Durabilité: excellente. Situation: excellente.

Les aspects écologiques jouent toujours un rôle prépondérant dans la gestion immobilière, et ce, pour les constructions neuves comme pour les immeubles existants – une politique dans laquelle s’inscrit magnifiquement l’immeuble, tout juste terminé, situé 2 Central Square à Cardiff, la capitale galloise.

Les produits de placement de Global Real Estate de Credit Suisse Asset Management sont réputés pour leurs solutions novatrices et rentables qui respectent les objectifs mondiaux de préservation du climat. Mais ce qui semble aisé en théorie s’avère souvent un défi complexe dans la pratique. Car chaque pays a ses propres standards de développement durable. Un véritable défi pour le CS REF International, actif dans le monde entier.

Même si les labels de durabilité reconnus au plan international comme BREEAM, LEED ou Energy Star ont contribué à un processus d’harmonisation, les différents États continuent à avoir des valeurs seuils différentes pour les émissions de CO2 et la consommation d’énergie. Sans compter les différences dans les règles applicables à la construction. Pour permettre malgré tout une certaine comparabilité, le secteur immobilier mise de plus en plus souvent, à la place des labels, sur des données de consommation concrètes et mesurables comme critères de développement durable.

Il est de plus en plus important de disposer de données de consommation concrètes et mesurables comme critères de développement durable.

Marc-Oliver Tschabold, Fund Manager, CS REF International

Dans ce contexte, Global Real Estate développe son système de surveillance de l’énergie, déjà bien établi. Sur la base des expériences réalisées en Suisse avec le portefeuille d’immeubles, celui-ci sera désormais appliqué dans quelque 20 pays. Il s’agit d’un système développé en coopération avec Siemens Suisse, qui saisit toutes les données pertinentes de consommation d’énergie – la base qui permet d’identifier très tôt les optimisations potentielles.

Une bonne rentabilité grâce à un mix intéressant de locataires: le plus grand cabinet d’avocats du pays de Galles et l’Université de Cardiff assurent la stabilité.

Le développement durable compte – pour chaque immeuble

En plus de l’optimisation des biens existants, la durabilité est aussi un sujet capital pour les constructions neuves. Un exemple: l’immeuble 2 Central Square, au cœur de la ville de Cardiff. La capitale galloise compte parmi les centres économiques les plus dynamiques de Grande-Bretagne. Là où l’on trouvait jadis des friches de l’industrie de déchargement et des docks en ruines se sont développés ces dernières années de grands parcs et la très prisée Cardiff Bay. Rien d’étonnant donc à ce que la métropole soit appréciée pour sa qualité de vie par ses quelque 350000 habitants, mais aussi par les touristes et les hommes d’affaires.

Après que le quartier du port a connu un réaménagement fort réussi, c’est à présent au tour du centre-ville de se transformer. Le moteur de ce changement est l’ambition de donner une ambiance unique au cœur historique de Cardiff en y adjoignant des immeubles modernes. À cet effet, le Central Square à proximité immédiate de la gare a été totalement réaménagé. Une partie de ce projet est l’immeuble neuf situé 2 Central Square, propriété du CS REF International. Ce bâtiment remarquable a été conçu par Sir Norman Foster, un architecte vedette anobli par la reine Elizabeth II, qui s’est vu confier le plan directeur du réaménagement de l’ensemble du Central Square.

Un immeuble totalement loué qui promet une forte rentabilité

Terminé à l’automne 2018, l’immeuble englobe un peu plus de 14 000 m² répartis en un rez-de-chaussée accueillant, huit étages de bureaux généreusement dimensionnés et un garage souterrain de 31 places. La construction en acier entourée d’une façade en verre dans l’esprit du temps confère une structure attrayante au bâtiment, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Cette construction neuve promet une bonne rentabilité. Parmi les facteurs de succès de ce projet, citons la situation unique en plein centre-ville ainsi que la qualité remarquable du bâtiment et le mix intéressant de deux locataires de renom. L’un d’eux est Hugh James Solicitors, le plus grand cabinet d’avocats du pays de Galles, dont le contrat de location porte sur quinze ans. Et, par ailleurs, l’Université de Cardiff a prolongé son contrat de dix ans. L’immeuble est donc entièrement loué à long terme.

Là où l’on trouvait jadis des docks en ruines se sont développés des parcs et la très prisée Cardiff Bay. L’architecte vedette Norman Foster y a conçu le remarquable bâtiment situé au 2 Central Square, propriété du CS REF International.

Certificat BREEAM «Excellent»

Cet immeuble a aussi des atouts en termes de développement durable. Il s’est vu dé- cerner le certificat BREEAM «Excellent» par Building Research Establishment (BRE). Cette méthode de certification est appliquée dans 77 pays et se fonde sur des standards britanniques et européens. Il porte sur de larges aspects de protection de l’environnement et de développement durable et atteste que l’immeuble certifié a une faible empreinte écologique.

Avec son certificat BREEAM «Excellent», le bien situé 2 Central Square s’intègre dans la longue liste d’immeubles écologiques du CS REF International. C’est aussi le cas de The Exchange. Le bâtiment inauguré en novembre 2017 et situé à Vancouver au Canada est l’immeuble de bureaux le plus haut distingué par un certificat LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) Platine. Cette construction neuve souligne les efforts déployés par le CS REF International, grâce à la gestion immobilière durable, pour contribuer activement au respect des objectifs mondiaux de préservation du climat.

Novum – le magazin

S`abonner