Asset Servicing: le Digital Banking en toute simplicité
Articles

Le Digital Banking est en pleine mutation: une chance pour les investisseurs institutionnels

Des idées innovantes autour de sujets tels que l'Open Banking et l'économie de plate-forme font avancer le Digital Banking. Comment les investisseurs institutionnels pourraient également profiter de ce développement à l'avenir.

La complexité croissante du monde d'aujourd'hui est source de défis pour les investisseurs institutionnels. Et un grand nombre de normes de communication et de connexion pour différentes plates-formes, ainsi que des marchés fragmentés et des manques en numérisation (p. ex. signatures numériques, onboarding) peuvent s'avérer être de nouveaux obstacles. L'interprétation des paiements et l'état du processus sont automatiquement mis au premier plan. La grande quantité de données peut, en effet, presque rendre impossible l'accès aux éléments essentiels.

Développer le Digital Banking dans le secteur institutionnel

En tant que banque, le Credit Suisse est confronté aux mêmes défis que ses clients institutionnels. «Nous voyons ceci comme une mission et un devoir captivants, qui doivent relier les deux dimensions suivantes: a) un service de conseil (haut de gamme) et b) une offre numérique sophistiquée (high-tech) de manière intelligente et évolutive», explique Reto Hafner, responsable de la division Global Custody Change & Digitalization au sein de Credit Suisse Asset Servicing.

Selon Reto Hafner, on constate une délocalisation croissante vers des écosystèmes axés sur la clientèle. Les banques doivent donc créer des expériences contextuelles sur tous les points de contact du parcours client, afin de pouvoir offrir à leurs clients un nouveau niveau d'individualité et de flexibilité. «Nous souhaitons évoluer vers l'économie de plate-forme, en accord avec les besoins des investisseurs institutionnels», explique Reto Hafner.

Étapes possibles vers une économie de plate-forme

Le développement vers l'économie de plate-forme souhaitée peut se faire en quatre étapes:

  1. Une boîte à outils numérique, qui permet aux clients d'accéder rapidement et facilement à toutes les fonctions de banque pertinentes. L'outil doit être équipé d'une fonction d'identification unique et offrir une vue spécifique au rôle. La boîte à outils pourrait également être complétée par des outils de collaboration intégrés qui répondent aux normes de sécurité les plus élevées.
  2. Un tableau de bord axé sur les performances et les risques opérationnels, qui permet de distinguer clairement les notifications et les messages en attente des demandes d'interaction. Il est également concevable d'agréger l'état de service essentiel pour le client et d'avoir une vue orientée ICP qui donne les informations importantes.
  3. La possibilité de créer des flux de travail intégrés liés aux droits et aux autorisations, que les clients peuvent définir eux-mêmes. Des solutions de signature numérique et un système sophistiqué de gestion de documents avec des solutions d'archivage pourraient également être inclus. Une solution de libre-service électronique, accessible à tout moment et offrant un accès facile aux données les plus à jour (état de traitement électronique continu), peut également faire partie intégrante de la solution.
  4. Enfin, l'économie de plate-forme pourrait permettre la mise en réseau des clients et des systèmes bancaires d'une manière flexible et offrir des fonctionnalités intelligentes comme l'intégration des normes de marché telles que l'Open Banking. Ici, le point clé peut être un lien tiers intégré dans l'écosystème commun, afin de mettre en œuvre la fonction d'identification unique comme une boîte à outils étendue intégrée pour les clients institutionnels à travers les entreprises.

Accompagner les investisseurs institutionnels

Le processus de développement doit être coordonné en permanence avec les partenaires du marché et les clients. C'est la seule façon d'assurer l'acceptation de tous les participants à la fin du projet. «Nous voulons développer les concepts avec nos clients», explique l'expert. Ils doivent être intégrés dans un modèle d'innovation ouvert avec une approche agile. «D'après nous, cette approche est la clé d'un véritable partenariat avec nos investisseurs institutionnels», ajoute Reto Hafner.

Vous souhaitez en savoir plus à ce sujet?

Convenir d’un entretien de conseil