automatisation-que-signifie-t-elle-pour-les-entreprises
Articles

Automatisation: que signifie-t-elle pour les entreprises?

La quatrième révolution industrielle, à savoir l’automatisation du monde du travail, est en marche. À l’avenir, les machines seront intelligentes, autonomes et interconnectées. L’efficacité à l’état brut. Mais quelles sont les implications pour le monde du travail? Comment tirer profit de l’automatisation?

L’automatisation est omniprésente

Du billet de train électronique aux paiements par smartphone, l’automatisation nous concerne tous, quel que soit notre âge. En principe, l’idée est de remplacer le travail humain par des machines. On en trouve des exemples dans le commerce de détail, dans le secteur financier ou dans les transports publics. Les Chemins de fer fédéraux (CFF) ont annoncé récemment l’introduction de distributeurs d’e-billets modernes. Des supermarchés comme Migros ou Coop profitent déjà depuis longtemps de l’automatisation: les clients peuvent scanner eux-mêmes l’ensemble de leurs achats.

Un autre secteur est celui de la santé. Ainsi, certains grands hôpitaux ont recours à un robot chirurgical ultramoderne appelé Da Vinci. S’il ne fonctionne pas entièrement de façon autonome, cet appareil filtre les tremblements naturels de la main humaine.

Les entreprises et l’automatisation

Pour les entreprises, la rapidité des évolutions technologiques présente un immense potentiel. En général, les employeurs peuvent tirer parti de l’automatisation de deux façons:

  1. Automatisation robotisée
    Le principe est de faire exécuter par des robots des tâches humaines répétitives et structurées. L’homme se décharge ainsi du travail monotone.
  2. Automatisation intelligente
    Dans ce cas, l’automatisation est également utilisée pour des tâches intelligentes axées sur l’association d’idées. Des machines peuvent par exemple communiquer avec des machines ou directement avec des clients.

L’automatisation améliore les prestations dans le domaine de la santé.

Pour le diagnostic et la recherche en médecine, l’automatisation robotisée et intelligente apporte les avantages suivants:

  • Amélioration immédiate de l’efficacité
    Grâce à la collecte complète des données, il est possible d’identifier très rapidement les éléments inefficaces, voire superflus, d’un processus. Si l’on dispose des outils technologiques appropriés, des étapes comme l’analyse des données, qui prenaient des heures auparavant, peuvent généralement être exécutées en quelques minutes ou secondes. C’est le cas notamment des analyses de sang en vue d’un diagnostic rapide.
  • Amélioration instantanée de la qualité
    Dans les hôpitaux, les processus automatisés ne connaissent ni fatigue ni inattention. Résultat: des procédures sans interruption et un taux de réussite supérieur lors des interventions médicales ou du diagnostic. Pour les opérations de routine notamment, on mise de plus en plus sur la machine.
  • Respect strict de la compliance
    L’automatisation garantit le respect des prescriptions légales et réduit le risque de commettre des erreurs.1 Dans le secteur médical, des logiciels modernes garantissent que les patients signent, avant une intervention chirurgicale, tous les documents nécessaires à un séjour hospitalier sûr.2

À l’avenir, le but ne sera pas de supprimer des médecins, mais de renforcer leur position par la mise à disposition d’appareils numériques et autres.

James Madara, MD, Executive Vice President et CEO, American Medical Association (AMA) Conférence annuelle de l’AMA, 11 juin 2016

Mon collègue est une machine: est-ce un danger ou une aide?

Reste à savoir comment la main-d’oeuvre humaine sera sollicitée à l’avenir. À première vue, l’automatisation conduit à la disparation de certains profils de poste, qui deviendront obsolètes. Des études récentes suggèrent toutefois le contraire.1 Lorsque des personnes et des machines sont intégrées de façon complémentaire à un processus, la productivité augmente grâce à l’allègement des procédures, d’où une plus grande marge de manoeuvre pour la tarification.

Nous savons d’ores et déjà que la façon dont nous produisons et travaillons changera radicalement dans les années à venir. Le moteur de cette évolution est la numérisation croissante de l’économie et de la société: les mondes physiques et numériques s’entremêlent de plus en plus. De nombreuses tâches et activités qui se sont développées au fil du temps se modifieront.

Dans le même temps s’ouvriront des opportunités pour de nouveaux domaines d’activité. Citons notamment les imprimantes 3D qui simplifient la vie des architectes. Ou encore les e-mails automatisés générés sous une forme personnalisée sur la base de l’activité Internet. Enfin, des factures peuvent être réglées en quelques secondes via la fonction photo d’une application.

Révolution industrielle 4.0

Ce type de transformation n’est pas nouveau: lors des première, deuxième et troisième révolutions industrielles, l’humanité a déjà vécu de grands changements qu’elle a su exploiter à son avantage. Le plus passionnant dans la quatrième révolution industrielle, c’est que nous pouvons la vivre de tout près, y participer et l’influencer par notre comportement tant privé que professionnel.

les-quatre-phases-de-la-révolution-industrielle

Les quatre phases de la révolution industrielle

Source: NZZ

Quelles opportunités pour les investisseurs?

Le secteur de la santé n’en est qu’au début de sa révolution technique. Les experts de notre service Research estiment qu’au cours des dix prochaines années, les progrès technologiques modifieront en profondeur ce domaine, qui rattrapera ainsi son retard actuel.

La médecine est le secteur dans lequel les avantages de l’automatisation se dessinent le plus clairement: recherche et développement, méthodes de traitement et thérapies innovantes, efficacité hospitalière, surveillance de la santé et systèmes de diagnostic précoce. Cette évolution contribuera à long terme à endiguer la hausse des coûts de santé. Avec 15% par an selon les estimations, la santé numérique fait partie des segments du secteur médical qui enregistreront la plus forte croissance.

La tendance à l’automatisation ne se manifeste pas uniquement dans le domaine de la santé. D’autres secteurs lui accordent également de plus en plus d’importance. Credit Suisse Research identifie aussi un potentiel de croissance dans le domaine financier, la logistique et le secteur informatique.