Investir en décembre: les actions des pays émergents séduisent
Articles

Investir en décembre: nos estimations en bref

Le point de vue du Credit Suisse sur l'évolution à court ou à moyen terme des marchés économiques et financiers et les implications pour les investisseurs en un coup d’œil. Les actions continuent à être intéressantes, notamment celles des pays émergents. Par ailleurs, l’industrie mondiale a pu se stabiliser à nouveau après un ralentissement prolongé.

Investir davantage dans les actions des pays émergents, moins dans les actions américaines

En surpondérant les actions, nous entendons profiter de l’amélioration prévue de la conjoncture. En parallèle, nous adaptons l’allocation en augmentant la part des actions des pays émergents.  En revanche, nous réduisons notre surpondération des actions américaines et nous prenons une partie des bénéfices sur ces positions.

Nous sous-pondérons toujours les obligations d'État et les obligations d'entreprises à notation élevée. Les rendements attendus de ces titres sont en effet trop faibles, en particulier pour les investisseurs qui détiennent leurs placements en francs suisses. Pour les placements alternatifs, nous maintenons une pondération conforme à celle de notre allocation stratégique.

Conjoncture: prémices d’une reprise industrielle mondiale

Depuis plus d’un an, l’industrie manufacturière est en récession. Le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine, le Brexit, les grèves ou l’industrie automobile pèsent sur le commerce mondial et le climat des affaires. Dans un contexte de détente politique et d’assouplissement de la politique monétaire des banques centrales, le climat des affaires s’est au moins stabilisé, ainsi que le montrent les niveaux légèrement plus élevés des indices des directeurs d’achat (PMI).

Cela vaut également pour la Suisse. Le PMI pour l’industrie suisse a pratiquement retrouvé le seuil de croissance en octobre. Ce résultat contraste avec le niveau des commandes dans l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM), qui s’est contracté au troisième trimestre 2019 de 14,7 pour cent par rapport au trimestre précédent. De fait, la branche présente aujourd’hui un tableau fortement hétérogène, les producteurs de biens de consommation et les fournisseurs de matériaux de construction se portent en effet bien en comparaison.

Hoffnungsschimmer fuer industrie aktien pmis erholen sich weltweit

Les PMI se rétablissent dans le monde entier

Indice des directeurs d’achat de l’industrie manufacturière (PMI, seuil de croissance = 50)
Dernières données: 31.10.2019
Source: PMIPremium, Datastream, Credit Suisse

Intérêts: les banques centrales dans l’attente

Fin octobre, la Réserve fédérale américaine (Fed) a abaissé ses taux pour la troisième fois cette année. Toutefois, la Fed a en même temps signalé qu’elle souhaitait faire une pause. Dans la zone euro également, nous n’anticipons pour l’instant aucune modification de la politique monétaire après les mesures d’assouplissement annoncées en septembre par la Banque centrale européenne (BCE). La probabilité est donc importante que la Banque nationale suisse (BNS) maintienne son taux négatif encore longtemps au niveau actuel.

Notenbanken stuetzen finanzmaerkte nicht mit weiteren zinssenkungen

Les taux d’intérêt des banques centrales restent stables pour l’instant

Dernières données: 15.11.2019
Source: Datastream, Credit Suisse

Monnaies: encore un potentiel de hausse pour le dollar américain face à l’euro

L’indice du dollar américain a fortement progressé depuis le début de l’année. Les gains ont été surtout importants par rapport à l’euro, car cette devise a souffert de façon disproportionnée de la faiblesse industrielle mondiale. À court terme, nous voyons encore du potentiel pour le dollar américain, car les taux américains restent supérieurs à ceux de la zone euro. Si la situation économique mondiale s’améliore comme prévu au cours de l’année prochaine, le dollar américain pourrait à nouveau baisser.

Finanzmaerkte us dollar index steigt seit jahresbeginn stark an

L’indice du dollar américain a fortement progressé depuis le début de l’année

Dernières données: 19.11.2019
Source: Credit Suisse

Actions toujours attractives

L’apaisement des tensions géopolitiques et une saison des bénéfices meilleure que ce que l’on craignait ont dynamisé les indices d’actions mondiales. La stabilisation de différents indicateurs avancés comme les indices des directeurs d’achat (PMI), le positionnement toujours défensif des investisseurs et surtout l’attractivité relative des actions par rapport aux autres classes d’actifs nous confortent dans notre optimisme. Les actions restent par conséquent notre classe d’actifs préférée.

Stabilisierung von fruehindikatoren stuetzt aktien

La stabilisation des différents indicateurs avancés est favorable aux actions

Dernières données: 10.2019
Source: Datastream, Credit Suisse

Matières premières: signes de vie sur les marchés cycliques

Les matières premières cycliques ont récemment augmenté, à mesure de l’annonce des progrès sur le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine, alors que l’or connaissait lui un revers. Une amélioration potentielle de la conjoncture mondiale pourrait encore soutenir cette dynamique. Le cuivre devrait connaître un scénario similaire de potentiel de hausse. Le pétrole devrait au contraire rester vulnérable jusqu’à ce que l’OPEP décide d’autres réductions de production et/ou que les États-Unis ralentissent plus nettement la production de pétrole de schiste.

Finanzmaerkte starker einfluss chinas auf rohstoffpreise

Forte influence de la Chine sur le prix des matières premières

Dernières données: 31.10.2019
Sources: Bloomberg, Credit Suisse

Immobilier: la croissance des prix de la propriété du logement s’est à nouveau quelque peu affaiblie

La croissance des prix de la propriété du logement s’est récemment à nouveau quelque peu affaiblie. Au troisième trimestre, les prix des logements en propriété avaient encore gagné 2,2 pour cent. La croissance des prix des maisons individuelles est également aujourd’hui, à 3,3 pour cent, soit juste un peu au-dessus de sa moyenne à long terme de 3,2 pour cent. Grâce à une demande intacte et à une activité de construction en retrait, nous attendons un regain de croissance dans les trimestres à venir. Les réglementations sur l’octroi du crédit limiteront cependant ce potentiel de hausse.

In immobilien anlegen preise fuer wohneigentum steigen weiter

Les prix des logements en propriété continuent à progresser modérément en Suisse

Taux de croissance annuels
Lignes pointillées: Moyenne 2000-2018
Dernières données: T3 2019
Sources: Wüest Partner, Credit Suisse

Vous avez des questions à ce sujet?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Appelez-nous au 0844 844 003.