News & Insights

Newsletter Index Solutions: obligations vertes

De simple placement «alibi» à un segment à prendre au sérieux: le nombre d’obligations vertes émises a augmenté de plus de 30% en l’espace d’un an, et le nombre d’émetteurs augmente lui aussi. Découvrez comment les obligations vertes contribuent directement au financement de projets climatiques et environnementaux – et comment concilier rentabilité et développement durable en utilisant des fonds indiciels.

En ligne de mire: obligations vertes mondiales

Les «vendredis pour l’avenir» (à savoir les grèves scolaires en faveur du climat) ont été une initiative très remarquée. L’écolière suédoise Greta Thunderg est devenue célèbre dans le monde entier pratiquement du jour au lendemain. La protection du climat mobilise un public croissant, et un nombre tout aussi croissant d’investisseurs intègrent cette perspective ainsi que d’autres aspects ESG1 dans leurs décisions d’investissement. En même temps, ces investisseurs veillent aussi dans une mesure grandissante à ce que les émetteurs ne s’engagent pas dans des manoeuvres d’écoblanchiment.2

L’indice Bloomberg Barclays MSCI Global Green Bond n’intègre que des obligations qui financent des projets présentant un avantage environnemental clairement défini. L’équipe interne d’analystes vérifie soigneusement si les obligations en question répondent aux critères de sélection spécifiés, les Green Bond Principles.

Objectif clair de l’affectation des fonds

Les Green Bond Principles sont des directives-cadres volontaires. L’International Capital Market Association (ICMA) les a introduits en 2014 et les révise chaque année. Un aspect central est l’affectation des fonds et leur suivi:

  •  «Use of Proceeds»: l’émetteur doit utiliser le capital pour financer ou refinancer un projet respectueux de l’environnement.
  •  «Process for Project Evaluation and Selection»: l’émetteur est tenu de décrire en détail le processus d’évaluation et de sélection des projets. Il doit également définir l’objectif du projet.
  •  «Management of Proceeds»: un auditeur indépendant doit confirmer que le produit tiré de l’émission est géré séparément.
  •  «Reporting»: l’émetteur doit offrir un niveau minimum de transparence. Il doit régulièrement fournir des informations sur l’état d’avancement du projet et sur l’utilisation du capital, au moins une fois par an.

Les fonds sont investis dans des projets climatiques et environnementaux

Les fonds collectés par l’intermédiaire des obligations vertes doivent être affectés à des projets dans l’une des dix catégories suivantes: énergies renouvelables, efficacité énergétique, gestion durable des déchets, agriculture durable, conservation de la biodiversité, transports propres, gestion durable de l’eau, adaptation au changement climatique, recyclage des produits et bâtiments respectueux du développement durable.

Par exemple, Evergy a émis une obligation verte pour un total de 350 millions de dollars à la mi-2016. Les fonds étaient destinés à la construction d’un parc éolien au Kansas permettant de fournir du courant produit de manière durable. La capacité du parc éolien Western Plains est de 280 MW, ce qui correspond à la consommation d’environ 170 000 foyers.

Points communs avec les obligations ordinaires

Abstraction faite de l’usage auquel les fonds sont destinés, les obligations vertes ont les mêmes caractéristiques que les obligations ordinaires:

  • L’émetteur engage sa responsabilité dans la même mesure que dans le cas des autres obligations. Pour ces titres, il n’y a donc pas de régime spécial en ce qui concerne le risque de défaillance.
  • Le rating des obligations vertes correspond généralement à celle de l’émetteur. Les risques se recoupent donc avec ceux des obligations ordinaires.
  • Les risques de taux d’intérêt et les risques de change correspondent à ceux des obligations ordinaires.

Compte tenu de ces facteurs, la rentabilité pour la même monnaie et la même échéance est à peu près au même niveau que celui des obligations ordinaires. De fait, l’indice Bloomberg Barclays MSCI Global Green Bond, lancé en 2013, a même surperformé le très vaste indice Bloomberg Barclays Global Aggregate (voir graphique ci-dessous).

Performance des obligations vertes par rapport aux obligations ordinaires

Performance des obligations vertes par rapport aux obligations ordinaires

Source: Bloomberg, données au 10.05.2019

La performance passée et les scénarios d’évolution des marchés financiers ne sauraient préjuger de la performance future.

L’une des grandes raisons de la meilleure performance des obligations durables est leur duration légèrement plus longue. L’allocation et la sélection des obligations vertes dans l’indice contribuent également à la performance.

Téléchargez cet article Insights et ayez ainsi une vue d'ensemble de la croissance des obligations vertes

Télécharger This link target opens in a new window