particulièrement de cette évolution, et on prévoit qu’ils représenteront un tiers de la croissance de la fortune mondiale. Principalement stimulés par le moteur chinois, ils devraient voir leur part dans la fortune mondiale gagner 2% à 23% sur les cinq prochaines années.

En revanche, l’Inde se démarque parmi les pays à revenus faibles, ou faibles à moyens. Selon les prévisions, la prospérité de l’Inde doit progresser de 2,7 billions USD (+47%) sur les cinq prochaines années. Par contre, la croissance de l’Amérique latine sera probablement encore freinée par la crise au Brésil et en Argentine.

part-dans-la-fortune-par-groupes-de-pays

Part dans la fortune mondiale et la croissance de la fortune, par groupes de pays

Source: James Davies, Rodrigo Lluberas et Anthony Shorrocks, Credit Suisse Global Wealth Databook 2018

Fortune mondiale de 399 billions USD en 2023

Au total, la richesse mondiale devrait gagner 4,7% par an en moyenne ces cinq prochaines années, selon le Global Wealth Report, soit un gain de 82 billions USD d’ici à 2023. Il est à noter que les actifs réels devraient dépasser la croissance des marchés financiers – de 1 % par an en moyenne. Cependant, les dettes des ménages augmentent davantage encore en pourcentage. On prévoit ainsi une hausse de 41% au cours des cinq prochaines années, à 14% de la fortune brute.