News & Insights

Biens immobiliers spéciaux.
Un secteur de niche avec du potentiel.

Les biens immobiliers spéciaux sont adaptés à un usage spécifique et ne conviennent donc à d’autres fins que de façon limitée. Cela comporte des risques, mais fait en même temps d’eux des objets de placement attrayants – à condition que les connaissances spécialisées nécessaires soient disponibles. Global Real Estate du Credit Suisse Asset Management détient un total de 93 biens immobiliers spéciaux dans ses portefeuilles.

Des évolutions telles que le vieillissement de la société, la numérisation ou le nombre croissant d’étudiants créent de nouveaux besoins. Le marché immobilier réagit à ces tendances avec des bâtiments spéciaux, également connus sous le nom de biens immobiliers avec gérance. Si l’on considère la Suisse dans son ensemble, les biens immobiliers spéciaux, avec un volume d’investissement de plus de 26 mrd de CHF, représentent une part importante du marché immobilier total.

La gamme des biens immobiliers spéciaux est large. Cela va de biens immobiliers de loisirs, en passant par les biens immobiliers de santé, de retraite et d’éducation, jusqu’aux gares, parkings à étages, halls logistiques, centres de données, hôtels et centres commerciaux. Ils ont tous une chose en commun: ils sont adaptés aux besoins individuels des locataires ou des gérants.

La conception structurelle de ces biens immobiliers est étroitement liée à leur utilisation. Cela nécessite une expertise spécialisée en matière d’exploitation et une gestion des risques accrue pour la gestion des actifs.

Contrôle exhaustif des biens immobiliers spéciaux

En raison de la finalité d’utilisation spécifique, la gestion des actifs doit pouvoir analyser et évaluer de manière fiable non seulement le bâtiment lui-même, mais aussi le plan d’activité des locataires ou des gérants. En raison de la gestion globale des risques, ces parties doivent répondre à des exigences accrues en matière d’information et, par exemple, fournir des chiffres d’occupation, des comptes annuels révisés et des certificats d’assurance. Une connaissance approfondie du secteur est essentielle pour évaluer la solvabilité et la rentabilité d’un bien immobilier spécial.

Un éventuel changement d’utilisation et l’augmentation de la viabilité commerciale qui en découle ne sont parfois possibles qu’à grands frais.

Développement pour répondre à la demande

Les biens immobiliers spéciaux sont conçus pour un usage spécifique. Cependant, ces concepts d’utilisation existants sont remis en question par les développements sociaux et technologiques actuels: par exemple, le besoin d’utilisations flexibles telles que les espaces de coworking augmente, la croissance générale du tourisme urbain exige davantage d’hébergements de courte durée et le commerce électronique pose de nouveaux défis à la logistique. Les parkings à étages continuent également à se développer et deviennent des points de services multifonctionnels qui combinent stationnement et achats. Ces tendances offrent des perspectives intéressantes dans le secteur des biens immobiliers spéciaux et continuent à stimuler la demande.

Diversification du portefeuille

Les biens immobiliers spéciaux diversifient le portefeuille immobilier. Global Real Estate est diversifié dans les secteurs traditionnels du logement, des bureaux et du commerce de détail et possède également dans son portefeuille 93 biens immobiliers spéciaux (hors commerce de détail) d’une valeur vénale d’environ 2,7 mrd de CHF. Les biens immobiliers hôteliers en représentent la plus grande part. Les 17 bâtiments ont une valeur vénale d’environ 0,76 mrd de CHF, suivis de près par un total de 24 maisons de retraite et de soins et de résidences pour personnes âgées d’une valeur vénale de 0,67 mrd de CHF. D’autres positions comprennent entre autres des biens immobiliers de logistique et d’éducation.

Global Real Estate