News & Insights

La puissance de la technologie de registre distribué au service de la distribution de fonds

Credit Suisse Asset Management progresse rapidement dans le domaine de la numérisation et investit dans FundsDLT, une plate-forme basée sur la technologie de registre distribué destinée à la distribution de fonds d’investissement. Les principaux gagnants sont les clients, qui économisent ainsi du temps et de l’argent.

Clearstream, Natixis Investment Managers, Credit Suisse Asset Management et la Bourse de Luxembourg ont annoncé leur investissement commun dans le déploiement d’une nouvelle plate-forme basée sur la technologie de registre distribué (distributed ledger technology, DLT) destinée à la distribution de fonds d’investissement. Initialement, le projet a été lancé par Fundsquare, filiale de la Bourse de Luxembourg. À l’avenir, la distribution numérique de produits d’investissement Credit Suisse Asset Management pourra donc se faire via des «exchange traded funds» ou via la nouvelle plate-forme basée sur la DLT.

La décision d’investir a été prise après un essai concluant sur le prototype. La nouvelle plate-forme a été baptisée FundsDLT. Un nom bien choisi, puisqu’il s’agit de la distribution de fonds d’investissement à l’aide de la DLT.

FundsDLT vise à rationaliser une série de tâches d’administration des fonds et d’acheminement des ordres en s’appuyant sur la technologie de registre distribué pour automatiser en toute sécurité de multiples processus. Pour en savoir plus sur FundsDLT, cliquez sur Video.

Coûts réduits, rapidité et transparence

La plate-forme réorganise la chaîne de création de valeur propre à la distribution des fonds et accompagne chaque étape du processus de distribution. FundsDLT élimine les redondances, permettant ainsi aux acteurs de cette chaîne de création de valeur de réduire les coûts.

The FundsDLT Model

Dans le modèle traditionnel de distribution des fonds, le processus se déroule de façon séquentielle. Par conséquent, bien que les souscriptions ou les amortissements de parts de fonds affectent tous les acteurs de la chaîne de création de valeur, les informations correspondantes sont fournies avec un temps de retard.

L’un des principaux avantages d’une plate-forme basée sur la DLT est de fournir une vue absolument synchrone du statut d’une transaction. Chaque acteur impliqué dispose toujours des informations les plus récentes. L’agent de transfert, le gestionnaire de fortune, le dépositaire et le gérant du fonds: tous voient à tout moment le statut actuel des souscriptions et des amortissements des parts du fonds. Dans le même temps, le client est constamment au courant de l’avancement du traitement de son ordre.

L’ajout de services supplémentaires, comme ceux de prestataires de procédures KYC (Know Your Customer), peut créer un écosystème solide pour la distribution de fonds. FundsDLT entend fournir ses services pour tous les produits de tous les pays de l’UE et pour les investisseurs du monde entier.

Jos Hehenkamp, responsable gestion de produits de Credit Suisse Asset Management Suisse & EMEA et membre du conseil d’administration de FundsDLT, souligne:

La plate-forme FundsDLT crée de nouvelles opportunités pour nos produits, car elle offre une solution de transaction numérique qui raccourcit le temps de connexion entre l’investisseur et le gestionnaire de fortune. Elle permet à l’investisseur d’opérer des transactions sur nos fonds de façon plus accessible et plus transparente, quel que soit l’endroit où il se trouve. Alors que les gestionnaires de fortune construisaient autrefois leur distribution sur une infrastructure et des processus décentralisés, FundsDLT utilise la technologie de registre distribué pour améliorer sensiblement le traitement des registres d’émetteurs partagés, générant ainsi des gains d’efficience significatifs pour le secteur des fonds.

Un investissement stratégique

Credit Suisse Asset Management considère sa participation dans FundsDLT comme un investissement stratégique. La plate-forme facilite la distribution de fonds. En tant que place de marché pour la distribution numérique, elle s’ajoutera aux canaux de distribution traditionnels et favorisera ainsi la croissance des actifs sous gestion.

Nous nous attendons à ce que notre investissement dans FundsDLT génère des gains d’efficience sur l’ensemble de la chaîne de création de valeur – par exemple sur le traitement instantané – ainsi que des réductions de coûts pour les investisseurs finaux,

explique Michel Degen, responsable Credit Suisse Asset Management Suisse & EMEA.

Il ajoute que «FundsDLT bénéficie aussi bien aux investisseurs institutionnels qu’aux investisseurs privés et promeut la démocratisation de l’investissement que nous défendons depuis longtemps.» En plus des avantages qu’elle offre aux investisseurs, la plate-forme FundsDLT facilitera et accélérera le développement de nouveaux canaux de distribution.

Scope - le magazin

S’abonner