Marchés des actions: informations importantes sur le changement structurel pour les investisseurs
Articles

Les marchés des actions sont à un niveau élevé malgré la crise. Ce que les investisseurs doivent savoir à cet égard.

Le coronavirus et la crise qui s’ensuit ont modifié des paramètres importants pour l’économie, les bourses et les investisseurs. Le changement structurel mondial qui a été déclenché par le virus modifie les marchés des actions. Quels sont les aspects centraux auxquels les investisseurs doivent maintenant accorder une attention particulière.

Les marchés des actions changent

La crise du coronavirus a changé durablement de nombreux marchés boursiers. À l’avenir, les investisseurs devront prêter une attention particulière aux paramètres de valorisation fondamentaux suivants: remaniements des indices, politique monétaire et changement structurel.Index adjustments

  • Remaniements d’indices
    À l’avenir, les investisseurs devront accorder une attention accrue au «biais du survivant », c’est-à-dire aux remaniements réguliers des indices, car l’année du coronavirus (2020) a induit une multiplication inédite de ces ajustements, la crise ayant complètement faussé le rapport entre les gagnants et les perdants. Pour les investisseurs, la leçon à en tirer est aussi simple qu’importante: il faut surveiller de près les indices et leurs remaniements réguliers, car ceux-ci génèrent d’importants flux de capitaux.
    En outre, le choix d’un bon indice de référence est plus délicat et plus crucial que jamais car, selon la situation, il peut influencer la performance relative des placements correspondants à la hausse ou à la baisse. Et ceux qui souhaitent poursuivre leur propre stratégie dans un contexte où les indices sont de plus en plus concentrés trouveront en particulier dans le private equity et dans les investissements thématiques des véhicules de placement bien adaptés à cette fin.
  • La politique monétaire et budgétaire
    Au niveau mondial, la crise a instauré une nouvelle ère de la politique monétaire et de la politique budgétaire, qui lui est plus étroitement liée. Ce phénomène s’observe non seulement dans la baisse des taux directeurs, mais aussi et surtout dans les rendements des marchés des capitaux. Le maintien prolongé de ces rendements à un niveau bas a fait augmenter d’environ 20 à 30% la juste valeur de presque toutes les catégories d’actifs. Cela durera-t-il? À long terme, le facteur décisif sera la manière dont le monde pourra surmonter la pandémie par des mesures médicales et sociales.
  • Changement structurel
    À l’échelle mondiale, la pandémie a déclenché un changement structurel. Les chaînes d’approvisionnement mondiales évoluent et les entreprises adaptent leurs produits et leurs processus pour protéger leur rentabilité. Dans le débat politique, l’engagement en faveur d’une intensification de la lutte contre le changement climatique prend un nouvel élan, notamment en raison des effets positifs sur l’environnement. Il est évident qu’un changement structurel aussi complexe à l’échelle mondiale génère bon nombre de gagnants et de perdants.

Comment les investisseurs utilisent au mieux les styles de placement

Pour éviter d’investir dans les perdants, nombreux sont ceux qui se concentrent actuellement sur trois facteurs simples: les entreprises affichant une croissance rapide restent très populaires, car elles signalent ainsi leur agilité et leur adaptabilité entrepreneuriales. La «qualité» (à savoir des bilans solides avec un bon rendement du capital) est également recherchée dans les périodes d’incertitude. En revanche, des valorisations faibles ou des dividendes élevés ne sont toujours pas considérés comme des atouts boursiers pour l’instant bien que la performance inférieure à la moyenne du style «valeur» par rapport aux derniers mois se retrouve au niveau des trois dernières années.

Marchés des actions: comparaison des rendements factoriels

Comparaison des rendements des facteurs «croissance», «qualité» et «valeur»

Dernières données au: 16 octobre 2020
Sources: Bloomberg, Credit Suisse

Les performances antérieures et les scénarios élaborés pour les marchés financiers ne sont pas des indicateurs fiables des résultats futurs.

Il est intéressant d’examiner de plus près l’interaction entre les deux styles d’investissement classiques «valeur» et «croissance», car elle est déterminante pour les investisseurs. En effet, celui qui pose les bons jalons à cet égard en profitera généralement pendant plusieurs années. Et il se peut que nous assistions à l’un de ces rares revirements dans les mois à venir du fait de la forte reprise économique. Au cours des 23 dernières années, le style «croissance» l’a emporté sur le style «valeur» pendant 13 ans, tandis que ce dernier s’est imposé pendant 10 ans au total: de 2000 à 2007 et, pour des raisons idiosyncratiques, en 2011 (crise de l’euro), en 2016 (redressement des prix du pétrole) et en 2018 («krach éclair»).

Marchés des actions: style «croissance» contre style «valeur»

Évolution du style «croissance» à long terme par rapport au style «valeur»

S&P 500 «croissance» et S&P 500 «valeur» par rapport à l’indice global S&P 500

Dernières données au: 20 octobre 2020
Sources: Standard & Poor’s, Haver Analytics, Yardeni Research

Les performances antérieures et les scénarios élaborés pour les marchés financiers ne sont pas des indicateurs fiables des résultats futurs.

Quelles actions sont particulièrement attrayantes pour les investisseurs aujourd’hui

Pour l’avenir, les actions allemandes en particulier ainsi que celles de Chine et de Taïwan sont intéressantes actuellement. Dans une certaine mesure, cette combinaison permet d’associer «croissance» et «valeur» et d’atténuer les éventuels risques. Comme les actions allemandes sont généralement des titres de «valeur» présentant un profil cyclique (banques, automobile, machines, chimie), elles devraient tirer profit de la reprise mondiale l’année prochaine. En outre, le fait qu’elles affichent des valorisations avantageuses et qu’elles dégagent un rendement élevé en dividendes devrait leur apporter un soutien supplémentaire en 2021. Les actions chinoises en revanche tirent profit de leur forte orientation technologique, du vaste marché asiatique en rapide croissance, de leurs faibles valorisations et de la stimulation du marché par la politique.

Le changement structurel mondial modifie les secteurs

La pandémie de coronavirus entraîne un changement structurel dans divers secteurs, comme celui de l’énergie. Dans l’intervalle, en effet, la pandémie a renforcé la volonté politique de décarboniser l’économie et d’intensifier la lutte contre le changement climatique. Dans ce contexte, les marchés boursiers récompensent les entreprises qui se concentrent sur la production et la fourniture d’énergies durables. Les actions du secteur de l’énergie solaire, par exemple, ont augmenté de plus de 100% depuis le début de l’année.

Marchés des actions: la durabilité est payante dans le secteur de l’énergie.

La durabilité compte plus que jamais dans le secteur de l’énergie.

Indice de performance des cours des actions; 01.01.2018 = 100

Dernières données au: 16 octobre 2020
Sources: Bloomberg, Credit Suisse

Les performances antérieures et les scénarios élaborés pour les marchés financiers ne sont pas des indicateurs fiables des résultats futurs.

Les effets du second tour de la crise confèrent une grande importance au «développement durable ». Notre recommandation est donc très claire: la durabilité en tant que Supertrend et style de placement demeurera plus que jamais un précieux facteur de succès pour les entreprises et les investisseurs.

Vous avez des questions sur ce thème?

Convenir d’un entretien de conseil This link target opens in a new window
Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Appelez-nous au 0844 844 003.