Investir en juillet: les actions ont encore un potentiel de hausse
Articles

Investir en juillet: nos estimations en bref

Le point de vue du Credit Suisse sur l'évolution à court ou à moyen terme des marchés économiques et financiers et les implications pour les investisseurs en un coup d’œil. La conjoncture suisse se remet lentement du marasme qui a suivi le confinement. Et les marchés des actions n’ont pas encore épuisé leur potentiel de rattrapage.

Actions susceptibles de résister aux risques politiques

Malgré le rebond déjà marqué, nous décelons encore un potentiel pour les actions et obligations d’entreprises. Les risques politiques et de nouvelles épidémies virales peuvent certes entraîner des replis, mais la reprise économique, la relance budgétaire et monétaire durable et les importants besoins en placements devraient apporter un soutien. Le marché suisse défensif, mais aussi les titres allemands se prêtent toujours bien à une surpondération des actions. Les matières premières devraient également être portées par le rebond du pétrole et la demande de métaux précieux consécutive aux faibles taux d’intérêt.

Conjoncture: rebond de l’économie suisse

Tandis que les mesures de confinement sont assouplies un peu partout, les ministres des Finances et les banques centrales soutiennent l’économie. Il faut par conséquent s’attendre à un rebond immédiat et marqué de la conjoncture mondiale. L’activité économique restera cependant très inférieure à son niveau de l’avant-crise dans un avenir prévisible. La propension à épargner des ménages ne diminue que progressivement, tandis que les entreprises investissent avec retenue.

En Suisse, la solide évolution des exportations pharmaceutiques, les rapides mesures étatiques et les signaux positifs en provenance de la consommation sont encourageants. Nous maintenons donc notre prévision relativement optimiste pour 2020, anticipant un recul du produit intérieur suisse (PIB) de 4 pour cent. Globalement, le rebond conjoncturel devrait se révéler lent. Le PIB ne retrouvera son niveau de la fin 2019 qu’à la fin 2021.

La consommation en Suisse reprend une évolution positive

La consommation reprend en Suisse

Nombre d’utilisations de cartes de débit suisses dans les magasins stationnaires en Suisse et à l’étranger, par semaine;

Indice: semaine à partir du 06.01.2020 = 100

Dernières données: 31.05.2020

Souces: SIX BBS AG, Credit Suisse

Intérêts: pas de baisse de taux de la BNS en vue

Jerome Powell, gouverneur de la Réserve fédérale américaine (Fed), affirme ne même pas imaginer relever les taux d’intérêt. Les taux directeurs ne sont par conséquent pas près d’être augmentés pour un certain temps encore, mais les réductions ne sont pas non plus à l’ordre du jour. La banque nationale suisse (BNS) laissera probablement le sien inchangé jusqu’à nouvel ordre. À la lumière des rendements des emprunts d’État à 10 ans, les marchés tablent sur des taux internationaux oscillant autour de zéro dans les prochaines années.

Marchés financiers: les taux d’intérêt s’approchent de zéro dans le monde entier

Convergence internationale des taux vers zéro

Dernières données: 01.06.2020

Source: Bloomberg, Credit Suisse

Monnaies: l’euro dopé par le fonds de reconstruction de l’UE

Depuis l’annonce du projet de fonds de reconstruction de l’UE, le franc suisse s’est aussi déprécié face à l’euro. Sous réserve que les risques politiques spécifiques à l’UE continuent de reculer et que le rebond mondial persiste, nous anticipons une poursuite de cette tendance. Nous attendons un cours de 1.11 à 3 mois et de 1.15 à 12 mois. Si, contre toute attente, le franc suisse devait subir de nouvelles pressions à l’appréciation, la BNS interviendrait sur le marché des changes pour soutenir le cours.

Placements: appréciation de l’euro par rapport au franc

L’euro s’apprécie par rapport au franc suisse

Dernières données: 15.06.2020

Source: Bloomberg, Credit Suisse

Actions: les actions suisses pour un bon positionnement

Au vu de la reprise économique, les actions sensibles à la conjoncture recèlent un potentiel. Concrètement, nous avons neutralisé notre opinion auparavant négative des valeurs industrielles et jugeons désormais les actions allemandes attrayantes. Toutefois, une certaine stabilité est de mise dans le contexte de marché toujours incertain, de sorte que nous continuons d’apprécier les actions suisses et les titres de la santé.

Les actions suisses fluctuent moins que l’indice mondial pendant les crises

Les actions suisses résistent relativement bien aux crises

Dernières données: 15.06.2020

Source: Refinitiv, Credit Suisse

Matières premières: probable pause pour le pétrole

Les matières premières cycliques ont légèrement rebondi, pétrole en tête. Une pause semble à présent vraisemblable au vu des excédents de stocks encore considérables, que de nouvelles baisses de la production devraient contribuer à réduire. La rapidité avec laquelle la demande augmentera demeure cependant incertaine. Malgré son léger essoufflement, l’or tire bien son épingle du jeu, toujours soutenu par les faibles taux réels. Une hausse de l’inflation – pour l’heure encore improbable – et un repli du dollar américain donneraient un élan supplémentaire au métal précieux.

Marchés financiers: redressement rapide du prix du pétrole

Le prix du pétrole se redresse rapidement après l’effondrement

Dernières données: 15.06.2020

Sources: Bloomberg, Credit Suisse

Immobilier: demande de logements locatifs plombée par le COVID-19

Le marché du logement locatif ne peut se soustraire à la crise du coronavirus. La restriction temporaire de l’immigration ainsi que la détérioration du climat de consommation et du marché de l’emploi devraient entraîner une forte baisse de la demande supplémentaire de logements locatifs de quelque 8000 unités en 2020. Le taux de vacance va ainsi sans doute accélérer sa progression – il atteint actuellement environ 2,9 pour cent, entraînant par conséquent, une pression baissière accrue sur les loyers en dehors des centres.

Placements: baisse temporaire de la demande de logements locatifs

Effondrement temporaire de la demande de logements locatifs

Dernières données: 2019: estimation, 2020/2021: prévision

Sources: Office fédéral de la statistique, Credit Suisse

Vous avez des questions sur ce thème ?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Appelez-nous au 0844 844 003.