Articles

Investir en juillet: nos estimations en bref

Le point de vue du Credit Suisse sur l'évolution à court ou à moyen terme des marchés économiques et financiers et les implications pour les investisseurs en un coup d’œil. La reprise économique se fait sentir sur les marchés financiers: la croissance mondiale du PIB devrait s’élever à 5,9% cette année. D’ici le début de l’automne, la situation de la consommation privée devrait se normaliser dans de nombreux secteurs de l’économie en Suisse.

Matières premières surpondérées: prise de bénéfices

Le Credit Suisse neutralise la surpondération des matières premières après une forte performance. Les prix pourraient encore progresser avec la reprise, mais la croissance de l’offre, le recul de la demande chinoise et la rotation de la reprise de l’industrie vers les services annoncent un point de retournement. Le risque de correction restant élevé pour les actions, aucune surpondération n’est recommandée pour l’instant. Avec une préférence pour les actions allemandes, espagnoles et britanniques et la sous-pondération des emprunts d’État, l’orientation du Credit Suisse demeure cyclique dans les portefeuilles.

Conjoncture: boom de reprise de l’économie suisse

L’économie mondiale continue à se remettre de la pandémie. Le PIB mondial devrait gagner 5,9 pour cent. L’inflation a accéléré: l’inflation sous-jacente aux États-Unis est à son plus haut niveau depuis plus de 30 ans. La forte demande de rattrapage et les goulets d’étranglement du côté de l’offre mettent la pression sur les prix. Mais comparer les prix avec les mois de confinement de 2020 amène à surestimer la dynamique inflationniste. Les taux d’inflation devraient donc un peu baisser à la fin de l’année.

Avec la réouverture d’une bonne partie de l’économie, la reprise est presque automatique. D’autant qu’avec la deuxième vague, la majorité des ménages a accumulé un excédent d’épargne qu’elle est déjà en train de dépenser. La consommation privée, à quelques exceptions près (événementiel, certaines parties de la restauration) devrait revenir à la normale au début de l’automne. La reprise se poursuit dans l’industrie. Le PIB devrait augmenter de 3,5 pour cent en 2021.

La consommation privée reprend dans le sillage de la réouverture

Source: Monitoring Consumption Switzerland, Credit Suisse
Dernières données: 13 juin 2021

Intérêts: pour l’instant, la Fed tolère l’inflation

La forte inflation aux États-Unis attise les préoccupations d’un dérapage de la dynamique inflationniste. Prête à tolérer un dépassement temporaire, la Fed ne devrait pas relever ses taux directeurs avant au moins fin 2022. Les taux d’inflation devraient redescendre dans le courant de l’année. Toutefois, la croissance des prix restera supérieure à la moyenne. Aussi la Fed devrait-elle au moins commencer à réduire ses achats d’obligations vers la fin de l’année.

Les taux directeurs restent bas pour l’instant

Source: Datastream, Credit Suisse
Dernières données: 15.06.2021

Monnaies: potentiel d’appréciation limité de l’euro au franc suisse

Alors que le franc suisse évolue latéralement par rapport au dollar américain, il s’est récemment un peu apprécié vis-à-vis de l’euro. Mais nous pensons toujours que le franc suisse cédera du terrain face à l’euro avant la fin de l’année: les valeurs refuges devraient être moins demandées qu’en 2020 et la reprise de l’économie accélère en Europe. Les faibles différences de taux entre le franc suisse et l’euro ainsi que le risque de nouvelles incertitudes politiques limitent toutefois le potentiel d’appréciation de l’euro.

Vue d’ensemble de l’évolution du taux de change EUR/CHF

Source: Bloomberg, Credit Suisse
Dernières données: 14.06.2021

Actions: les actions suisses à des niveaux record

Le marché suisse des actions est à un niveau record. Les titres du secteur pharmaceutique ont récemment grimpé alors que les valeurs cycliques portaient encore le marché au début de l’année. Vu l’accélération prochaine de l’économie mondiale, le Credit Suisse préfère les segments de marché cycliques et valorisés de façon attractive (valeurs financières, matières premières ou encore actions britanniques, allemandes et espagnoles). Les Small Caps gardent aussi leur potentiel.

Le SMI affiche une belle hausse

Source: Bloomberg, Credit Suisse
Dernières données: 14.06.2021

Matières premières: prise de bénéfices dans le segment des matières premières

La hausse des prix des matières premières s’est poursuivie. Il est supposé que la croissance des prix devrait bientôt diminuer et que la probabilité de replis augmentera. Le Credit Suisse prend donc les bénéfices sur ce segment. L’intensité en matières premières de la croissance économique va diminuer, la production réagissant progressivement aux prix en hausse. Seul le marché du pétrole devrait montrer une certaine résistance, grâce à la stratégie de production de l’OPEP qui soutient les prix.

Matières premières: le pic des prix des matières premières semble avoir été atteint

Source: Bloomberg, Credit Suisse
Dernières données: 11.06.2021

Immobilier: baisse des prix pour les annonces de logements locatifs

Les loyers proposés en Suisse ont nettement baissé avec un recul de 2,4% au premier trimestre. Par ailleurs, l’indice des prix de loyer, qui reflète l’évolution totale du stock de logements, n’a encore que légèrement augmenté de 0,4 pour cent, en raison probablement de l’incertitude économique à laquelle sont exposés de nombreux ménages. Au vu de la reprise naissante, de l’immigration robuste et du ralentissement de l’activité de construction, on attend une stabilisation des loyers dans le courant de l’année.

Baisse des prix pour les annonces de logements locatifs

Source: Wüest Partner, Office fédéral de la statistique (OFS), Credit Suisse
Dernières données: 1er trimestre 2021

Vous avez des questions sur ce thème ?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Appelez-nous au 0844 844 003.