Performance et durabilité. En harmonie.
News & Insights

Performance et durabilité. En harmonie.

La prise en compte d'aspects écologiques, sociaux et de gouvernance dans la conduite d'entreprise n'est plus un luxe depuis longtemps. On observe même que les sociétés concernées obtiennent des résultats meilleurs et plus durables que leurs homologues sur le marché.

Un constat que les bourses dressent de plus en plus. Gain boursier et bonne conscience sont compatibles. Et avec les fonds indiciels appropriés, les investisseurs peuvent agir de façon efficace et ciblée.

Les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) décrivent la durabilité d'une entreprise. Afin d'être performant à l'aune de cet étalon, un gouvernement d'entreprise ne doit pas se concentrer exclusivement sur les résultats trimestriels ou annuels. Il doit élaborer des stratégies qui mènent durablement au succès tout en exploitant les ressources de façon responsable, sans nuire à l'environnement et conformément aux besoins de la société.

Une vision à long terme

Cette approche, qui peut paraître évidente, a longtemps été ignorée. La bourse récompensait les chiffres d'affaires et les bénéfices trimestriels, tandis que les actionnaires exigeaient pour ainsi dire une optimisation rapide. Le placement selon les critères ESG était au mieux un produit de niche pour des investisseurs qui étaient prêts à accepter une baisse de performance.

La nouvelle génération d'investisseurs voit les choses autrement. Aujourd'hui, les facteurs ESG sont clairement définis, rigoureusement appliqués et objectivement mesurés. Le marché global peut ainsi être divisé en fonction de critères ESG et non-ESG concrets et constants. À la surprise de bon nombre de personnes, les titres conformes ESG atteignent des valeurs de performance similaires à celles des autres et se révèlent même souvent plus intéressants en termes de risques encourus.

Tout bien considéré, ce résultat n'a rien d'étonnant: une gouvernance, qui cible volontairement ou involontairement une notation ESG élevée, est forcément moins versatile – c'est-à-dire plus durable – et de ce fait moins exposée aux risques.

De tels schémas de performance sont en outre extrêmement solides sur la durée et sur différentes régions. Les raisons qui plaident en faveur d'un investissement ESG persistent, alors que le soi-disant argument défavorable – le manque de performance – est réfuté. Dans les pays émergents, en particulier, les critères ESG semblent être la clé du succès en matière d'investissement.

Seule la moitié des entreprises satisfont aux critères ESG

Sur 1653 entreprises, seules 808 sont admises dans l'indice MSCI World ESG Leaders. Pourtant, à 8,49%, le rendement annualisé (période: décembre 2010 à juin 2018) est à peine inférieur à celui de l'indice MSCI World (9,63%). Avec de surcroît un risque légèrement plus faible.

En matière de placement, la bonne conscience ne se paye pas forcément par un rendement plus faible ou un risque plus élevé. Au contraire. Les entreprises des pays émergents l'illustrent parfaitement. Ainsi, sur la période d'août 2010 à décembre 2017, l'indice MSCI Emerging Markets a réalisé un rendement annualisé de 1,80% pour un risque de 16,89%. En revanche, les investisseurs qui avaient misé sur des entreprises durables dans les pays émergents et sur l'indice MSCI Emerging Markets ESG Leaders ont obtenu un rendement de 5,31% pour un risque plus faible, à savoir de 15,74%. La composante ESG qui, dans les pays émergents, a un effet particulièrement favorable sur la performance est la «gouvernance».

Il s'avère qu'un portefeuille durable, loin d'être un mauvais investissement, constitue le compromis idéal entre performance et bonne conscience. Par ailleurs, lorsque le processus de sélection est aussi rigoureux et fiable que celui de MSCI et que la mise en œuvre à l'aide de fonds indiciels s'effectue directement et efficacement, il n'y a vraiment plus aucune excuse.

Cinq bonnes raisons d'investir dans la durabilité

  1. Réputation
    Lors du choix de leurs placements, les investisseurs veulent promouvoir leur image non seulement en veillant aux rendements, mais aussi en tenant compte de critères ESG.
  2. Obligations légales
    Pour certains investisseurs, le placement dans des secteurs comme ceux de l'alcool ou des armes est interdit.
  3. Bonne action
    Avec leurs placements, les investisseurs souhaitent contribuer de façon ciblée à réduire les problèmes sociaux et écologiques.
  4. Marketing
    Le thème de la durabilité peut être un bon argument de vente lors des entretiens avec les clients.
  5. Réduction des risques
    Le profil risque / rendement du portefeuille global peut être optimisé à l'aide de placements durables.

Source: Credit Suisse