Investir en mars: opinion neutre sur les actions mondiales
Articles

Investir en mars: nos estimations en bref

Le point de vue du Credit Suisse sur l'évolution à court ou à moyen terme des marchés économiques et financiers et les implications pour les investisseurs en un coup d’œil. Opinion abaissée à neutre sur les actions mondiales.

Opinion neutre sur les actions mondiales

Le rallye des dernières semaines ayant entraîné les valorisations à la hausse, nous avons abaissé notre opinion sur les actions à neutre. L’immobilier a été porté à neutre du fait de rendements devenus plus attractifs face aux obligations. Notre évaluation de la consommation de base traditionnellement défensive est désormais également neutre, à l’instar de la finance, que nous avons réduite en raison du durcissement des conditions de crédit et de la persistance des risques politiques.

Le risque d’une réglementation plus stricte nous a incités à rétrograder la communication à «sous-performance». À l’échelon des classes d’actifs, nos pondérations tactiques et stratégiques sont à présent identiques, tandis que nous maintenons notre préférence pour les actions et obligations des marchés émergents.

Conjoncture: ralentissement de l’industrie d’exportation

Cette année, la croissance de la production industrielle mondiale devrait passer sous sa moyenne à long terme pour la première fois depuis 2016. L’activité a surtout baissé en Asie, l’escalade du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine affectant le climat des affaires et ayant de plus entraîné une nette diminution des stocks. La croissance du produit national brut mondial va de ce fait reculer en glissement annuel (3,2 pour cent à 2,9 pour cent).

L’industrie d’exportation suisse ne peut se soustraire au ralentissement de la croissance mondiale. À 0,9 point, le baromètre des exportations du Credit Suisse, qui reflète la demande étrangère de produits suisses, indique toujours quant à lui une solide croissance des exportations. Néanmoins, cette valeur n’est guère plus soutenue que par les États-Unis. L’Europe est en revanche la principale responsable de la baisse enregistrée depuis le début 2018, et le sentiment négatif régnant en Chine n’améliore pas les choses.

le-baromètre-des-exportations-suisses-n’est-plus-soutenu-que-par-les-états-unis

Le baromètre des exportations suisses n’est plus soutenu que par les États-Unis

Source PMIPremium, AFD, Credit Suisse
Dernières données janvier 2019

Obligations: relèvement des taux suisses en 2020 seulement

Le ralentissement de la croissance mondiale et l’attentisme des autres banques centrales, parmi lesquelles la Réserve fédérale et la Banque centrale européenne, constituent pour la Banque nationale suisse (BNS) les principales motivations d’adopter une approche prudente, voire de temporiser.

En outre, le risque d’inflation semble pour l’heure clairement restreint. Nous pensons que la BNS va maintenir son taux directeur à –0,75 pour cent en 2019 et ne tablons sur un premier relèvement qu’en juin 2020.

prevision-concernant-le-taux-directeur-de-la-bns

Prévision concernant le taux directeur de la BNS

Source Bloomberg, Credit Suisse
Dernières données 19.02.2019

Monnaies: perspectives toujours neutres pour l’euro et franc suisse

Les incertitudes politiques et économiques vont continuer de peser sur l’euro à court terme, et donc soutenir le franc suisse. La résolution de la Banque nationale suisse de ne pas durcir sa politique monétaire dans l’immédiat s’oppose simultanément à toute appréciation du franc suisse.

Nous tablons par conséquent sur une stagnation de l’euro et franc suisse dans les prochains mois. Une appréciation de l’euro face au franc suisse ne devrait intervenir qu’en cas d’embellie des chiffres économiques dans la zone euro et d’imminence de premiers relèvements des taux par la Banque centrale européenne.

l’euro-et-le-franc-suisse-restent-tributaires-de-l’évolution-économique

L’euro et le franc suisse restent tributaires de l’évolution économique

Source Datastream, Credit Suisse
Dernières données 18.02.2019

Actions: l’air se raréfie aussi sur le marché suisse

Le marché d’actions suisse a également continué sur sa lancée. Cela dit, l’air se raréfie ici aussi. Nous décelons surtout des risques liés aux incertitudes politiques et au tassement de la croissance mondiale, les entreprises helvétiques étant généralement fortement orientées à l’international.

Dans ce fragile contexte, les stratégies d’options peuvent compléter avantageusement un portefeuille pour réduire sa dépendance du marché tout en générant des rendements.

les-marchés-d’actions-se-redressent

Les marchés d’actions se redressent

Source Datastream, Credit Suisse
Dernières données 18.02.2019

Matières premières: retour au neutre pour le pétrole

Les matières premières et surtout le pétrole ont beaucoup augmenté depuis le début de l’année, notamment en raison de la réduction de la production et des stocks. Cette forte hausse devrait maintenant être arrivée à son terme, ce qui suggère des prix du pétrole plus stables, sauf tensions géopolitiques d’une ampleur inattendue par exemple au Proche-Orient et au Venezuela.

Au vu du ralentissement de la production industrielle mondiale, nous tablons aussi sur une stagnation des prix des matières premières. Ce contexte marqué par les incertitudes macroéconomiques et les faibles taux d’intérêt devrait en revanche soutenir l’or.

stocks-et-prix-du-pétrole:stabilisation-en-vue-sur-les-marchés-financiers

Stocks et prix du pétrole: stabilisation en vue

Source EIA, Credit Suisse
Dernières données 12.02.2019

Immobilier: repli partiellement compensé

La difficile année boursière 2018 a aussi vu la correction des placements immobiliers indirects. Le rapport prix/risque surtout des fonds immobiliers est de ce fait redevenu assez attractif – occasion d’achat saisie par de nombreux investisseurs en début d’année.

Dans le même temps, les placements immobiliers profitent toujours de la faiblesse des taux d’intérêt. La prime de rendement des fonds immobiliers face aux titres de la Confédération à 10 ans dépasse 300 points de base pour la première fois en presque deux ans.

les-placements-immobiliers-indirects-reprennent-des-couleurs

Les placements immobiliers indirects reprennent des couleurs

Source Datastream, Credit Suisse
Dernières données 13.02.2019