News & Insights

Swiss Entrepreneurs Foundation: un coup de pouce pour les start-up et les PME innovantes

Les jeunes entreprises en phase de croissance avancée ont souvent du mal à se procurer du capital. Un nouveau type de financement remédie à cette situation.

La Suisse est légitimement fière du paysage diversifié de ses PME. Des mesures sont toutefois nécessaires, car trop de jeunes pousses partent s'implanter à l'étranger à l'issue de la phase de création, emmenant avec elles le savoir-faire technologique et les emplois. S'accordant sur la nécessité de rompre ce cycle, des dirigeants des cercles politiques, économiques et scientifiques, dont l'ancien conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann, ont créé la Swiss Entrepreneurs Foundation.

La Fondation, dont le siège se trouve à Berne, est placée depuis début 2019 sous le patronage du ministre de l'Économie Guy Parmelin. Son but est de soutenir des start-up suisses et des PME innovantes en phase de croissance.

La Fondation met en œuvre des projets qui améliorent les conditions-cadres pour les start-up et les technologies innovantes tout en offrant aux jeunes entrepreneurs un savoir-faire et des réseaux via un Conseil consultatif international. Avec le Credit Suisse et d'autres partenaires, elle a en outre amorcé le lancement d'une plate-forme de financement qui met du capital-risque et du capital de croissance à la disposition de start-up et de PME innovantes.

Le portail de financement à portée de main

Monsieur Denat, qu'est-ce qui a incité le Credit Suisse à participer au lancement d'une telle plate-forme de financement?

Depuis sa création par Alfred Escher, le Credit Suisse se considère comme la «Banque des entrepreneurs» œuvrant en faveur d'une croissance durable. Cela inclut notamment notre engagement de permettre à de jeunes entreprises innovantes d'accéder à du capital de croissance. En plus de nos activités de longue date dans l'approvisionnement en capital-risque, nous ouvrons à présent une plate-forme supplémentaire pour le capital de croissance en Suisse.

Quelles entreprises peuvent demander un financement?

Les entreprises doivent pouvoir faire état d'un certain niveau d'acceptation sur le marché: leurs produits ou services doivent avoir atteint la maturité commerciale, elles doivent posséder une base de clientèle, et elles doivent se trouver dans une phase de croissance décisive. Normalement, nos entreprises cibles ont derrière elles la phase d'amorçage et en sont à un stade de développement avancé.

Les entreprises doivent-elles déjà présenter des flux de trésorerie positifs?

Non, pas forcément. Mais les conditions requises pour y parvenir doivent évidemment être identifiables et plausibles.

Notre objectif est de tisser des liens étroits avec des entreprises en phase de croissance avancée.

Est-il vraiment si difficile pour des entreprises prometteuses en phase de croissance de lever du capital? C'est tout de même étonnant pour une place financière aussi importante que la Suisse…

Oui, vous avez raison. Des études révèlent que parmi les principaux cycles de financement qui ont eu lieu ces dernières années pour des entreprises en croissance en Suisse, une majorité n'a été bouclée que grâce à des capitaux étrangers. C'est en effet un peu regrettable que des start-up performantes, issues par exemple de l'École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) ou de Lausanne (EPFL), soient obligées de se procurer des capitaux étrangers ou de quitter la Suisse une fois qu'elles ont atteint une certaine taille.

Le capital suffit-il à conduire ces entreprises au succès?

Non. Une phase de croissance est généralement complexe. Il faut relever en même temps de nombreux nouveaux défis. C'est la raison pour laquelle les entreprises doivent être accompagnées au cours de cette étape décisive. Elles obtiennent l'accès à un réseau auquel appartient un Conseil consultatif extrêmement qualifié qui représente la Swiss Entrepreneurs Foundation. Les entrepreneurs bénéficient des compétences, du mentorat et du coaching opérationnel de ces experts.

Scope – le magazin

S`abonner